Nouvelle année, nouvelles responsabilités

Parlons peu, mais parlons bien les loulous tout choux!
Je vous ai déjà fait tout un laïus sur la Journée Mondiale des Premiers Secours, mais en ce début d’année, j’estime qu’il est de mon devoir d’en remettre une couche. Et oui, connaître les gestes qui sauvent est un mimimum, c’est tout.
Toutes les 10 minutes en France, une personne meurt d’un arrêt cardiaque. Chaque année, plus de 53 000 personnes sont touchées et sans soins immédiats, plus de 90% en meurent.
Alors si vous n’avez pas le temps ou les moyens de vous rendre à une formation des Premiers Secours de la Croix-Rouge (indispensable, car bien complète), il existe aussi d’autres moyens de sensibilisation.
Se former aux premiers secours sur la Toile, c’est possible avec « Staying Alive« . Les Bee Gees ne vous apprendront pas le bouche-à-bouche, mais nous n’en sommes pas loin.
Fruit d’une collaboration entre iLUMENS, laboratoire universitaire médical d’enseignement basé sur les technologies numériques et de simulation, rattaché à l’Université Paris Descartes et la société Dassault Systèmes, éditrice de solutions 3D, ce site permet de vivre une expérience unique et d’apprendre, grâce à la simulation réaliste 3D, les gestes qui sauvent.
C’est original et ce « serious game » a le mérite d’intéresser peut-être des personnes qui seraient passer à côté sans ces innovations. Et en bonus, vous avez un excellent moyen mnémotechnique pour vous rappeler de la cadence à avoir, car la chanson Staying Alive se base sur 103 pulsations par minute, l’idéal pour un massage cardiaque.
Côté assurances & Co, la MAIF s’associe à la Protection Civile pour sensibiliser et informer le grand public sur les bonnes attitudes à adopter face à un accident qui vient juste de survenir. Depuis Mai 2011, en partenariat avec l’Education Nationale, la MAIF a favorisé le développement d’équipes ressources formées aux gestes de 1er secours et mis à disposition du matériel pédagogique auprès des académies (mannequins et défibrillateurs) ainsi que des fiches d’activités.
C’est déjà un bon début.
Enfin, pour les récalcitrants, il existe toujours la formidable application gratuite de la Croix-Rouge (toujours elle) : l’Appli qui sauve. Très bien fichue, elle peut vous aider en cas de situation difficile. Pour la compléter, vous avez également l’application gratuite, elle aussi, Défibrillateurs en France pour ne pas perdre un instant et savoir où ils se trouvent autour de vous.
J’espère que l’année 2012 verra le nombre de « licenciés » augmenter de façon spectaculaire. Pour vous, pour moi, pour tous.
Et vous, que pensez-vous de toutes ces initiatives? Cela vous touche-t-il ou non?
Écrit par
More from Florence

Objets télévisuels identifiés : mes coups de coeur du moment

Tranquillement assise sur mon canapé, mon LapTopper sur les genoux, je songeais...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *