#Sidaction 2015 : 3 jours pour se mobiliser !



Le Sidaction 2015, c’est parti ! Dès aujourd’hui et jusqu’au 29 mars, tout, tout, tout vous saurez tout sur les moyens mis en oeuvre pour lutter contre cette saloperie de SIDA.

Depuis 20 ans et grâce aux millions de dons, le Sidaction se mobilise pour aider la recherche contre ce virus, mais aussi pour soutenir les malades et leur famille.

Petit point recherche : depuis la découverte de cette maladie qui reste incurable, rappelons-le, les chercheurs ont fait de grands pas dans la compréhension des mécanismes d’interactions entre l’hôte et le virus. En 2014, le Sidaction a alloué 3,7 millions d’euros à la recherche, soutenu 45 jeunes chercheurs et la rémission, ainsi qu’un vaccin demeurent les principaux défis. Autres données clés : grâce aux dons, 43 850 personnes ont été mises sous traitement dont 4 231 enfants.
Je n’apprécie pas particulièrement Pierre Bergé. En fait, il m’énerve au plus haut point. Quant à Line Renaud, bah c’est Line quoi. Je pense ne pas être la seule à avoir du mal avec Mr Bergé, mais il est important, indispensable même, de savoir faire la part des choses et de se mobiliser pour les causes qui en valent la peine (comme la lutte contre le cancer par exemple).

http://fizzerooni.deviantart.com/art/Aids-144626256?q=boost%3Apopular%20aids&qo=4



Donc pour en revenir à nos moutons, le Sidaction appelle à la mobilisation et particulièrement via le web (réseaux sociaux et la blogosphère par exemple). Appels aux dons, selfies, bannières et photos de profils aux couleurs de l’événement… Tout est fait pour récolter un maximum d’argent. D’ailleurs, vous pouvez afficher votre soutien sur les réseaux sociaux via votre photo de profil arborant un noeud rouge et/ou un hashtag #TeamSidaction et un renvoi vers la plateforme officielle du site.
Et comme je l’ai fortement suggéré plus haut, il est important de se rappeler que non, on ne peut pas encore guérir du SIDA et accessoirement, les thérapies proposées pour « contenir le mal » – si je peux m’exprimer ainsi – sont loin d’être des parties de plaisir.

Rappelons également que le SIDA touche tout le monde : homosexuels, hétérosexuels, jeunes, moins jeunes et même les seniors qui ne sont pas forcément « habitués » à l’utilisation d’un préservatif. Enfin voilà, je vais finir par me répéter, mais donnez, donnez, donnez, Dieu vous le rendra ! (Avec ça, vous ne pouvez pas faire autrement) 😉

Tags from the story
, , ,
Écrit par
More from Florence

Un petit bout de nature chez vous avec Nature Valley

Depuis quelques temps, j’ouvre un peu plus l’œil sur les produits dits...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *