Trucs et astuces pour réussir son déménagement partie 1

Je l’ai tant redouté, il est arrivé et… j’ai beaucoup pleuré (et je pleure encore). Un déménagement, mine de rien, est un véritable chamboule-tout au niveau émotionnel comme physique, avec la prise en charge en amont de multiples petites choses qui auront un gros impact en cas de bug.

J’ai cherché sur les Internets Mondiaux des conseils, mais j’en ai assez peu trouvé au final. Alors voici ma petite pierre à l’édifice, en deux parties. La première partie sera consacrée aux conseils qui vont bien et la seconde partie, déjà en ligne, aux startups qui vous aideront grandement dans cette tâche.

Un déménagement, ça se prépare en avance ! #Captainobvious

A J-2 mois, il est d’usage de commencer à préparer son déménagement. Que faire ? Par où commencer ? Il y a tant de choses à faire ! Une première astuce toute simple pour vous : faites une liste.

La liste : votre fil d’Ariane pendant toute la durée du déménagement

Que vous choisissiez Excel ou un outil de planification comme Trello, la liste est un passage obligé pour s’y retrouver. On y met les tâches à accomplir, les personnes qui doivent s’en charger si vous êtes plusieurs dans la partie et surtout, des deadlines avec des rappels pour être au carré.

Redirection du courrier via La Poste, EDF-GDF (ou tout autre fournisseur d’énergie), Impôts, Sécu, votre fournisseur Internet/TV/mobile, votre banque, votre organisme de retraite, d’assurances habitation (très important)… Il ne faut pas passer à côté sous peine de coupure ou de problèmes plus pointus le moment venu.

Le branle-bas de combat commence deux mois en avance, avec un pic à J-15. Attention aux fournisseurs d’énergie si vous êtes propriétaires, veillez à bien prévenir vos contacts lors de votre arrivée dans votre nouveau nid. Nous avons eu une très mauvaise surprise avec Engie (ex-GDF/ Gaz de France Dolcevita) qui a merdouillé sévère en nous privant de gaz, alors que le transfert avait été bien fait. Donc prudence !

A un niveau moindre d’urgence : vos médecins, votre famille, vos amis, l’inscription aux listes électorales, votre nouvelle carte d’identité et tous vos abonnements/cartes de fidélité type Marionnaud, Sephora, La Redoute, etc. En effet, la redirection de La Poste connaît des ratés, donc la prudence est, encore une fois, de mise.

Échangez avec vos prédécesseurs
Parlez-vous !

Ce n’est pas toujours évident, comme dans notre cas par exemple, mais n’hésitez pas à faire le point avec le propriétaire/locataire qui vous précède pour savoir où se cachent les compteurs de gaz, d’électricité ou d’eau (on a mis 3 jours pour tout découvrir par nous-mêmes…), comment fonctionnent les lave-linge, cuisinière, sèche-linge… A minima, il vous faut les factures, les modes d’emploi et les contacts de SAV. Ça peut sembler évident, mais nous n’avons rien eu de tout cela par exemple, soi-disant notre contact immobilier s’en était chargé et la précédente propriétaire refusant de nous donner son numéro. Bordel assuré.

Verrouillez bien votre livraison de meubles

Testée et totalement désapprouvée, la livraison prévue le jour du déménagement pour ne pas nous retrouver sur le carrelage le soir et… l’échec flamboyant. La livraison était pourtant bien calée, mais j’ai commis l’erreur de ne pas rappeler la boutique la veille pour tout verrouiller et vérifier une dernière fois. Vous souhaitez faire confiance ? Non. Rappelez, pistez, vérifiez. Ne lâchez pas le morceau sous peine d’une belle déconvenue.

Attention aux achats en période de soldes. Les usines sont blindées de commandes et un meuble qui mettrait d’ordinaire 4 à 5 jours pour arriver dans l’entrepôt peut mettre dix jours de plus. Attention également au stock. Quelque chose qui peut être indiqué en stock sur le site peut ne plus l’être en réalité. Nous avons pâtit de cette période rouge à trop vouloir faire confiance à la vendeuse. Trop bonne, trop c****.

Munissez-vous des bons outils
Des petites choses bien utiles…

Si, comme nous, vous optez pour des meubles en kit, n’oubliez pas dans vos cartons votre boîte à outils. Munissez-vous de deux paires de ciseaux (on en paume toujours une dans la bataille), de tournevis (petits et moyens, plats et cruciformes), d’un mètre et si vous le pouvez d’une visseuse/dévisseuse qui vous sauvera la vie quand vous devrez monter une table-basse ou une console dont les trous sont trop petits pour laisser passer les vis… Ce type d’outils est déconseillé sur les notices de montage, mais dans la réalité, vous les bénirez très fort. La base.

Faites quelques cartons « de survie »

Prenez avec vous vos produits de beauté/pour vous laver/vous sécher, votre lingerie, quelques rations de survie alimentaires (soirée + petit-déjeuner), ainsi que quelques couverts et verres, sans oublier les câbles de recharge de vos portables/ordinateurs… Voilà un conseil qui peut sembler bête comme chou, mais encore une fois, étant tombées sur plus stupides que nous au niveau déménageurs, nous n’avions rien de tout cela et nous avons été obligées de racheter les éléments de base pour passer une première semaine à peu près « normale ».

Choisissez le bon déménageur

Une chose est certaine, moins c’est cher, plus vous serez mobilisés. Ok, il y a vos potes (pensez à les rafraîchir et à les nourrir, sinon ils vous en voudront à vie), mais sinon, il existe les professionnels de la chose et là, il ne faut pas se planter. Comme nous.

Nous sommes tombées sur des personnes au demeurant fort sympathiques, mais à J+10, nous croulons encore (et malheureusement) sous des cartons non étiquetés (traduction : c’est la chasse aux trésors dans chaque carton, il nous manque encore plein de choses, sans compter que les déménageurs ont mélangé plein de choses…) et la casse est bien présente. Nous avions également signé pour un remontage des meubles en arrivant dans la nouvelle adresse, mais le déménagement s’étant terminé à 20h, on s’est tout simplement brossées.

Et nous avions opté pour la version « luxe » du devis, à savoir qu’ils devaient s’occuper de tout. Heureusement que nous avions fait un énorme tri au préalable… Tout ça pour vous dire que le prestataire de déménagement est peut-être l’une des choses les plus essentielles pour ne pas enchaîner crises de larmes sur crises de larmes comme moi.

Pour finir… un déménagement n’est pas à prendre à la légère

La préparation, la gestion et le suivi sont les clés pour un déménagement réussi. Que vous soyez seuls, comme nous, ou super entourés, ce n’est jamais (ou presque) ou une partie de plaisir. Alors si ma très récente expérience peut vous sauver la mise, j’ai gagné mon pari.

Rendez-vous très vite pour le point sur les différentes startups utilisées dans le cadre de ma transhumance définitive et qui pourraient également vous aider. Si vous avez d’autres conseils et astuces, n’hésitez pas à les partager en commentaires.

Écrit par
More from Florence

Petit coup de gueule entre deux billets…

Alors là, ça me dépasse. Je ne suis pas née de la...
Lire la suite

6 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.