Techno Mém’obulle : petit test Nokia E6 rien que pour vous

Bonjour tout le monde! J’espère que vous avez passé de très bonnes vacances, même sous le vent, la pluie, bref, les éléments déchaînés! En cette rentrée 2011, après quelques (longs) jours de pause bloguesque, on ré attaque en douceur avec un petit test « techno » :

Il est petit, blanc, rectangulaire aux bords arrondis. Avec un design « fait de matériaux premium comme du verre et de l’acier anti-rayure » qui n’est pas sans rappeler celui de son concurrent direct. Il a pour ambition de jouer dans la cour des grands et de ranger les autres jouets du même type au placard de l’oubli éternel.

Il, c’est le petit dernier de la firme Nokia : le E6.
Découvert lors de la célèbre « Girls Geek Party » de Sandrine Camus, j’ai tout de suite craqué pour son design « mignon » et sa fluidité de navigation. Monstrueux coup de chance, moi qui adore faire joujou avec ce type de produits, j’ai l’occasion de vous donner ici mon avis sur la « Bête ».
Il faut savoir que je suis une smartphone addict. C’est mal, je sais. J’aime en changer dans la mesure de mes moyens financiers évidemment, et la découverte de chaque nouvel appareil s’apparente pour moi au plaisir des cadeaux de Noël le 25 décembre au matin. Vous voyez le truc.
Donc, en ouvrant la boîte et en découvrant le modèle blanc, première réaction : tiens, il est chou comme ça. Deuxième réaction : tiens, un Blackberry cloné! Peut-être pas la réaction attendue par le constructeur, mais bon.
Allez, c’est parti mon kiki.
A la fois tactile (écran haute-résolution), muni d’un clavier Azerty au toucher « gomme » et rétro-éclairé, donc assez pratique et intégrant le système d’exploitation Symbian (bientôt stoppé pour les Windows Phone, cherchez l’erreur) le E6 semble bien cibler les utilisateurs dits « professionnels » (en gros, vous et moi, mais sans les multitudes d’applications téléchargeables sur Androïd et surtout Apple).
Passons aux choses sérieuses :
  • La messagerie : très pratique et lisible. Les mails apparaissent comme sur l’écran d’un ordinateur, c’est vraiment le top. Avec son tri par date/expéditeurs et sa fluidité, franchement, je n’ai rien à redire. Je suis même plus satisfaite de ce système que de celui de mon iPhone chéri. Quant au Blackberry, pour en avoir eu 2, je trouve que la lisibilité n’est pas toujours au rendez-vous
  • L’interface : avec un côté tactile et un clavier, le E6 combine le meilleur des deux possibilités. Du coup, la navigation est efficace. Rien de superflu, on va à l’essentiel
  • Le son : alors là, très mauvais point. Il est métallique, ça crisse, mon interlocuteur ne m’entendait pas parfaitement… à revoir. Peut-être est-ce un coup de malchance. Je lui laisse volontiers le bénéfice du doute
Enfin voilà.
En résumé, ce nouveau Nokia est parfait si vous souhaitez un terminal uniquement pour lire vos mails et non pas pour surfer en illimité ou presque sur les applications qui font le succès d’un iPhone.
Vu le succès de la concurrence, que ce soit Blackberry ou même le Samsung Galaxy II qui fait de plus en plus d’émules, je ne suis pas sûre que ce Nokia sorte son épingle du jeu et pourtant, il mériterait qu’on lui donne une chance, ne serait-ce que pour le côté pratique de la lecture et de l’envoi d’emails.
Et vous, changez-vous de téléphone portable comme de chemise? Avez-vous conservé votre smartphone d’il y a douze ans? Qu’en pensez-vous?
Tags from the story
, , ,
Écrit par
More from Florence

Je vois la vie en technicouleurs !

J’ai toujours été très girly fifille avec les parfums et maquillages. J’ai...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.