Paris, un jour de… en route pour la saison 2 !

En juillet dernier, je vous parlais d’une websérie un peu « OVNI », atypique, au ton frais et franc : Paris, un jour de… pensée, écrite, réalisée et jouée (entre autres) par Baya Rehaz. Bref, c’est (toujours) SON bébé. Presque un an plus tard, voici sous vos yeux ébahis la saison number 2 avec un premier épisode qui va donner le ton, je pense.

paris-un-jour-de-baya-rehaz

Paris, un jour de… avec une héroïne parfaitement attachiante.

« Paris, un jour de… » nous invite à suivre le quotidien de Sonia, parisienne trentenaire pas si bien dans ses baskets au fil de situations plus ou moins drôles, plus ou moins tristes. Les épisodes, d’une durée de 5 à 10 minutes, sont toujours construits sur le même schéma : une situation X ou Y et des flashbacks.

Le dossier de presse de cette deuxième saison indique qu’il s’agit d’une « dramédie » et cette définition me va plutôt bien, parce qu’on n’est pas là pour enchaîner les pouet-pouet tagada à la minute. Nous sommes ici en présence d’une websérie sur « la vie réelle ». D’ailleurs, en parlant de vie réelle, le premier épisode de la deuxième saison tape dans le mille avec les soucis bancaires de Sonia et sa « volonté » de s’inscrire dans une salle de sport pour des motifs quelques peu fallacieux.

Sonia est attachiante, voire tendance très chiante.

Personnellement, je la trouve immature, agaçante, mais aussi… attachante. C’est une ado dans un corps d’adulte, elle refuse de grandir et de prendre ses responsabilités (du moins dans ce premier épisode). J’ai eu une réaction quasi épidermique lors d’une scène dans une salle de sport avec une fille ronde qui se donne à fond. Dans la « vraie vie », une fille me toise de cette façon = je l’envoie bouler bien loin et après je m’effondre en larmes. Je ne sais pas où Baya Rehaz a puisé ses idées, mais force est de constater que tout sonne très juste. Tout n’est pas noir ou blanc, manichéen et j’ai envie de lui laisser sa chance à cette pénible. C’est dire !

Une websérie qui fait du bien.

Paradoxalement, avec tout ça, j’attends avec impatience l’épisode 2. Multi-récompensée et nommée dans différents festivals, cette websérie mérite d’avoir un peu plus de lumière sur elle. Pourquoi ? Parce qu’elle le vaux bien. On sent derrière ces épisodes tout le travail fourni par l’ensemble de l’équipe.

Et je veux savoir comment Sonia va se sortir de sa merdasse, si elle va enfin prendre le taureau par les cornes… si elle arrive à vivre, tout simplement. « Paris, un jour de… » nous renvoie à nos propres fêlures, nos propres questions et réactions face à une situation donnée, le tout en étant très bien réalisé et incarnés par les différents acteurs.

Enfin voilà. Si vous ne connaissiez pas encore cette websérie, en dépit de mon premier billet fort intéressant et incontournable (bah quoi ^_^), vous avez une chance de vous rattraper. Alors, qu’attendez-vous ? Direction Dailymotion le jeudi à 18h, deux fois par mois pour 6 épisodes qui promettent de valoir leur pesant d’or.

Écrit par
More from Florence

Quand l'entreprise se conjugue au singulier… Bonne ou mauvaise pioche ?

Les vacances sont finies, il est de temps de reprendre le chemin...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *