Personne suivante s’il vous plaît!

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, ce petit billet est à haute teneur en râleries et mauvaise foi, mais c’est fou ce que ça peut faire du bien. En ce vendredi matin, j’avais envie de faire un point sur ces gens qui soit nous font bien rire, soit nous irritent encore un peu plus chaque jour. Toute ressemblance avec des personnes que vous croisez régulièrement est purement normale.
Attention, c’est parti.
La mamie râleuse / le papy ronchon :
Qui n’a pas une fois dans la semaine croisé une petite mamie/un petit vieux qui ronchonne sur tout et rien? Et vas-y que ça bougonne, que ça te file un coup de canne comme ça en passant parce que vous avez eu l’audace de lui passer devant, que ça s’exprime haut et fort si l’un de ses congénères, à peu près du même âge, ose lui piquer sa place chez l’infirmière (c’est du vécu)! Le papy ronchon se distingue par un œil vif et perçant, une nette tendance à soliloquer et à maugréer dès qu’un « jeune » passe à sa portée.
Le papy ronchon/la mamie râleuse se distingue également par une forte propension à revendiquer SA place réservée avec force carte handicapé. Une jeune femme enceinte est à SA place? Elle n’avait pas qu’à tomber enceinte. Un point c’est tout.
Personne suivante s’il vous plaît?!
Le mélomane fou/le Roi du crin-crin :
Deux catégories en une pour le mélomane fou.
Le premier se distingue dans la jungle urbaine par un casque de chantier délicatement posé sur les oreilles, ciglé WESC ou bien encore Beats Pro by Dr Dre. Le mélomane fou aime la musique et ça se voit ou plutôt, ça s’entend. Car avant d’avoir investi dans un casque anti-bruit, il nous faisait allègrement partager ses goûts musicaux à fond les ballons. Les specimens n’ayant pas encore acheté la chose se contentent des oreillettes de la Pomme et poussent la touche volume à fond. Ils aiment, nous un peu moins.
Une variante cependant pointe le bout de son nez ces derniers temps : le ghetto blaster MP3. Je m’explique. Pourquoi se boucher les oreilles avec un casque quand on peut tout simplement monter le son du haut parleur de son smartphone au maximum? Vous avez le son stéréo, nous aussi. C’est beau de partager.
Seconde catégorie… Le Roi du crin-crin!
Modèle uniquement disponible dans les couloirs et rames du métro/RER, le Roi du crin-crin agit seul ou en famille, avec son violon, son pipeau ou si l’on a de la chance, son micro avec bande son intégrée. En général, le Roi du crin-crin fait son petit speech d’attaque (« Bonjour messieurs dames, la moussique, bonne journée, bon foyage« ) et hop, il enchaîne. Avec un peu d’entraînement au fil des stations, il a réussi à choper « La Vie en Rose » ou « La complainte de la Butte » sans trop de mal. Ce n’est qu’un mauvais moment à passer. Dans le cas contraire, les usagers sont pris de spasmes faciaux qui trahissent leur état de nerfs. Courage, ça ne dure pas.
Exception qui confirme la règle : le vrai musicos, avec sa flûte traversière ou son violon. C’est beau, bien joué et relaxant. Tellement rare qu’on lui demanderait presque de rester.
Personne suivante s’il vous plaît?!
Le pollueur/cracheur :
Le pollueur/cracheur est une personne qui se soucie des autres. Et oui, s’il n’était pas là, à quoi serviraient les éboueurs et autres « ramasseurs de papiers gras » (dont je viens de manger le nom, mille excuses)? Le pollueur/cracheur leur donne du travail, tous les jours. Ce n’est pas beau ça?
La poubelle est à 10 mètres? Non, trop loin, le pollueur doit prendre son bus qui arrive dans quinze minutes. Du coup, le mouchoir orne le trottoir, tel un trophée durement gagné par le bitume.
La variante du cracheur est également sympathique. En général, il attend que vous passiez à côté ou que vous croisiez son regard pour se racler la gorge et… beurk. Mais non pas beurk, il se dégage les voies respiratoires, nuance. Au moins lui, il n’aura pas de bronchite cet hiver. Vous si.
Personne suivante s’il vous plaît?!
La bavarde de service :
En général du sexe féminin, le bavard est bien souvent une bavarde. La bavarde décroche son téléphone et demande « T’es où?« , puis entame une longue discussion sur le dîner, la collègue elle hallucine trop celle-là, sa tenue du lendemain ou son mec. Bien entendu, la bavarde nous fait profiter de l’ensemble, au cas où elle souhaiterait demander notre avis.
Seule ou accompagnée de sa team boutonneuse parce qu’ado, la bavarde se soucie peu voire pas du tout du monde qui l’entoure. Quand elle n’est pas au téléphone, elle hurle autant que ses poumons peuvent contenir d’air avec ses BFF de la semaine pour mettre au point le programme du week-end.
Pendant ce temps, vous vous dites que non, décidément, vous n’étiez pas comme ça à son âge. Un peu de tenue quand même.
Je ne peux terminer ce billet en passant à côté :
– Des gourmands qui se délectent de leur épis de maïs, paquet de chips et autres joyeusetés qui font de bruit et parfument l’atmosphère. Le mieux, c’est en été, car ça diffuse plus largement. Mention spéciale pour eux.
Edit 16h50 – Des mâchouilleurs/bulleurs la bouche largement grande ouverte. C’est proprement insupportable. Et vas-y que « ça » claque des micro-bulles, que « ça » mâchouille à s’en décrocher la mâchoire… Si seulement. Il y a même des jours où je rêverais de leur faire avaler leur gums par les trous de nez. Gums ou déjeuner d’ailleurs, parce que le mâchouilleur sévit également au moment des repas. Il nous invite à le partager, sans doute. Merci, mais non merci.
Voilà. Après avoir fait preuve d’un humour quelque peu grinçant, je vous invite à partager ici vos plus belles prises en la matière. Allez-y, lâchez-vous, c’est fait pour!
A vous les studios!
Tags from the story
Écrit par
More from Florence

Expo in the city : la Culture à portée de main !

La Culture. Ah la Culture, avec un grand C ! Elle se...
Lire la suite

6 Commentaires

  • C'est justement ça qui est bon! Perso, il a pu m'arriver, très rarement, d'être "légèrement" bavarde 😉 Faites ce que je dis, pas ce que je fais!

  • Et des fois, on peut avoir 2 specimens en 1! J'ai eu récemment UNE mégalomane folle qui était également machouilleuse/bulleuse. Et je te jure qu'après 15 min de chouingchouingchouing baby baby baby ooooohhhh…dans les oreilles, on a des envies de meurtre et/ou de suicide!

  • Je vois que je ne suis pas la seule à passer quelques coups de gueule sur son blog, ça rassure ! Complètement d'accord avec tes remarques et cette joyeuses bandes de chieurs (comment les appeler autrement ?). Le pollueur, je crois que c'est un des pires, ça m'horriple !!!
    J'ajouterais pour le gourmand, que c'est encore pire dans le train à 10h le matin quand ça sent le sandwich au saucisson (Burp !) et le bruit des paquets en tout genre mais au cinéma !
    Enfin comme je ne sais plus qui le disait, on est tous le con (ou chieur accessoirement) de quelqu'un ! 😉 Bon aprem miss !

  • Comment ne pas être d'accord avec toi! Et le pire, c'est qu'au moins une fois dans notre vie, on gueulera au téléphone ou on "bouffera" des chips en faisant Crrr crrr avec le paquet. Au secours!!! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.