Pockemon Crew sort le hashtag 2.0

Je tague, donc je suis. Bobino sort le grand jeu avec Pockemon Crew, le collectif de hip-hop champion de France, d’Europe et du Monde dans le circuit des battles. Il ne manque plus que le titre de champion de Westeros et on est bons.

Pockemon Crew et son spectacle Hashtag 2.0

Entre narration et acrobaties, le collectif se pose, pour cette nouvelle création, sur la nouvelle tendance du tout numérique et des réseaux sociaux. Au fil des différents tableaux, le groupe chorégraphie « les comportements d’aujourd’hui où l’on marche les yeux rivés sur nos écrans sans prêter la moindre attention au monde qui nous entoure », selon le communiqué de presse.

Alors on en pense quoi ?

Une fois que j’ai pu faire abstraction de l’abruti qui a filmé le premier tiers du spectacle (et qui m’a donc fortement dérangé), je me suis enfin plongée dans les différents tableaux, tantôt poétiques, tantôt acrobatiques et parfois les deux en même temps.

Les performances artistiques de ce collectif m’ont vraiment bluffé. C’est clair, ces hommes sont en caoutchouc et j’avais mal à mes propres épaules et genoux en voyant leurs sauts. Franchement, rien que pour voir ce groupe se mouvoir et s’approprier l’espace, ça vaut le coup.

Côté spectacle en lui-même, je n’ai pas retrouvé tout le concept autour de la vie numérique, des selfies à outrance, etc. Hormis dans quelques tableaux – magnifiques soit-dit en passant – où le thème se retrouve clairement, le reste m’a laissé songeuse mais mais mais… cela n’enlève en rien les différentes performances artistiques de très haute volée.

J’ai particulièrement aimé le travail visuel, avec les différents effets et projections numériques sur le rideau de perles, une vraie beauté. La communication dans le collectif est également très présente, on sent les échanges de regards en plus du reste. Chacun joue sa partition avec brio, les corps s’emmêlent et se démêlent avec une « facilité » déconcertante.

En résumé…

Le spectacle Hashtag 2.0 du collectif Pockemon Crew se jouera à Bobino jusqu’au 7 octobre – donc demain – du mercredi au samedi à 19h, avec des places allant de 19 à 37€. Si vous n’êtes pas familiers de l’univers breakdance comme moi, vous pouvez vous lancer dans cette aventure qui vous enrichira, car il est toujours agréable de sortir de sa zone de confort culturelle. En un mot comme en cent : go !

Merci à Xavier pour cette invitation qui m’a fait passer un joli début de soirée.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Écrit par
More from Florence

4 ans putain !

Non je ne me prends pas pour une Guignol (et pourquoi pas...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *