C’est l’heure du tea-time au Shangri-La !

La quête du tea-time parfait continue et pour le moment, je dois bien avouer que cette recherche n’a que des aspects positifs ! J’enchaîne donc, à la faveur d’un après-midi passé avec une amie globe-trotteuse difficilement chopable en temps normal, avec un tea-time au Shangri-La.

lobby-shangri-la
Un lobby grandiose.

A l’origine, demeure du Prince Roland Bonaparte (petit neveu de Napo), le Shangri-La a ouvert ses portes en 2010. Depuis, je n’avais qu’une envie, pousser les portes de ce lieu unique.

Difficile de trouver des points faibles au Shangri-La, du moins pour son aspect « gourmandise », le côté hébergement restant du domaine de l’inaccessible. L’entrée, majestueuse, se fait par l’avenue d’Iéna, proche de la Tour Eiffel. Nous traversons le vestibule et patientons quelques minutes avant de pouvoir déguster notre tea-time. Voilà l’occasion d’admirer le décor, bluffant.

Nous sommes très confortablement installées au cœur du patio du restaurant La Bauhinia et j’en profite pour m’imprégner de cette atmosphère sino-française moderne et tellement cocooning. Que le festival des papilles commence ! Avec Marie, nous décidons assez rapidement de jeter notre dévolu sur le tout nouveau « Tea for two« , un tea-time 100% vegan. C’est assez anecdotique pour moi, mais ça peut parler à beaucoup de monde.

la-bauhinia

Créé par le nouveau Chef Pâtissier Michaël Bartocetti, ce « Tea for two » vous laissera des étoiles dans les yeux et les papilles en folie. Avec ses mini sandwiches salés, ses mignardises absolument à tomber (la bouchée façon Figolu de luxe… ouch, j’en salive encore), ses scones, ses trois parts de gâteaux divinement bons et sa boisson chaude (un thé délicieux pour moi), ce tea-time joue vraiment dans la cour des grands. Je n’ai donc pas mis longtemps à succomber au charme du Mont-Blanc marron-cassis léger et vaporeux à souhait et de la Tarte au Chocolat et son croquant inimitable. J’ai laissé de côté le calisson à la mandarine, n’étant pas fan de l’amande. Mais Marie m’a assuré qu’il était également à tomber.

Le service est impeccable, à l’écoute. Le piano est peut-être un peu trop présent, mais c’est un détail, juste pour chouiner un peu. Autre petit détail, de l’eau à disposition eut été une bonne idée pour éviter de déranger les serveurs, mais là encore, je chipote. Le cadre est sublime, avec des arbres au centre du restaurant et une déco sobre, mais tellement raffinée. Un vrai bon point.

tea-for-two-vegan-shangri-la

Côté « douloureuse », j’ai été agréablement surprise, puisque ce tea for two est à 70€, soit 35€ chacune et pour tout ce qui a été présenté, le rapport qualité-prix est largement en votre faveur.

Enfin, je ne manquerai pas de souligner l’accueil chaleureux de l’équipe, de l’entrée jusqu’au restaurant. Que vous veniez pour prendre le thé ou pour une chambre à 20 000€, et dans chaque palace que j’ai testé à l’occasion d’une pause gourmande, vous êtes toujours très bien accueillis, sans ce dédain propre au service « à la française » en général.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi suivre mes précédentes aventures au Bristol, au Mandarin Oriental, au Prince de Galles et au Burgundy. Prochaine étape : le Meurice probablement, avec le Plaza Athénée et le Royal Monceau. A vous les studios.

Écrit par
More from Florence

Des petits meurtres d’Agatha Christie à déguster sans modération

Alors oui, au premier abord, « Les Petits Meurtres d’Agatha Christie » peuvent être...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *