Bayeux, encore une fois

Épisode numéro 2 de la « saga » bajocasse : que faire à Bayeux la belle, la normande ? Après une courte introduction sur le week-end le plus court de la Terre, voici une jolie bulle sur les principales visites à faire sur place et aux alentours, en un jour et demi. Warning : ceci est un long, très long billet.

Bayeux

La Cathédrale de Bayeux.

Chef d’œuvre de l’architecture romane et gothique normande, la Cathédrale de Bayeux fut classée monument historique en 1862 et construite pour la célébrissime Tapisserie de Bayeux (merci Wikipédia). Hop, ça c’est fait. Concrètement, la Cathédrale est un incontournable de Bayeux et j’oserai même dire son « phare dans la nuit ». Bref, vous voyez la Cathédrale ? Vous êtes en plein cœur de la ville.

Il s’agit d’une construction vraiment magnifique, avec des vitraux tous plus beaux les uns que les autres. Une petite crypte vous invite à la réflexion, au calme, tandis que le chœur vient répéter au milieu des visiteurs. J’ai adoré me poser dix minutes en écoutant les chants liturgiques, sans penser à rien.

catheCC81drale-bayeux

Et si vous passez par là d’ici le 29 août, vous pourrez voir tous les mardis, jeudis et samedis à la tombée de la nuit (vers 23h) un arbre prendre vie. Littéralement. Par un habile jeu de lumières, un magnifique platane de plus de 200 ans, imposant, se pare de mille feux et raconte « la liberté » au travers de différents tableaux. Émotion garantie.

bayeux-arbre-de-la-liberteCC81

La Tapisserie de Bayeux.

Pour moi, à la base, Bayeux = tapisserie & dentelle, même si j’étais bien incapable d’en dire plus. Alors quand Sandrine m’a fortement incité à aller la voir, je n’ai bien évidemment pas dit non. Pas folle la guêpe.

Plutôt que de vous raconter trop sommairement le contenu de la tapisserie (n’hésitez pas à aller sur le site du musée pour découvrir le récit de la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant, ça sera plus simple), je préfère vous indiquer que c’est un passage incontournable de la ville et que la découverte de ce chef d’œuvre, réalisé sur toile de lin, est assez ludique en fait. Munis d’un audioguide, vous allez faire le tour de cette tapisserie de 70 mètres de long et 50 cms de haut en une demi-heure environ.

Je ne suis pas, d’ordinaire, fan des audio-guides, mais là, c’est indispensable et très bien fichu. Impossible d’en faire l’économie si vous souhaitez tout comprendre.

Tapisserie-de-Bayeux-3

Le MAHB – Musée d’Art et d’Histoire de Bayeux.

Incontestablement, l’une des très bonnes surprises de la ville. Voilà un musée bluffant et vraiment intéressant. De l’archéologie à l’art moderne, le MAHB vous emmène sur plusieurs niveaux et salles au cœur de 5000 d’histoire de l’art. 600 œuvres d’art, 1000 pièces de porcelaine et de dentelles de Bayeux et 800 pièces archéologiques sont présentées au grand public au moyen d’une scéno des plus léchées. Le musée se situe aux portes de la Cathédrale, donc si vous faites l’un, vous faites l’autre également. C’est un ordre.

Le cimetière américain de Colleville.

Bon là, c’est la séquence émotion du billet. Situé en surplomb d’Omaha Beach, le cimetière américain de Colleville prend littéralement aux tripes. En moins de 30 minutes en navette de Bayeux, vous changez d’époque, d’atmosphère, de tout en fait.

colleville-cimetieCC80re-ameCC81ricain

colleville-omaha

Même sous la pluie et le vent, sous un vrai temps normand en résumé, je n’ai pas hésité à me rendre sur place. L’accueil débute par le musée qui retrace la Bataille de Normandie et le débarquement, notamment sur la sanglante plage d’Omaha. Une fois sortie du musée, en profitant d’une éclaircie bienvenue, me voilà dans les allées, le regard vers la mer. Putain c’est beau et émouvant.

Et là… 9 387 stèles de marbre blanc vous kidnappent et ne vous lâchent plus.

Pour ma part, je n’ai pas eu le temps de tout voir, il faudra que je revienne, notamment pour participer à une visite guidée. J’ai chopé deux/trois anecdotes au vol et l’émotion est bien présente. Ce cimetière pourrait très bien être glauquissime, mais il n’en est rien. Il est beau. Il vous happe et vous tient, vous retient. Et quand vous partez, l’hymne US retentit, suivi par la sonnerie aux morts… bon, les larmes montent.

Les petites boutiques qui vont bien.

Deux lieux à ne pas manquer pour pimenter votre séjour avec des endroits « incontournables » : la Maison AnnaLouise et Chez Paulette. Pour la première, Sandrine en a parfaitement parlé sur son blog, donc je ne vais pas être redondante en racontant la même chose.

7a95a5_bb99b1fe1eac411b98b07420ce66c8ab.jpg_srz_p_556_271_75_22_0.50_1.20_0

Simplement, je ne peux que vous inviter (très fortement) à passer le pas de la porte pour découvrir des objets qui ont tous un vrai charme particulier. J’avais envie de tout ramener chez moi ou presque. J’ai tout de même craqué pour une charmante petite théière bleue, car je suis une faible femme. Cerise sur le macaron, les hôtes de la maison sont absolument charmants et ne rechignent pas à discuter avec le chaland. J’aime beaucoup cet état d’esprit. Ah oui et juste en passant, il y a une boutique en ligne. Wallaaaa.

Chez Paulette a également fait l’objet d’un billet détaillé avec photos chez Sandrine.

La déco vintage est topissime, fun et colorée, ça fait du bien au moral. L’accueil est aussi très chaleureux et les prix abordables. Donc si vous êtes à la recherche d’un endroit où vous poser en attendant la prochaine visite, direction Chez Paulette… parce qu’elle est chouette ! Ok, je sors…

En résumé…

J’espère qu’à la lecture de ces deux longs billets, vous avez eu l’envie d’en découvrir plus cette petite pépite normande qui vaut le détour. De mon côté, je remercie sincèrement Sandrine pour ses articles sur la ville qui ont tout déclenché. Côté photos, n’hésitez pas à vous rendre sur ma page Facebook. Je n’ai pas mitraillé comme je le pensais, mais il y a quelques clichés à votre disposition.

Alors, on se bouge à Bayeux ?

Écrit par
More from Florence

C’est l’heure du tea-time au Mandarin Oriental !

Je ne suis pas familière des hôtels de luxe, loin de là....
Lire la suite

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.