A la découverte de Melvita

A la faveur d’une balade à Paris, j’ai enfin pris le temps de m’arrêter dans une boutique Melvita, afin de découvrir les différentes gammes de produits cosmétiques bio. Il était temps ! Élue 1ère marque bio en France en termes de notoriété, Melvita existe depuis déjà 35 ans !

Melvita : osons la vie en bio !

Depuis 1 an environ, j’ai décidé de partir à la découverte de cosmétiques bio ou naturels pour consommer si ce n’est moins, au moins « mieux ». J’avais donc Melvita dans le viseur depuis quelques temps et j’ai sauté le pas grâce aux stories Snapchat puis Insta d’Émilie, alias Rose Poudré.

Des gammes de produits variées et dédiées à tous les types de peaux

Selon le site, Melvita propose donc la gamme de soins bio la plus large du monde (rien que ça) : autant dire qu’il y a de quoi faire pour tester la marque. Ayant la peau – très – sensible et sèche, j’ai jeté mon dévolu sur plusieurs produits (mon banquier a toussé) :

Le roll-on zones sèches visage et lèvres à l’huile d’argan

J’ai la peau sèche, mais sur certaines zones, c’est encore plus flagrant, notamment au niveau de la glabelle (ndlr : l’espace entre les sourcils). Alors ce petit roll-on à appliquer matin et/ou soir nourrit de façon très ciblée cette zone, mais aussi celle du sillon nasogénien, pour que la peau de crocro se fasse enfin la malle. Je dis oui pour ce produit dont je n’avais pas forcément l’usage auparavant. Bien joué.

Le prix : 10€ les 10ml

Le roll-on givré contour des yeux à l’eau florale de bleuet

Je connaissais déjà les propriétés apaisantes de l’eau de bleuet pour les yeux, notamment avec les gouttes. L’occasion faisant le larron, je suis également à la recherche du roll-on ultime pour dégonfler les valises qui ont élues domicile sous mes yeux. Et voilà, je ne pouvais donc pas passer à côté de ce produit. A l’usage, pour le moment, c’est relativement frais et quant à l’efficacité, à voir sur le moyen/long terme.

Le prix : 12,50€ les 10ml

Le lait corps velouté L’Argan bio

Idem que pour le visage, trouver le lait / la crème / l’huile qui m’hydratera parfaitement sans me coller relève de la chasse au trésor. C’est parti pour un test enthousiaste de ce lait corps velouté. L’odeur est très agréable et la texture fluide « qui ne colle pas » me convient très bien. Seul bémol à l’usage pour le moment, le bouchon et la bouteille rigides qui ne facilitent pas la prise de lait. On a vite tendance à secouer pour en faire descendre une noisette et ça explose. Bof bof.

Le prix : 16,50€ les 200ml

Le gel-en-huile démaquillant lumière « Nectar Blanc »

Ah le démaquillage ! Voilà une étape que je zapperais bien si ma peau ne me rappelait pas à l’ordre le soir en me faisant visualiser toute la crasse accumulée tout au long de la journée. Jusqu’ici, j’avais opté pour un « simple » démaquillage à l’eau micellaire, parfois pimpé avec du lait démaquillant.

Je n’avais pas encore cédé aux sirènes de l’huile démaquillante, le passage obligé par la case rinçage étant jusqu’ici rédhibitoire. Et puis comme on sait, il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis. Je teste donc depuis quelques jours le gel-en-huile démaquillant. C’est assez « ludique » dans la mesure où l’on se masse le visage avec le gel qui devient huile. Puis, avec un peu d’eau, le tout se transforme en « émulsion lactée » à rincer.

Franchement, j’étais sceptique et pour le moment, je suis convaincue. La peau est rebondie, lissée et agréable au toucher après le démaquillage et c’est sympa. A voir si j’arrive à maintenir cette routine dans le temps (et si ça ne finit pas par plomber mon budget à force).

Le prix : 16,90€ les 125ml

Le dentifrice gencives sensibles à l’arôme de badiane

Bon là, c’est clairement l’achat superflu juste-pour-le-test. Je suis plutôt satisfaite de mon dentifrice actuel et je cherche plutôt à tendre vers le dentifrice solide pour économiser les emballages par exemple. Par ailleurs, je me suis fait avoir par l’arôme de badiane et moi qui n’aime pas l’anis, je suis servie, même si honnêtement, ça reste léger. Toujours est-il que c’est un dentifrice ni plus ni moins agréable qu’un autre, rien de foufou si ce n’est la « satisfaction » d’avoir quelque chose de bio.

Le prix : 6, 70€ les 75ml

Alors, ça vaut le coup ?

Last but not least et absent de la photo de classe en début de billet, le baume à lèvres à l’huile d’argan est devenu mon chouchou absolu et en plus, il est recommandé par UFC Que Choisir. Que demande le peuple ?

Sinon, je suis plutôt contente de mes achats. Si je devais n’en conserver que deux ou trois parmi cette montagne de produits, je conserverais le gel-en-huile, le lait pour le corps et le baume à lèvres. Il faut que je m’habitue aux autres question routine et intérêt. Pour moi, c’est plutôt une bonne nouvelle. Et vous, connaissez-vous Melvita ?

Tags from the story
, ,
Écrit par
More from Florence

Exposition : Murano au musée Maillol

Ce jeudi, j’ai eu l’occasion, une fois encore, d’être traitée comme une...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.