Embarquez pour un Jetlag Paris avec Pop in the City !

Pop in the City, je vous en avais déjà parlé en 2012, il y a donc mille ans. Et depuis, le concept a vraiment trouvé son public et s’est enrichit avec les Jetlags Paris. Le principe est à la fois original et génial : embarquer pour un tour du monde en plein cœur de la Capitale, rien que ça. Je dis oui et encore oui !

jetlags-paris-st-petersbourg

Jetlags Paris : Paris aux milles couleurs

10 destinations, 10 quartiers différents pour se dépayser et découvrir Paris sous sa facette multi-culturelles qu’on aime tant. Dallas, Jaipur, Kyoto, Shanghai, Rio… Paris regorge de pépites insoupçonnées. Et moi, accompagnée de ma jumelle Louisa, j’ai choisi de m’aventurer dans la Russie d’aujourd’hui avec la destination Saint-Pétersbourg.

Jetlags Paris – Saint-Pétersbourg, comment ça marche ?

Inscrites depuis un moment sur le site, je regarde avec appréhension la météo au fur et à mesure que la date se rapproche. Le 28 mai vers 15h, ce sera notre tour ! Plusieurs « départs » sont prévus pour chaque destination et nous avons privilégié celui de l’après-midi… Fatale erreur, la météo jouant manifestement les trouble-fête avec une ambiance tropicale, une pluie d’Enfer et un orage qui m’a causé une belle frayeur. Bref.

Une fois les équipes constituées, de 2 à 6 personnes, il est temps de se rendre au point de rendez-vous. Nous étions donc attendues à La Petite Rockette dans le 11ème arrondissement. Et c’est parti ! Notre roadbook en poche, nous découvrons les 7 énigmes à résoudre pour se rendre dans chaque lieu, participer aux « épreuves » et enfin, se rendre au point d’arrivée final pour fêter tout ça, le tout en 1h30.

affichejetlagsparis

Alors, Saint-Pétersbourg à Paris, ça le fait ?

Et là, je sors mon joker « minute honnêteté ». Et oui, parce qu’avec Louisa, nous avons pris le parti d’y aller tranquillou billou, sans se mettre la rate au court-bouillon. D’une part, le temps était vraiment merdique et « courir » (marcher vite) sous la pluie par mille degrés (ambiance tropicale, vous vous souvenez ?), bah c’est non. Et d’autre part, 1h30 (2h pour les plus lents) pour résoudre 7 énigmes, c’est évidemment trop peu. Alors je pense que 90% des participants ont séché 2/3 énigmes, mais il faut être honnête, pour en profiter il faut y aller mollo. Voilà.

Réparti entre les 11ème, 19ème et 20ème arrondissements, le jetlag Saint-Pétersbourg s’est avéré être vraiment très sympa. Avec Louisa, nous n’avons fait que 2 épreuves (elle en aurait bien fait une 3ème je pense), mais on a kiffé.

Nous voilà arrivées Boulevard Beaumarchais pour découvrir la Librairie du Globe, spécialisée en littérature russe. Un atelier de décryptage nous attend avec une traduction en russe des plus grands monuments parisiens. Ludique, j’ai bien aimé. On enchaîne avec la Place des Vosges et sa véritable Lada bleue, conduite par le charmant et souriant Stoyan.

Les plus joueurs des « popeurs » ont atterri au Vodka Lab, tandis que d’autres se sont faufilés rue de Crimée pour découvrir l’église orthodoxe Saint-Serge. Deux énigmes restent, pour ma part, de « vraies » énigmes, puisque je n’ai jamais trouvé le lieu. Donc si vous avez une idée d’après les textes, vous aurez ma reconnaissance éternelle : « Tel Svetlana Khorkina, gymnaste la plus titrée de Russie, enchaînez planche facile jambes écartées, roulade avant, saut vertical, chandelle et roulade arrière. » / « Oui je t’aime, cité, création de Pierre ; J’aime le morne aspect de la large rivière, J’aime tes dômes d’or où l’oiseau fait son nid, Et tes grilles d’airain et tes quais de granit.« 

Fin du chrono, nous sommes attendues dans une école de danse avec Tatiana Ilioushenko pour un cours de danse folklorique russe, dite « danse de caractère ». Et c’était génial ! Encore une fois, il faisait super chaud, mais l’ambiance était au top et notre professeur a su transmettre toute sa passion aux élèves assidus que nous étions cet après-midi là. De quoi finir cette épopée en beauté !

Alors, on en pense quoi ?

Et bien on pense qu’on va vite y retourner et attendre les inscriptions pour la prochaine édition qui aura lieu le 5 novembre prochain. Là, j’hésite entre deux destinations : Kyoto et Rio peut-être. Pour les moins flemmards, il est bien entendu possible d’enchaîner plusieurs destinations dans une journée !

Voilà une déclinaison du concept initial « Pop in the City » qui me convient parfaitement, moi qui ne suis pas assez en forme pour ces journées plus événementielles. Franchement, je vous invite à prendre vos places pour ces Jetlags, accessibles au niveau prix (de 24 à 32€ en fonction de votre date d’inscription). Si vous ne voulez rien manquer, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter du site et à suivre, par exemple, les pages Facebook de Pop in the City et Jetlags Paris.

Alors, prêts à « Poper in the City » ? ^_^

Écrit par
More from Florence

The Voice saison 6 : en mode Réalité Virtuelle

Saison 3, saison 4 (la saison 5 a échappé à un article...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *