Stop au gaspillage alimentaire avec Too Good To Go

Le gaspillage alimentaire, cette plaie… Les chiffres sont alarmants. Le saviez-vous ? Un tiers de la production mondiale de nourriture est gaspillée tous les ans, dont 10 millions de tonnes rien que pour la France. Joli palmarès, non ?

too-good-to-go-appli

La fin du gaspillage alimentaire avec Too Good to Go ?

Il y a deux principaux types de gaspillages alimentaires : celui des particuliers qui prennent des quantités astronomiques d’aliments – aux buffets par exemple – pour n’en manger que la moitié ou qui choisissent un plat pour s’apercevoir que non, désolé, ça ne passera pas. En toute transparence, c’est mon cas. Je suis la Reine pour commander des plats qui, au final, ne me conviennent absolument pas. Gâchis, quand tu nous tiens.

Deuxième type de gâchis : celui des commerçants qui n’hésitent pas à jeter des plats ou aliments proches de la date de péremption, alors même qu’ils sont encore bons à la consommation. Ne parlons pas de ceux qui mettent de l’eau de Javel dessus pour empêcher les nécessiteux de se nourrir dans leurs poubelles. Classe et humain… Hum… Et c’est là que l’appli gratuite Too Good to Go intervient.

Too Good to Go : une solution gagnant-gagnant.

Le principe de cette appli est simple : grâce à la géolocalisation, vous identifiez autour de vous les commerçants jouant le jeu et signalant leurs invendus. Une fois votre choix fait, vous prépayez en ligne les portions souhaitées et à la fermeture du commerce, vous venez récupérer votre sac « surprise » avec les « restes » parfaitement consommables. Et ce n’est pas tout, car pour 2€ payés en ligne, un repas est offert aux démunis.

D’un côté, vous vous régalez à moindre prix et découvrez des commerçants « engagés » dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et de l’autre, les commerces étoffent leurs bases clients et se débarrassent de façon éthique des invendus.

Pour le moment disponible à Paris, Lyon, Lille Strasbourg & Bordeaux, ce dispositif innovant – qui a déjà « sauvé » 6 500 repas – est appelé à toucher plus largement l’hexagone incessamment sous peu. En tout cas moi, je suis conquise par le principe.

D’autres startups sont sur ce créneau – et c’est tant mieux – pour optimiser la consommation de nourriture, que ce soit chez vous, au moment de faire ses courses ou avec les commerçants. Alors, on franchit le pas et on arrête de gaspiller (moi la première) ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Écrit par
More from Florence

In tattoos I trust

Ce n’est plus vraiment une surprise, j’ai été touchée par le « virus »...
Lire la suite

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *