Les Beaux Gosses

Rien à voir avec le Schmilblick…

Il n’y a pas à tortiller, en ce moment, les Beaux Gosses pullulent dans mon entourage direct ou non. Je ne sais pas d’où ça peut bien venir, mais le fait est que je vois des bombes masculines partout.

Tout a commencé lors d’un entretien d’embauche.
Alors là, je suis restée littéralement scotchée devant un éphèbe, tignasse propre (très important la propreté des cheveux) et brune, veste en cuir et casque de moto à la main. J’oubliais l’essentiel : des yeux verts. Un brun aux yeux verts. Inutile de vous dire que j’en bave encore en y repensant.
Et puis Camille L. est arrivé, récemment suivi de Julian B.
Des beaux gosses déjà bien accompagnés, mais l’espoir de mettre le grappin dessus n’est pas totalement mort. Dans mes rêves évidemment. Je suis sur liste d’attente, puisque qu’@Emanu124 et @laristocraft, entre autres, ont déjà le couteau entre les dents. Il va falloir jouer des coudes sur ce coup là.
Les Beaux Gosses, je les aime trentenaires ou quadra, bruns, la voix grave et plus grand que moi. Non fumeur dans l’idéal. Et mine de rien, ces petites choses se baladent pas mal dans Paris en ce moment (à voir pour le côté non fumeur)! Avec l’oeil affûté de la chasseresse que je ne suis pas, je les repère à 100 mètres. Après, qu’ils soient célibattants ou non, peu importe, jamais nous n’aurons l’occasion ne serait-ce que d’échanger un mot. A l’imaginaire de faire le reste. Miam.
Bref, tout ça pour dire, comme ça, en passant, qu’il ne faut pas désespérer du mâle parisien. L’espoir, encore lui, est permis. Un jour, je trouverai l’homme idéal, qui évidemment sera blond avec une voix fluette. C’est toujours comme ça, on rêve, on rêve et la réalité vous rattrape sans préavis!
Et vous, êtes-vous brun(e), blond(e), roux, chauve?
L’été est-il propice aux chasses sentimentales?
Écrit par
More from Florence

[Tatouage] L’encre dans la peau, encore et toujours

Ce n’est pas une drogue, mais un besoin, un plaisir, une satisfaction....
Lire la suite

5 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *