Passion Rouges à Lèvres

Je possède actuellement 27 rouges à lèvres. Des gloss, des brillants et des mats. Des rouges avec des raisins « traditionnels » dans la forme et d’autres un peu moins. Des vieux et des nouveautés… et surtout avec des couleurs peu ou prou les mêmes. Parce que c’est ça qui est rigolo, non ?

Le rouge à lèvres, encore et toujours

Et pourtant, c’est assez paradoxal, car lorsque j’en mets, il s’agit presque toujours des mêmes. Bois de rose essentiellement… quand soudain ! Pour des raisons que j’ignore, je me suis prise de passion depuis quelques mois pour le rouge « rouge », le vrai, le charnel, le sexy, la lèvre qui se mord.

Ayant des problèmes capillaires, une taille de guêpe qui serait tombée dans la marmite de miel étant petite et des lèvres naturellement bleues/violettes (oxygène, toussa), j’essaie autant que possible de prendre soin de mon apparence et le rouge à lèvres tient une part importante dans la mise en place des artifices matinaux pour avoir l’air de ressembler à quelque chose.

Le rouge à lèvres, impossible de s’en passer !

Avec un rouge à lèvres bois de rose, je suis simplement « moi », Florence, 35 ans. Avec un rouge « rouge », je passe le niveau supérieur et prend d’avantage confiance en moi, car il n’y a rien de pire qu’une femme avec un rouge cramoisi qui n’assume pas. Et quand je me sens fatiguée ou plus simplement en été, un gloss léger fait toujours l’affaire.

La nouveauté Lancôme : le Matte Shaker

Gloss donc, mais aussi et surtout rouge à lèvres mat, que dis-je rouge à lèvres liquide fini mat… Les nouveautés n’en finissent pas de m’étonner. Lancôme donc, mais aussi Dior ou Sephora, les RAL liquide (ou encres à lèvres) ne sont pas des gloss, mais bien des rouges à lèvres à effet « seconde peau ». C’est assez étonnant et ça fonctionne plutôt bien.

La nouveauté Lip Tattoo de Dior

Question longue tenue effet zéro matière, Dior sort l’artillerie lourde avec son Lip Tattoo. Une fois n’est pas coutume, j’ai choisi une nuance très rose, assez girly qui change un peu et le résultat est canon. Côté effet peau nue, je dirai plutôt que j’ai un léger voile d’été sur les lèvres et le confort est absolu. Un vrai bon point. La marque promet une tenue de 10h, à voir.

Lancôme, avec son Matte Shaker, sort un peu des sentiers battus avec un applicateur « cushion » (une éponge en résumé) à imbiber en remuant le RAL. Il faut attendre deux minutes avant que le produit appliqué donne un fini mat. C’est un peu perturbant, surtout quand on a l’habitude de presser les lèvres l’une contre l’autre. Il faut donc oublier ce geste le temps que cela sèche.

J’ai cédé à l’appel du mat, grâce à Rose Poudré et ses nombreux snaps sur le Rouge édition Velvet de Bourjois. Franchement, j’ai été conquise. Facile à mettre et une tenue qui n’a rien à envier aux « grandes » marques comme Dior… Carton plein !

Et le « vrai » rouge à lèvres dans tout ça ?
La nouveauté RAL Dr Hauschka – Amaryllis

Jolie surprise il y a quelques jours dans ma boîte aux lèvres avec la découverte de produits Dr Hauschka. Honnêtement, j’en avais une image assez vieillotte, façon marque de parapharmacie pour mamies. Que nenni ! Le rouge à lèvres reçu est conçu à partir de pigments minéraux, d’extraits de plantes médicinales, d’huile d’amande et de cire de carnauba (feuille d’un palmier du Brésil). Le packaging est moderne, la couleur parfaite pour mes lèvres et très confortable. Je suis conquise !

J’aime conserver le geste d’appliquer directement le raisin du rouge sur mes lèvres. Parfois j’utilise un pinceau, mais je préfère y aller franchement ! En revanche, avec un rouge « rouge » comme le Rouge Dior (j’ai craqué pour celui de la pub avec Nathalie Portman, faible que je suis), aucune erreur n’est permise sous peine de se retrouver avec la bouche façon Joker vu que la tenue est intense et quasi immédiate.

Enfin voilà, tout ça pour dire que je suis une dingue de rouges à lèvres qui essaie tant bien que mal de se soigner, d’une part parce que je ne suis pas Crésus et d’autre part, parce que je ne sais pas où les ranger ! C’est devenu un réel souci, car j’oublie les RAL planqués au fond de la boîte… On n’a pas des vies faciles !

Et pour vous, le rouge à lèvres est-il indispensable ou un simple accessoire de mode ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Écrit par
More from Florence

Faire plaisir, se faire plaisir et être solidaire, c’est possible !

Si vous êtes un/une fidèle de ce bébé blog, vous le savez,...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *