Alex Ramires fait sa crise… et c’est poilant !

Avez-vous déjà entendu parler du V.D.S.T ? Non ? Allez, je vous donne un indice : le V.D.S.T est le syndrome du Vieux Dans Sa Tête. Votre curiosité est piquée ? Parfait, vous êtes désormais mûrs pour aller voir le one-man show d’Alex Ramires !

alex-ramires

Après Gérémy Crédeville, je continue encore et toujours ma poursuite du show idéal. Et là bim, Alex est entré dans la danse. Il n’est pas tout à fait inconnu au bataillon de l’humour, puisque ce jeune homme a déjà fait les premières parties de Gad Elmaleh et Jeff Panacloc par exemple. Tout va bien donc.

A nouveau membre de la team du célèbre « public de salle à banc » (et encore, aux Blancs Manteaux, nous sommes plutôt bien lotis), ma siamoise Louisa et moi plongeons dans son univers dès son entrée en scène. Véritable showman, Alex chante, danse, grimace, fait rire (beaucoup) et pleurer (de rire encore et d’émotion). Bref, un « performeur » comme on dit.

Du syndrome du V.D.S.T donc – et dont je suis manifestement atteinte pour certaines choses, shame on me – en passant par le casting à se tordre de rire d’un apprenti Ange de la Téléréalité (je vous conseille vivement le single Sexy on the DanceFlouze, un futur hit) et la vision des personnes quelque peu alcoolisées en fin de soirée… Alex fait mouche à chaque fois. Avec son visage en caoutchouc, il nous fait mourir de rire, mais il sait aussi mettre le spectacle sur pause pour un moment d’émotion. Sans rien vous dévoiler, je peux vous prévenir : sortez vos mouchoirs !

alex-ramires-portrait

Voilà un spectacle où le public est accroché de bout en bout, avec un texte ne laissant pas de place à d’éventuels temps morts. Pas de clivage, ce show ne cherche pas à rire des noirs/jaunes/gris/grosses/maigres/vieux, etc., mais il faire rire les spectateurs, tout simplement. Si je devais choisir entre le spectacle de Gérémy Crédeville ou celui d’Alex Ramires… et bien je serais bien ennuyée. L’un joue dans la catégorie humour au 28ème degré, quitte à vraiment heurter parfois, avec des vannes qui s’attrapent à la volée, quand l’autre est plus soft, plus consensuel, mais tout aussi drôle.

Je suis ressortie de ce one-man show avec le sourire, satisfaite et en laissant mes soucis à la porte du théâtre. J’admire ces artistes qui savent tenir une salle pendant une bonne heure, sans se planter et en maîtrisant leur texte. Ce n’est pas donné à tout le monde. En résumé, je vous invite à prendre séance tenante vos places pour aller voir cet homme capable de vous replonger avec nostalgie – et humour évidemment – dans une cour de récré.

Les informations pratiques : Alex Ramires déménage et se produit désormais du jeudi au samedi à 20h10 à la Comédie des Boulevards. Un horaire idéal pour commencer sa soirée en rires et chansons.

Écrit par
More from Florence

C’est bon les bonbons!

Les bonbons et moi, c’est une grande histoire d’amour. Je les aime,...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *