Sondage exclusif : 100% des gagnants ont tenté leur chance

Les sondages.
Qu’on le veuille ou non, on en bouffe matin, midi et soir et ce, jusqu’au second tour de l’élection présidentielle. Et encore, ils sont fichus de nous en sortir un le lendemain avec le libellé suivant : « 72% des Français sont satisfaits du résultat de l’élection présidentielle »…
Le matin à 10h, Flanby passe devant le roquet et à 16h, le roquet revient dans la course. Mais attention, Flanby n’a pas dit son dernier mot, puisqu’il reprend 2 points d’avance le même jour à 18h37. Les médias, d’ailleurs, ont ajouté ces derniers temps cette petite phrase qui veut tout et rien dire à la fois : « N’oubliez pas que les sondages sont une photo de l’opinion des personnes interrogées à un instant précis ». On s’en serait douté tiens. Genre Germaine n’a pas pris son café, pof, c’est le roquet qui passe et l’heure d’après, elle se sent mieux alors c’est Flanby qui triomphe… A peu de choses près.
Je veux que tu votes pour moi!
Les Français sont donc représentés par un échantillon de 1020 personnes et quelques cacahuètes bio en sus, selon toutes les couches de la société française : salarié, ouvrier, cadre, CSP+, femme, enfant, chien, etc.
C’est marrant, je n’ai jamais été interrogée. Encore que bon, il y aurait eu une forte chance que j’envoie bouler ce pauvre mec qui sue sang et haut pour appeler « les Français » à 20h12 en plein speech de Lolo-la mèche-Delahousse. Pas le temps hein, j’admire le brushing.
Les sondages me pompent joyeusement l’air et pour tout dire, me feraient presque faire le contraire de ce qui est énoncé, un peu comme une ado attardée qui dit fuck à l’autorité. Il me semble qu’il y a quelques temps, un certain JM Le Pen était passé au second tour. Les sondages ne l’avaient pas vu venir. Les sondés auraient donc menti? Les sondés mentent-ils encore? On m’aurait donc menti?
OH MON DIEU!
Ok, trêve de plaisanteries…
Les sondages, un peu ça va, beaucoup, bonjour les dégâts. C’est à celui qui dégaine le chiffre qui tue le premier : « XX % des personnes interrogées trouvent que la Guerre, c’est mal ». Bah tiens.
Honnêtement, je ne sais même plus trop à quoi ils peuvent bien servir… Trop c’est trop. Et ça en devient même ridicule au bout d’un moment.
Toujours est-il que râlerie ou pas, nous sommes tous partis pour en avoir ras la casquette pendant encore un bon moment! A mon tour donc de faire un petit sondage : combien d’entre vous
– en ont marre de ces sondages à la noix
– feraient bien bouffer ces chiffres aux instituts par les narines
– vont faire un tour en cuisine quand on en parle
– adorent les sondages (il en faut pour tout le monde)
Je ramasse les copies vendredi soir. 🙂
Tags from the story
,
Écrit par
More from Florence

Râler, c’est bon pour la santé !

On peut dire ça en effet ! Je suis une vilaine râleuse....
Lire la suite

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *