Le blues de la blogueuse qui fait des bulles

Voilà quasiment un mois que je n’ai rien écrit sur mon cher et tendre bébé blog. Oh ce n’est pas l’envie qui m’en manque (enfin si, un peu), c’est surtout le temps et les idées. Quoi que les idées, j’en ai. Mais vont-elles vous intéresser ? Dans quel état j’ère ? Pourquoi ? Comment ? Je navigue un peu à vue en ce moment, je vous l’avoue.

Une chute et patatras, tout s’en va.

Jeudi 30 décembre, ma môman se casse la figure. Double fracture du pied, opération, maison de convalescence jusqu’à mi-février. Quel rapport avec le blog ? Aucun directement, mais dans les faits, cette chute fatale a bouleversé mon petit quotidien si bien rôdé et par conséquence, ma présence en ligne. Je n’ai plus le temps de rien. Maison, ménage, lessive, cuisine (mon Dieu que je n’aime pas ça) et surtout mademoiselle chat malade me pompent l’intégralité de mon énergie, sans compter bien évidemment, mon travail qui, lui aussi, m’épuise.

Alors oui, je suis transparente, je me laissais porter jusqu’ici. Un vrai petit pacha à la maison. Puis je découvre chaque jour qui passe les joies de la vie en célibataire (avec option gastro foudroyante qui me cloue au lit pendant une semaine, mais le chat lui a toujours faim, lève-toi bordel). Du coup, le soir et le week-end, allumer le mac pour rédiger mes billets est une « épreuve » que je n’ai plus envie de faire depuis quelques semaines. Je voyais mon blog plus comme une contrainte que comme un plaisir. Quand on part de là… J’ai le blues de la blogosphère, j’ai le blues du blog.

Se bouger le popotin pour « briser la routine »

C’est fou comme on peut vite s’encroûter. Déjà que je ne suis pas spécialement fan des soirées en général, là je me suis mise en mode hibernation totale. Plus de cinés, de théâtre ou de musées propres à alimenter mon blog. Pas envie et surtout, plus le temps. Ou plutôt plus le temps de trouver le temps. Et comme cela ne suffisait pas, cette momification touche peu à peu ma présence sur les réseaux sociaux.

Quid de Twitter ?

Mon compte Twitter est un vaste sujet à lui tout seul. Hybride, mi nawak total mi « pro » avec des tweets #startup #innovation ou bien encore #socialmedia, je ne m’y retrouve quasiment plus. Et ça se ressent dans les abonnements qui stagnent depuis plus d’un mois. Même mes followers me boudent. Il est donc urgent d’agir.

Pourtant je l’aime bien mon petit compte ! J’aime pouvoir parler de mon taf puis enchaîner sur la musique que j’écoute ou la pétition en faveur de La Parisienne du Nord contre Le Parisien et son absurde mise en demeure (de mes deux). J’aime cette gymnastique mentale et « twitteresque » qui me correspond assez bien au fond. Pourtant, d’un point de vue purement factuel, ce mélange des genres relève du grand n’importe quoi. Et comme les cordonniers sont les plus mal chaussés, je m’occupe quotidiennement de gérer des comptes Twitter et suis la première à râler si la ligne éditoriale ne ressemble à rien.

Alors quelle est la solution ?

Prendre sur soi (encore et toujours) et se bouger. Sortir de sa torpeur et retrouver le goût du blogging, alors même que pour la 20 000ème fois, les Cassandre crient à la mort du blog. Ras-le-bol des oiseaux de malheur. Et puis faire avec la potentielle désaffection de sa communauté parce qu’on ne publie pas régulièrement par exemple.

Et puis se faire plaisir, tout simplement. Alors sur le blog, vous allez bientôt entendre parler de céréales et de chocolats crus, d’une éponge en silicone et de produits de beauté coréens. Et oui, c’est comme ça, c’est cadeau !

Écrit par
More from Florence

Pour lire ce blog, tape blog au 81222…

*Toute ressemblance avec une situation globale ou partielle existante étant, bien entendu,...
Lire la suite

1 Commentaire

  • Je dois t’avouer qu’en ce moment, la motivation est un peu molle de mon côté aussi 😉 Plus trop de billets à l’avance (j’en ai parfois deux semaines devant moi !), grosse fatigue (mais où est donc mon lit ?)… Je me verrais bien hiberner un peu même si être active me fait du bien 😉 À bientôt sur ton blog avec du chocolat alors 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *