Plus Planking tu meurs…

Ouh le mauvais jeu de mots!
Et bien oui, c’est voulu.
Dernière couillonnade à la mode, passez moi l’expression : le Planking.
Si vous êtes passé(e)s à côté, rassurez-vous, vous ne perdez pas grand-chose.

Alors c’est quoi, exactement, le Planking? Littéralement, cette nouvelle mode à deux francs six sous qui sévit sur les réseaux sociaux (la Mère de tous les Maux diront certains) signifie faire la planche. Pas la plancha, la planche ou se mettre à plat ventre sur des endroits insolites (bouches à incendie, comptoirs de magasin, escalators, balcons), pour ensuite immortaliser vos « exploits » sur la Toile.
C’est très con, l’intérêt est limité, mais en plus, c’est dangereux.
Et oui, dernièrement, l’un des adeptes s’est fait choper par la Police en Australie, il n’avait trouvé rien de mieux que de « planker » sur leur voiture. Bien plus grave, un autre est tout simplement « passé par dessus bord ». En voulant « planker » sur la balustrade de son balcon, un acharné a glissé… du 17ème étage. Il n’en restait manifestement pas grand-chose.

Donc après les Jackasseries, voici venu le temps des Plankinneries.

Quel besoin de se mettre en danger ou simplement, pour les moins téméraires (et donc les plus intelligents), de se photographier face contre terre?
Alors d’accord, je sens bien venir le truc façon « c’est une nouvelle forme d’art« , « une nouvelle forme d’expression de soi« … Bla-bla-bla!

Enfin voilà, en ce samedi matin, j’avais envie de partager avec vous mon interrogation et mon sourcil levé à la vue de cette nouvelle mode qui clairement, me dépasse.
Pour le moment, elle reste cantonnée aux pays anglo-saxons, mais je n’ai pas besoin de parier bien cher pour voir arriver ce mouvement sous peu dans notre verte contrée.

Et vous? Qu’en pensez-vous?

Tags from the story
,
Écrit par
More from Florence

Mes sorties culture & cultival : réinventez vos sorties culturelles !

J’ai toujours été curieuse. J’aime découvrir des lieux de façon différente, loin...
Lire la suite

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *