Le Voyage d’Arlo : sortez vos mouchoirs !

Les fêtes de fin d’année connaissent plusieurs rituels immuables : le sapin des Galeries Lafayette, les vitrines des grands magasins (de moins en moins belles), les catalogues de jouets, les calendriers de l’Avent et.. et… le nouveau Disney Pixar ! Avec Le Voyage d’Arlo, le studio a, une fois encore, frappé très fort.

Affiche-voyage-arlo-pixar-2
Les affiches US, j’adore !

Autant vous le dire tout de suite, Le Voyage d’Arlo est un pur concentré d’émotions. Pendant 1h35, vous allez rire, beaucoup et très fort, mais aussi pleurer, et pas qu’un peu. Oubliez votre statut d’adulte, oubliez tout et laissez libre cours à vos émotions, embarquez avec Arlo dans une aventure qui ne vous laissera pas de marbre.

affiche-voyage-arlo-pixar
Je fonds…

L’histoire ? Il y a quelques respectables millions d’années, un astéroïde a frôlé la Terre et failli éradiquer les dinosaures. Il s’en est fallu de peu, et puis la vie a repris. Il est maintenant temps de suivre les pérégrinations d’Arlo, jeune apatosaure (merci Wikipédia) maladroit et terriblement timide qui va vivre de grandes aventures et se faire un ami aussi étonnant qu’attachant : Spot.

Je ne vous en dis pas plus au risque de déflorer le film. Toujours est-il que j’ai complètement craqué sur bébé Arlo, la choupitude absolue.

Le Voyage d’Arlo (The Good Dinosaur in VM), qui sortira en salles le 25 novembre prochain en 2D (alléluia !), est un dessin animé réalisé à partir d’images époustouflantes des montagnes à l’état sauvage du Nord-Ouest américain, à tel point qu’on s’y croirait. C’est beau, bluffant, poétique. Les personnages sont drôles, touchants, attachants, effrayants… Chacun pourra très facilement trouver son dino préféré.

THE GOOD DINOSAUR - Pictured (L-R): Arlo, Spot. ?2015 Disney?Pixar. All Rights Reserved.

Sachez également que si vous pensez au Roi Lion, ce n’est certainement pas un hasard. Le Voyage d’Arlo reprend clairement les principaux ressorts qui ont fait et qui feront à vie le succès de l’un des plus beaux dessins animés de Disney, à mon très humble avis. D’une figure paternelle imposante et réel repère d’un petit-chose que l’on a juste envie de câliner aux hyènes, en passant par Timon & Pumbaa et la quête initiatique… tout y est. A vous de tout retrouver. Et pour les plus de 30 ans également, si je vous dis Petit-Pied et la Vallée des Merveilles… On se comprend !

Si vous me posiez la question, je dirais que le Pixar nouveau est à réserver aux 4/5 ans et plus. Des plus petits bouts de choux étaient présents à l’avant-première et clairement, soit c’était trop « tout », soit ils lâchaient la barre au bout d’une heure, ce qui n’est déjà pas si mal me diriez vous. Et quand je dis 4/5 ans et plus, j’entends aussi par « plus » des personnes à la trentaine bien dépassée, qui ont, elles aussi, versé plus d’une fois leurs larmichettes. Toute ressemblance… Bon ok, j’ai bien ouvert les vannes. Que voulez-vous, je suis (très) bon public !

Alors, on y va ?

Oui, oui et mille fois oui ! Je n’attendais rien de ce Pixar pour ne pas être déçue et évidemment, je n’avais pas vu venir l’émotion qui m’a submergée lors de cette avant-première. Je vous le recommande chaudement, avec le paquet de mouchoirs qui va bien avec.

Tags from the story
, ,
Écrit par
More from Florence

Crowdfunding – à tes souhaits !

Le financement participatif a la cote en ce moment, et c’est peu...
Lire la suite

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *