Futiles, inutiles mais indispensables !

Ah la la me revoilà partie dans une phase de consommation aiguë, je veux je veux jeux je l’aurai. Ou presque. Car, depuis quelques petites années, deux tout au plus, je m’en rends compte et ça permet de vraiment limiter les dégâts ! En résumé, je le veux je le veux je le veux, oui mais non en fait.
Frustrant, mais raisonnable.
Oh oui alors !

En ce moment, je fais une fixette sur plusieurs petites choses qui me feraient vraiment plaisir, qui me remonteraient même le moral, mais qui n’auraient un usage que fort limité (je m’auto persuade là, on y croit fort) :

C’est parti pour un petit listing façon c’est Noël avant l’heure, enfin j’aimerais bien, côté « high-tech » : 

L’Ipod Nano (le rouge ou le bleu) : j’ai déjà un iPod Shuffle que je n’utilise pratiquement jamais, j’écoute ma musique sur mon iPhone, mais je craque complètement pour ce nouveau modèle trop mignon. Vous avez dit inutile ? Je valide, mais je caresse l’espoir de l’avoir.
L’Ipad Mini : j’ai déjà, grâce à mon boulot, un iPad « taille standard » Rétina 32 Go. Le pied. Mais depuis qu’Aline m’a montré le sien, adorable, ultra-léger et maniable, je le veux, je le veux, je le veux. Vous avez dit inutile ? Je valide, mais je caresse l’espoir de l’avoir.
L’Apple TV : oui je sais, encore un truc Apple. Je n’y peux rien si cette marque propose des produits auxquels j’adhère. J’ai récemment découvert l’extraordinaire pouvoir de l’Airplay sur la Freebox, et depuis, j’adore regarder mes vidéos de l’iPad vers la TV, mais je caresse l’espoir d’en avoir plus, c’est-à-dire de pouvoir regarder les vidéos de mon Mac vers la TV. Vous avez dit inutile ? Je valide, mais je caresse l’espoir de l’avoir.
Le Kobo Glo : je possède déjà un Kobo 1ère génération et franchement, je ne serais pas contre un petit changement de gamme. D’ailleurs j’ai déjà proposé de vendre mon Kobo, sans succès pour le moment. Cette nouvelle version avec rétroéclairage me plaît, parce qu’il offre un niveau supérieur de confort de lecture et ce n’est pas si inutile que ça ! Bon ok un peu, mais je caresse l’espoir de l’avoir.
Vous l’aurez noté, que de l’accessible financièrement parlant… Hum…

Côté « beauté » :
Le bracelet cordon de Morgane Bello : j’en ai déjà un marron, mais les violet/bleu/anis me font de l’oeil depuis des siècles. Trop beaux. Beaucoup trop chers pour ce que c’est, mais trop beaux. Vous avez dit inutile ? Je valide, mais je caresse l’espoir d’en avoir au moins un. Et je pense que tôt ou tard, un petit 2ème viendra pendre à mon poignet.

Et puis… bah, c’est tout.
Enfin c’est tout, je me comprends bien évidemment. En listant toutes mes envies du moment, je me rends compte à quel point la société de consommation peut nous pousser à claquer beaucoup trop d’argent pour des choses dont nous n’avons pas forcément besoin. C’est assez hallucinant et même un peu effrayant.

En allant plus loin que ces envies ponctuelles qui passeront bien vite, l’obsolescence programmée de l’électroménager ou des ordinateurs est également un facteur non négligeable de « pousse au crime » totalement démesuré. C’est fou. Avant, un four durait 10 ans, maintenant c’est 4 ans. Faisons valser l’argent !

Fort heureusement, lorsque l’on prend le temps de réfléchir un peu, on se pose, on se calme et la carte bleue ne chauffe pas. Suit alors un sentiment assez curieux de fierté mélangée à du soulagement d’avoir « tenu le choc » face à la tentation. Parfois bien sûr, se faire plaisir permet de relâcher la pression, de se faire du bien et ça aussi, c’est plus qu’essentiel pour notre équilibre au quotidien.

Et vous alors, des envies subites de petite choses inutiles mais tellement indispensables en ce moment ?

Tags from the story
,
Écrit par
More from Florence

Will & Kate… ou l’overdose de thé!

Au grand désespoir de ma môman, il s’avère que je suis une...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *