Do you speak le Parisien ?

Le Parisien (qui mérite bien son P majuscule) est une source inépuisable de railleries, de blagues, de rires, de vidéos et infographies en tous genres. Et franchement, la plupart du temps, c’est hilarant, même si le filon commence sérieusement à s’épuiser.

parisien-

Et puis il n’y a pas si longtemps, je suis tombée sur une pépite : « Je parle le parisien« , dictionnaire franco-parisien proposé par Jean-Laurent Cassely et Camille Saféris. C’est bien simple, je me fends la poire à chaque fois que je tourne une page et pourtant, comme toute bonne parisienne qui se respecte, je suis un poil difficile sur mes lectures (chieuse inside).

Le Parisien a besoin de son propre dictionnaire.

« Le Parisien ne parle pas tout à fait comme le reste du monde, il a ses us et coutumes, son accent et aussi ses expressions à la mode, parfois incompréhensibles pour le commun des mortels. Dans « Le dictionnaire franco-parisien », les auteurs croquent avec humour nos tics de langage. » Et il faut dire qu’il y a de quoi faire. Avec le dictionnaire franco-parisien, vous rirez à gorge déployée à chaque page. Se loger, manger, en famille, en vacances, sortir, novlangues…

Ce petit bouquin se déguste par morceau, doucement, mais sûrement. Et fatalement, parisiens zé parisiennes, vous vous reconnaîtrez dans ces définitions à haute teneur en 28ème degré.

Allez, quelques exemples pour vous mettre l’eau à la bouche :

  • Airnadettes (Les) (wouaou) n. pr Sémillant « air band » (groupe de air playbac) qui, n’ayant ni répertoire, ni instruments, ni chanteur, a très logiquement rencontré un vif succès auprès du public parisien, réputé exigeant.
  • Berthillon (deuzeurdekeu) n. pr Glacier fermé l’été pour touristes américains aimant attendre dans la rue une demi-heure pour un cornet vanille riquiqui.
  • Studette (trou) n. f Placard pouvant atteindre en toute légalité un loyer de 600 euros par mois.
  • Tramway (tram) n. m Installation touristique destinée à concurrencer le Montmartrobus sur des parcours alternatifs et injustement méconnus (Porte de Choisy/Porte de Versailles, Aulnay-sous-Bois/Bondy…)

Franchement, voilà une belle idée cadeau à un prix tout à fait accessible (11,90€). Et puis il faut bien le dire, le Parisien prête le flan (à l’insu de son plein gré ?) à d’innombrables « hommages » culturels plus ou moins bien réalisés et réalistes.

Vous connaissez évidemment les vidéos devenues quasiment cultes « Ce que disent les parisiens » de My Little Paris qui rassemblent les principaux défauts et traits de « caractères » des habitants intra-muros de notre chère capitale. Je me suis (malheureusement ?) retrouvée dans ces vidéos et bon ok, j’ai bien ri des travers de mes congénères et donc des miens.

Enfin voilà, il y a de quoi faire dans le rayon « moqueries ». Il y a également de quoi faire au rayon culturel, croyez-moi. D’ailleurs, c’est en furetant sur le blog « La vie de Lilie » (de miss Céline) que j’ai découvert l’étude HappyCurious pour MasterCard : « Le Paris préféré des parisiens« .

lieuxpreferesdesparisiens

L’étude est dispo ici et sinon, je vous laisse aller sur le blog de Céline, je ne vais pas réécrire (pomper, plagier si vous préférez) son billet.

Je ne suis pas une parisienne de naissance, mais j’aime beaucoup cette ville. Elle a, évidemment, ses défauts (sa saleté, ses habitants), mais je ne me lasse jamais de contempler le Grand Palais, le pont Alexandre III ou la Tour Eiffel par exemple le soir en sortant du travail. Les parisiens sont stressés, mal aimables et j’en passe et des meilleurs, mais quel plaisir de re-découvrir les monuments, sa culture, ses quartiers cosmopolites… Je parle le parisien couramment, et vous ?

Écrit par
More from Florence

En balade au Parc Zoologique de Paris

Pour terminer les vacances (bien trop courtes), quoi de mieux qu’une petite...
Lire la suite

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *