Menu
Dans le poste

Netflix : les documentaires à voir sans tarder

Netflix est une vraie mine d’or comme chacun sait. Comment trouver le programme qui fera mouche dans ce catalogue pléthorique ? Voici une sélection de trois documentaires à ne manquer sous aucun prétexte.

Netflix : les trois documentaires à voir absolument

Qui dit Netflix dit séries en veux-tu en voilà, films – blockbusters et œuvres plus confidentielles – émissions de concours – beauté et food en priorité – et documentaires. Mais comment ne pas passer à côté de jolies pépites à regarder impérativement ? Allez, ma sélection, rien que pour vous :

Cheer : une plongée au cœur du Cheerleading

Loin, très très loin des clichés qui veulent que les Cheerleaders ne sont que pompons et paillettes, le documentaire en six épisodes Cheer suit, l’espace d’une saison, les aventures de l’équipe de Navarro, dont même les habitants de la ville de Corsicana, Texas, ignoraient leur palmarès de champions quasi incontestés.

Oubliez les pom-pom girls à la française avec les petits bâtons. Ici, il est question d’athlètes de très haut niveau aux blessures fréquentes (luxations, hématomes, commotions cérébrales… choisissez) et qui mangent, dorment et vivent pour leur sport et la finale annuelle à Daytona. Ce documentaire suit plusieurs personnalités de l’équipe et l’entraîneur, une femme de poigne et d’expérience. Impossible de ne pas accrocher à Jerry (on devrait tous avoir un Jerry dans nos vies), Morgan, Gabi Butler (LA star que tout le monde s’arrache) ou encore Lexi, une machine sur le tapis et une jeune fille en vrac dans la « vraie vie ».

Car voilà l’intelligence de ce programme : mettre sous les projecteurs un sport extrêmement dangereux – sous la coupe d’une multinationale qui verrouille sa médiatisation – qui pâtit encore d’une image assez vieillotte et pour tout dire, complètement erronée, sans oublier la touche de pathos sans guimauve qui nous hameçonne pour de bon dès le premier épisode. On veut savoir la suite ! Bref et pour résumer : cliquez sur Cheer et profitez, vivez à fond avec l’équipe et stressez avec elle jusqu’au dernier moment. À voir.

Aaron Hernandez : l’athlète devenu meurtrier

Dans la même veine que Cheer dans la rubrique « On ne s’y arrêterait pas au premier regard », je demande le documentaire sur Aaron Hernandez, ex joueur de football américain pour les Patriots devenu meurtrier.

En trois épisodes, Netflix propose donc de plonger dans la terrible descente aux Enfers d’Aaron Hernandez, idole déchue du football américain. De son enfance un brin chaotique sous la coupe d’un père despote à la maison, en passant par ses amitiés/contacts divers et variés qui l’ont entraîné vers le fond et son parcours de star du football en devenir, ce documentaire s’attache à décortiquer le pourquoi du comment il en est arrivé là. Je ne peux vous en dire plus, sous peine de violemment divulgâcher (variante québécoise de spoiler, plus poétique je trouve) le contenu…

En dehors du parcours personnel du zigoto, on entrevoit également les aspects plus ou moins reluisants du football américain, sa puissance médiatique, ses conséquences sur la santé, etc. On en ressort désolé pour les victimes et la famille, tout en tentant de comprendre. Bref, à voir également.

Bikram : Yogi – Gourou – Prédateur

Last but not least, voilà un troisième documentaire qui laisse assez pantois. Avec Bikram : Yogi – Gourou – Prédateur, Netflix dresse l’effrayant portrait du (presque) fondateur du yoga Bikram (une discipline qui s’exerce dans une salle surchauffée à plus de 40°), Bikram Choudury, un être extrême et surtout terriblement dérangé dans sa tête.

Je ne suis pas adepte de la discipline, mais quand j’ai vu la bande-annonce, j’ai immédiatement accroché à ce documentaire. Sincèrement, qui savait, hors du sérail, que celui qui se dit créateur des 26 postures spécifiques à la discipline était en fait un escroc doublé d’un pervers/violeur/agresseur sexuel ? Nous sommes typiquement dans un cas flagrant de « Il faut séparer l’homme du sportif ». C’est absolument consternant.

Ce maître yogi, que toutes les stars ou presque s’arrachaient, n’est ni plus ni moins qu’un individu controversé, mais dont la puissance lui a permis d’échapper à bien des choses… Reste une discipline qui a fait des millions d’adeptes à travers le monde. Grâce à ce documentaire, vous plongerez dans les entrailles de ce sport et dans la tête de son fondateur. Édifiant je vous dis. Bref, à voir.

En conclusion : fouillez dans le catalogue Netflix, il en ressortira des petites pépites plus ou moins cachées qui vous apprendront des choses, ce qui sera parfait pour vos soirées à venir.

About Author

Bulles de Flo, c'est le résultat de mes coups de cœur lifestyle du moment : culture (livres, cinéma, etc.), décoration, balades... Bienvenue chez moi !

8 Comments

  • […] : les trois documentaires à voir absolument Qui dit Netflix dit séries … Lire l’article complet À propos de l’auteur : […]

    Reply
  • Amélie Sogirlyblog
    janvier 22, 2020 at 12:05

    Comme tu le sais, j’ai dévoré Cheer grâce à toi ! Et les deux autres sont sur ma liste, je pense que je vais m’y mettre très vite, surtout après avoir lu ton article 🙂

    Reply
  • Margot
    janvier 22, 2020 at 4:29

    Coucou, je connaissais pas du tout ces documentaires, ils ont l’air super intéressants !
    J’irai voir, merci pour ton article 😘
    Bisous

    Reply
  • Le boudoir d'Amandine
    janvier 24, 2020 at 10:24

    Coucou !
    Merci pour cet article, j’ai tendance à regarder que des séries sur Netflix mais c’est vrai que cette plateforme ne se résume pas que à ça.
    Bisous

    Reply
  • Elodie Rose
    janvier 26, 2020 at 11:31

    Coucou ! Merci pour cette sélection ! Je ne prends pas suffisamment le temps de me poser devant un documentaire, mais j’ai bien envie de regarder celui sur Bikram 🙂 Je vais le mettre dans ma liste ! Bisous

    Reply
  • s0lange
    janvier 27, 2020 at 12:03

    Coucou, je n’ai pas vu ces documentaires, mais pourquoi pas pour un soir ou on ne saura pas quoi regarder ^^

    Reply
  • […] janvier, j’avais publié une sélection de trois documentaires à ne pas manquer sur Netflix. Rebelote ce mois-ci avec trois nouveaux documentaires à voir, une mini-déception et […]

    Reply
  • […] perdons pas les bonnes habitudes ! Après mes sélections Netflix de janvier et d’avril derniers, voici celle du mois de juin avec des documentaires qui, pour la plupart, […]

    Reply

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.