Traces à Bobino : unis comme les 7 doigts de la main

« Phénoménal », « Intense », « Époustouflant« … Combien de fois peut-on lire ce type d’avis, le plus souvent faux, sur les affiches de cinéma dans le métro ? Et bien dans le cas présent, je ne vais pas pour faire patienter plus longtemps, c’est encore insuffisant pour définir Traces, un spectacle hors-normes qui se tient actuellement à Bobino.

les-7-doigts-de-la-main-maison-de-la-danse_format_626x331

Traces : des performances artistiques et humaines époustouflantes.

Performance(s). C’est exactement ce qui pourrait définir ce show s’il n’y avait pas en plus de l’émotion pure, du rire et un vrai melting-pot de sensations distillées tout au long de ce spectacle qui me marquera très longtemps.

Le cirque « classique » et moi, c’est non. Je savais que Traces était à mille lieux de ça, mais je ne savais pas non plus où je mettais les pieds, refusant sciemment de lire d’autres articles pour ne pas me laisser influencer. Créé en 2006, ce show a déjà été vu par plus de 900 000 spectateurs dans 25 pays et plus de 200 villes dans le monde. Autant vous dire qu’il est déjà bien rôdé par la compagnie Les 7 doigts de la main, l’une des meilleures troupes de cirque au monde. Québécoise en plus. Gage de qualité.

Phénoménal. Intense. Époustouflant.

Voilà un spectacle, un show, de l’acrobatie de très haut niveau qui vous scotche littéralement sur place. Six gars et une fille, sept personnalités, sept « spécialités » et surtout, sept monstres de professionnalisme, de charisme et foufitude (oui j’invente un mot). Ils sont beaux (j’en aurais bien croqué deux ou trois… voire tous ces messieurs en fait), forts et hypnotiques. Bluffant. Inspirant.

Six gars et une fille donc, québécois, australiens, américain, chinois et un petit frenchy, qui recèlent des trésors d’acrobates du 21ème siècle. Anneaux chinois, trapèze, mât chinois, jonglerie, sangles aériennes… tout y passe pour émerveiller un public conquis dès la 1ère seconde.

traces-bobino
Toujours plus haut, plus fort, plus vite…

Il y a Lucas Boutin, français de son état, qui est un chat. Un félin s’est réincarné dans ce jeune homme, je ne vois pas d’autre explication. Il grimpe au mât chinois comme je vais me coucher dans mon lit, avec une souplesse et une facilité déconcertante. Anne-Marie Godin, québécoise, est née pour s’envoler, simplement retenue par quelques sangles aériennes. Enmeng Song maîtrise le diabolo comme personne, je n’ai jamais vu ça… Je ne vais pas tout vous spoiler, mais chacun a sa « spécialité » et mon Dieu, c’est beau.

L’histoire est presque anecdotique, et pour tout vous dire je n’en ai pas retenu grand-chose, tant j’ai plongé avec délice dans ce spectacle de 90 minutes qui passent en un éclair. Quoi ? Déjà ? Mais j’en veux encore ! Traces est un spectacle intense, fou, fascinant, poétique, sportif et qui illumine votre existence. Vraiment.

Je vous invite plus que très fortement à prendre vos places dès à présent, même si ce show se joue jusqu’au 23 avril. La salle de Bobino est extraordinaire, la place en carré or est à (seulement) 58€ – c’est donné pour un tel spectacle – et cela à son importance, puisque en étant confortablement installés, vous pourrez d’autant mieux savourer cette perle inédite qui vous laissera des papillons dans le cœur.

Je remercie très sincèrement Marion Pacé de m’avoir invitée. Je suis plus que jamais consciente du luxe que m’apporte ce blog et j’espère vous transmettre mes coups de cœur comme il se doit.

Tags from the story
, , ,
Écrit par
More from Florence

Mem’obulles : le retour des bulles du lundi !

Et oui, j’ai décidé de faire renaître de leurs cendres les « Mem’obulles »,...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *