Celle qui découvrait La Pâtisserie des Rêves 20 ans après tout le monde

Oui je sais, rien qu’en lisant le titre, j’ai honte de moi (enfin toute proportion gardée, bien évidemment). Alors que je me fais un devoir de découvrir les plus gourmands tea-time des palaces parisiens, je suis consciencieusement passée à côté de cette Pâtisserie avec P majuscule. Tssss.
La Pâtisserie des Rêves – rue de Longchamp
Et pourtant, ce n’est pas faute d’en avoir entendu parler et d’avoir régulièrement noté l’endroit comme un indispensable de ma To-Do list ! La Pâtisserie des Rêves donc, créée en 2009, est le lieu parfait pour les petits et les grands gourmands. En revisitant les grands classiques de la pâtisserie française, avec des nouveautés bien entendu, Philippe Conticini touche en plein cœur. Paris-Brest, Saint-Honoré, Millefeuille, Tarte Tatin, Tarte au Citron Meringuée… mon Dieu je défaille.
Ce week-end, Aline (alias Paumée à Paris) m’a donné rendez-vous dans l’une des boutiques rue de Longchamp dans le 16ème arrondissement. Et là, à l’entrée, j’ai les yeux ronds comme des billes et le sourire aux lèvres. La boutique est parfaite, la scénographie ne donne qu’une envie : céder au plus vite à la gourmandise, vite. Et cerise sur le gâteau, à l’arrière de cette si jolie boutique se cache un petit salon de thé tout cosy, tout mimi avec une mini terrasse à l’abri des bruits de la ville.
Des gourmandises, une Charlotte et un Paris-Brest… What else ?
Première étape : mitrailler cette boutique toute croquignolette.
On me laisse faire, les vendeuses, très sympathiques et c’est important de le souligner, doivent avoir l’habitude des « Gniiiii trop chou ». Du coup, j’ai la boutique sous tous les angles ou presque. Mais il est temps de passer aux choses sérieuses : le goûter, le goûter, le goûter !!!! Mais l’offre est tellement grande, tellement alléchante… Que prendre pour cette première ? Je ne mets pas longtemps à me décider, puisque je saute sur l’illustre Paris-Brest qui n’a pas volé sa réputation de Meilleur Paris-Brest de Paris ! Je l’accompagne d’une infusion glacée framboise/pastèque des plus délicieuses, à tel point que je serais bien repartie avec la recette.
Un Paris-Brest aussi bon que beau !
Aline, de son côté, a opté pour une Charlotte vanille et fruits rouges, composée d’un biscuit sablé au citron vert tamponné de thé matcha, d’une bavaroise à la framboise et d’une compotée de fruits rouges acidulée. Vous salivez ? C’est normal, parce que c’est un délice. Elle accompagne cette douceur de saison d’un granité aux accents de sorbets qui, ma foi, semblait fort appétissant !
Tranquillement attablées sous un parasol, nous dégustons ces merveilles avec un plaisir non dissimulé. J’avoue que j’ai bien trop attendu pour découvrir cette Pâtisserie renommée et que, fatalement, je recommande chaudement.
Après le plaisir gustatif, le plaisir de la Carte Bleue, puisque je n’ai pas pu m’empêcher de la faire chauffer pour ramener un peu de la boutique à la maison (des guimauves, des pâtisseries – un calisson, une tarte aux mirabelles et un millefeuille). Succès garanti !
Résultats des courses : si, comme moi, vous n’avez pas encore mis les pieds sur place, je ne peux que vous inviter à planifier une visite très rapidement, vos papilles vous diront merci. Et moi, je dis aussi merci à Aline de m’avoir fait connaître le lieu. Je vous laisse, j’ai une guimauve à déguster.
Écrit par
More from Florence

Bulles de lectures, bulles de blogo, bulles de blogolectures !

Boulot boulot, fatigue, stress (sédatif PC ?) et tout et tout font...
Lire la suite

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *