Test / 1ères impressions : il est beau mon Kobo!

Tout ça, c’est la faute de Faust’in et de son article sur le Kindle. Ni plus, ni moins.
Et oui que voulez-vous, après avoir lu son article, je n’avais plus qu’une idée en tête : me procurer un Kindle (une liseuse électronique pour les néophytes) pour Noël.
Pour être parfaitement honnête, je ne suis pas très fan du concept des « liseuses » à la base. C’est cher et puis… c’est cher. Et j’aime bien mes livres moi. Ah voilà, je vous entends d’ici râler en disant que de toute façon, le plaisir de tourner les pages d’un livre n’a pas d’équivalence avec une liseuse. Certes.
Et puis j’ai réfléchi.
Mon appartement ressemble plus à une bibliothèque qu’autre chose, avec ses incontournables et ses livres « kleenex », lus une fois et qui finissent par prendre la poussière dans un coin. Et ça s’accumule encore et encore et toujours. Ras-le-bol.
Autre point non négligeable à ne pas zapper : la taille et le poids de certains livres. Vous, oui vous qui avez lu les sagas Millenium et/ou Twilight (si si, ne ne niez pas), ça pèse son poids dans le sac n’est-ce pas? Ou le livre se corne (je suis monomaniaque, je déteste ça) et il se tâche. Pas possible pour des livres à garder précieusement. Donc j’ai choisi : les beaux livres – j’achète / les livres dont je sais qu’ils ne seront pas relus – liseuse. Gain de place évident.
Pour entrer dans le vif du sujet, je me suis donc gentiment trottée chez Virgin pour tester, soupeser et visualiser de mes propres yeux la fameuse et célèbre Kindle d’Amazon qui, exceptionnellement, était visible « en vrai ». Légère, ni laide ni attrayante, c’est une liseuse.
Le bouton sur le côté pour tourner les pages est pratique, même si le temps de réponse me semble un poil lent. Pour le côté technique, je vous laisse vous rendre sur le blog de Faust’in, son article étant vraiment complet.
Comme j’avais entendu parler de la petite nouveauté de la FNAC, le Kobo, via le site Gamongirls, j’ai voulu le tester pour me faire une idée « objective ». Après de multiples tergiversations sur le fait que j’aurai mon cadeau de Noël en avance, me voici finalement en possession de mon nouveau joujou. Et je suis, pour le moment, assez contente de mon achat.
Pesant 183 grammes sur la balance au lieu des 185 annoncés (ça change tout n’est-ce pas?), mon Kobo blanc avec dos bleu (honnêtement, qu’il soit noir, lavande, bleu ou métal, on s’en contrefiche au final) se révèle assez pratique et maniable comme je m’y attendais. La première prise en main est aisée, la configuration itoo via mon compte FNAC (et pourtant j’ai deux mains gauches quand il s’agit d’installer quelque chose) et l’installation d’un premier livre acheté sur la boutique dédiée est facile et rapide. Que demande le peuple?!
A l’utilisation, mon Kobo est vraiment utile. Le premier vrai test a eu lieu hier dans une salle d’attente et ma foi : liseuse – 1 / magazines d’il y a 2 ans – 0. Rien à redire. Son côté tactile, contrairement à sa concurrente Kindle, est appréciable et le temps de réponse pour « tourner une page » est, à mon avis, plus rapide. Il n’y a quasiment pas de « temps mort ».
Son format poche (165x114x10 mm) permet de l’emmener très facilement dans son sac, c’est parfait.
Après cette pluie de compliments, un léger bémol cependant : la fameuse encre e-ink qui offrirait « un confort de lecture » sans un écran rétro-éclairé (comme sur l’iPhone ou l’iPad par exemple) qui lui fatigue les yeux. C’est une question d’adaptation, mais n’ayant pas encore l’habitude, mes yeux se fatiguent assez vite au final ou peut-être n’est-ce qu’une impression? Toujours est-il que cette nuit (oui, cette nuit), j’ai eu l’occasion de m’en resservir et ce souci s’est estompé.
A voir sur du moyen terme pour un avis tranché sur la question.
Voilà pour mes toutes premières impressions.
Je pense refaire un petit point d’ici 3 à 6 mois pour voir la réelle utilisation que j’en fais et si mes avis plutôt positifs le restent, d’autant plus que le Kobo a des fonctionnalités qui peuvent être intéressantes comme le partage d’extraits sur Facebook, le surlignage, dictionnaire, marque-page, etc.
Côté prix, c’est sûrement là que ça va coincer pour certains d’entre vous : 129€ le Kobo – avec 30€ de chèques cadeaux pour les adhérents soit 99€ au final (sans le chargeur) vs 99€ le Kindle (sans le chargeur). Le prix de la technologie tactile, du catalogue FNAC et autres petites choses en plus.
Et vous, que pensez-vous du concept de liseuse?
Pensez-vous craquer pour Noël? Quelle liseuse pensez-vous vous offrir : Kobo, Kindle, Reader de Sony ou bien encore le petit frenchy Cybook? Pour vous faire un avis, cet article du Monde n’est pas si mal…
Écrit par
More from Florence

Petits poissons et gros requins à l’Aquarium de La Rochelle

Il y a deux ans, je vous parlais de ma visite à...
Lire la suite

21 Commentaires

  • J'aimerais bien acheter un kindle car depuis tous mes déménagements entre la France, l'Allemagne ou le Chili, je ne peux plus lire comme je veux car les livres sont lourds et hors de question d'en emporter dans mes valises. Du coup, une liseuse serait l'idéal. Mais j'ai lu sur le net que les liseuses avaient quelques problèmes suite à des passages dans les scans des aéroports… Du coup, je vais attendre un petit peu, je voudrais pas acheter quelque chose qui ne fonctionnera plus dans trois mois! :/

  • rahlala tu as réussi à me faire douter, je ne sais plus quoi faire ? liseuse, pas liseuse ? Kindle ou Kobo ?
    Raaaaah !
    Il faut vraiment que j'aille voir en magasin ! C'est bon de savoir que le Kindle est disponible en libre utilisation au Virgin, ça permet de se faire une idée !

  • Bon ben je vais faire ma chieuse mais la plus convainquante des liseuses pour moi n'est autre que… l'iPhone ! Il tient dans une main, on peut régler la luminosité, la taille de la police et tout un tas d'autres petites choses, on tourne les pages d'un effleurement et grâce au génie de la conversion, j'adapte TOUS mes bouquins à iBook (même ceux protégés par la protection DRM). En bref, je ne lis plus que sur l'iPhone et dans mon lit autant que dans la train, dans une salle d'attente ou autre, je ne le quitte plus. Et si je veux le tout, en plus grand, iPad bien sûr car non, je ne lis jamais en plein soleil moi ! ^^
    Merci tout de même pour ce sympathique test et avis sur la ptite kobo !

  • Génial ton petit article, je suis contente de ton achat ^^ Mais dis moi, je n'ai pas compris ta phrase " la fameuse encre e-ink qui offre "un confort de lecture" dans écran rétro-éclairé qui fatigue les yeux". Le Kobo est rétro éclairé ??? Le Kindle ne l'est pas en tout cas et je pense que si il l'était j'aurai mal au yeux.
    Et sinon, pour rebondir sur le com de Webgirl, je dirais que la luminosité de l'Iphone (même si on peut la régler), l'autonomie de la batterie et la petite taille de l'écran sont trois facteurs qui font qu'il est impossible pour moi de lire sur un Iphone ^^

  • @Faust'in: alerte coquille!!! J'ai eu beau relire ma prose, je suis passée devant… Je vais changer ça! Donc non, pas d'écran rétro-éclairé justement, tout comme le Kindle.

    @Webgirl: alors pour moi, pas possible d'utiliser l'iPhone comme liseuse : écran trop petit, batterie risible… vraiment pas pratique pour le coup! Et sinon, pas les moyens d'avoir un iPad 😉

    @Noémie: Gnark gnark, succombe au Kobo, succombe!!!

    @Lindanita: Oui, j'en ai entendu parler de ces soucis, c'est à cause de l'e-ink visiblement. A voir s'il y a réparation 😉

  • Ah oui, c'est bien ce qui me semblait. T'inquiète, tu vas t'y habituer … Et pour le pb dans les aéroports, j'ai lu sur le site, qu'apparemment, c'était vraiment un cas exceptionnel. Aux US, il y a un nombre de fou de personnes qui possède un Kindle et qui n'ont jamais eu de soucis dans les portique. Mais c'est vrai que ça doit bien faire c**** de tout perdre :/

  • J'espère ne choquer personne en faisant ma pub ici, mais j'ai créé il y a un mois ou deux un forum "dédié" à la lecture numérique, qu'elle soit sur téléphone, PC, tablette, liseuse, ou autre…

    Nous sommes presque 50, et essayons de parler de plein de choses…
    Vous serez bien entendu toutes (tous ? pas vu) bienvenues là bas !
    (http://lire-numerique.com)

  • @Suzanne: Trois jours après l'achat, j'en suis toujours autant satisfaite. Il ne pèse rien dans le sac, le coté tactile est pratique et la réponse à la "demande" est rapide. On verra dans 3 mois, ms pour l'instant, je ne regrette pas!

  • Je suis arrivée sur ton blog via celui de Faust'in. Vous avez toutes les deux testé les deux liseuses qui me tentent. Cela fait une semaine que j'épluche tout ce que je peux trouver sur le Kindle ou le Kobo … je suis allée tester les deux machines deux fois cette semaine et j'en suis toujours au même point.

    Je préfère le look plus sobre du Kindle et le fait qu'il soit couplé avec Amazon ne me gène pas. Le système de bouton pour tourner les pages est pratique. Et j'ai l'impression que l'affichage est un chouilla plus lissé.
    Mais j'ai peur que le côté tactile (je suis habituée à mon ipad) me manque vite. Je n'aime pas le dos bombé du Kobo mais j'adore la présentation de la bibliothèque (affichage avec les couvertures, c'est quand même le b a ba !!)

    Donc voilà … impossible de trancher … si je continue comme ça, je n'aurai pas décidé à Noël.

  • Ah oui j'ai oublié un truc … J'ai l'impression que le tactile du Kobo n'est pas très véloce. Il lui faut 3 secondes entre la pression sur un point et l'action correspondante … Je trouve ça un peu lent …
    Le Kindle réagit immédiatement aux pressions des boutons.

  • @Azarie: Bienvenue chez moi! À te lire, ton choix est déjà fait! Là où je ne suis pas d'accord, c'est le point concernant la rapidité du Kobo. À l'usage, il se révèle très intuitif, rapide et répond très bien "à la demande", voire même plus que le Kindle que j'ai pu tester.
    La commande pour tourner la page est quasi immédiate, quand celle du Kindle est un chouïa plus lente. Pas de comparaison pour le coup 😉
    Concernant le "dos bombé", franchement, on ne le sent pas à l'usage.
    Enfin voilà. Je pense que tu craques plus pour le Kindle ;)) Tu nous tiendras au courant?

  • @Bulle de Flo : Merci pour ton avis … C'est rigolo parce que ce que j'écris ne reflète finalement pas le choix vers lequel je tends …
    Je tends vraiment plus vers le Kobo malgré tout ce que je lui reproche … et je lui reproche peut être plus de truc justement pour que les gens me donnent leurs avis et être "plus sûre".

  • Je vais avoir un Kindle pour Noël alors que j'étais totalement contre il y a encore quelques semaines … C'dst FAustine aussi qui m'a convaincue. Par contre je préfère le look du kobo .

  • Trois jours d'utilisation du "koko" et je confirme ce qui a été dit. Léger, pratique, maniable.
    Deux trois petits bémols
    – Les réglages ne sont pas très intuitifs selon moi
    – Rupture de stock de la jolie protection en cuir rouge dans les fnac du coin

  • bonjour! Je voulais simplement poser une petite question à propos de cet appareil : est-il possible de télécharger des classiques (ayant perdu tout droits d'auteur, dû à leur ancienneté) gratuitement comme c'est le cas pour le kindle?
    Merci d'avance =)
    Agathe

  • Le Kobo ce n'est pas tout à fait ce que l'on croit.
    1-Le dictionnaire n'est pas accessible en français.
    2-Les achats en ligne sont surtaxés car kobo est basé à l'étranger et on doit payer un supplément carte bleue par livres achetés.
    3-Les recherches sur le site Kobo si vous demandez un titre français ouvrent aussi la recherche en anglais. On perd un temps infini à chercher un livre en français parmis ces titres étrangers.
    4-Les livres gratuits sont peu nombreux en français et transcris sans accents ! Presque illisibles
    5-Pas de dictionnaire type Larousse ou Robert à l'achat en ligne.
    Bref, un formidable outil si il était pensé de manière généreuse et si nous n'étions pas (comme I'tunes) des français a qui on vend un produit qui n'est pas pensé pour le marché (dictionnaire, vente CB, choix réduit de livre)

    • Bonjour.
      J'avoue ne pas trop comprendre la question. Je passe par la FNAC, donc je n'ai pas de supplément quand je télécharge le livre sur mon kobo… Désolée pour cette réponse qui ne fait pas tourner la roue.

  • @Anonyme: pour ma part, j'en suis plus que satisfaite. Je trouve tous les titres dont j'ai besoin, le dictionnaire ne m'est pas utile et pour le reste, le prix des livres est le même que l'on soit sur Kobo ou Kindle, donc voilou!
    Mais merci pour votre avis!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.