La ville rêvée des Parisiens… et la mienne !

Les Parisiens n’aiment rien, les Parisiens râlent tout le temps et surtout, les Parisiens en ont ras-le-bol de Paris. Oui MAIS… Et oui, les Parisiens restent fidèles à eux-mêmes, puisqu’ils adorent détester la ville lumière et en même temps, ils s’y sentent si bien…
Vous l’avez peut-être déjà vu ici et par exemple, Mastercard a révélé pour son programme Priceless Cities les résultats de son étude sur la ville rêvée des Parisiens en comparant neuf grandes villes internationales : Paris donc, Istanbul, Londres, Madrid, Moscou, New-York et Stockholm. Résultat des courses : Paris, Rome et New-York sont sur le podium des villes rêvées, avec Paris qui arrive en tête à un cheveu près. Paris et les Parisiens, je t’aime moi non plus.
 
La ville rêvée des Parisiens revue et corrigée. Alors, partants ?
 
Les critères d’une ville où il fait bon vivre, à chaque ville son activité idéale, la ville pour laquelle les Parisiens seraient prêts à tout plaquer… Plusieurs critères ont été passés au crible pour cette étude assez complète où finalement, il apparaît assez rapidement que l’herbe n’est pas forcément plus verte ailleurs et surtout, que la ville idéale est un joyeux melting-pot de plusieurs grandes villes internationales.
Premier enseignement qui m’a semblé vraiment intéressant : l’esthétique de la ville arrive en priorité des souhaits des Parisiens. Ils veulent du beau, du beau et du beau. Et encore mieux, si le beau se double d’un cocon de nature en pleine ville, c’est le vrai luxe. En résumé : une petite maison de ville avec un bout de jardin cachée des passants, mais en plein cœur de Paris et là, vous avez tout bon.
Petite digression personnelle : ma petite chatte, avant d’être adoptée, « habitait » dans une maison de ville près de la Porte de Versailles. Et bien je confirme, c’est juste canon. Fin de la parenthèse.
Paris en tête pour la bouffe et la culture… étonnant non ?
Question gastronomie et vie culturelle, les Parisiens placent Paris en tête sur le podium, notamment devant Londres pour la partie culturelle. Pour le coup, il me semble que Londres n’est pas dégueu non plus question musées et « art de vivre », donc je soupçonne un brin de chauvinisme là-dedans (sans déconner ?). Londres est aussi perçue comme une ville très prisée pour sa vie nocturne. Il me semble également qu’il y a peut-être un oubli sur la vie nocturne à Berlin qui, d’après le bouche-à-oreilles, n’est pas mal non plus. Mais la ville ne fait pas partie du panel initial.
Petite affirmation qui m’a bien fait rire : les Parisiens n’aiment pas les villes musées. C’est vrai que notre chère capitale n’est pas du tout une ville musées. Non, pas du tout.
 
New-York reste la ville « de tous les possibles », celle pour laquelle les Parisiens seraient prêts à tout lâcher. Attention cependant au miroir aux alouettes. New-York (et les USA en général) ne pardonnent pas…
En résumé, la ville rêvée des Parisiens, c’est une pincée de Londres, New-York Rome, Istanbul et de Stockholm, une autre de nature en plein de ville, avec de la bonne bouffe et de la culture, le tout enrobé dans une bonne pâte de Paris. Home sweet home.
 
Paris me convient tout à fait, même si son stress permanent et son bruit ambiant me portent assez souvent (ok, tout le temps) sur les nerfs. J’adore m’offrir une bouffée de beauté quand je traverse le pont Alexandre III, quand je regarde les Invalides, la Tour Eiffel… J’aime aussi ses parcs, plus ou moins grands, ses arbres, ses oiseaux (hors saletés de pigeons génétiquement modifiés), les bords de Seine, les recoins cachés vers Alésia, Montmartre…
Il me manque juste un peu plus de propreté (mais c’est une question d’éducation), encore un peu plus de verdure et de silence parfois. Et de respiration. Du temps pour apprécier la ville et la vie. Avec ça, tout y est.
On termine avec cette infographie sur la journée idéale du Parisien. Préparez votre machine à voyager dans le Temps ou mieux, votre formule magique pour transplaner et vos secrets anti-jetlag :
 
 
Écrit par
More from Florence

Un nouvel écrin pour le Studio Harcourt

Qui ne connaît pas le Studio Harcourt, du moins de (re)nom ?...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *