La Femme Chocolat

Ce n’est un secret pour personne, je suis gourmande, ultra gourmande. Je suis la Gourmandise faite femme, parfois à mon grand désespoir. J’ai le bec sucré comme dirait ma môman. Vous l’aurez compris, j’aime bien me faire des petits plaisirs, surtout quand mon moral descend à la cave, ce qui arrive assez souvent ces derniers temps.
Je suis gourmande, mais je me raisonne, d’une part parce que je suis déjà assez copieuse comme ça et d’autre part, parce que je ne suis pas non plus Crésus : les pâtisseries et autres petites folies chocolatées coûtent chères! Du coup, j’ai beau être irrésistiblement attirée par ces douceurs, je n’ai jamais eu l’occasion de tester la Pâtisserie des Rêves par exemple, shame on me.
Toujours est-il mes papilles pétillent assez aisément et ce qui me fait fondre de plaisir, ce qui me réconforte quand je ne suis pas bien, mon doudou gastronomique : le chocolat!
Vous salivez là, je le vois! 😉
Milka, Côté d’Or, chocolat tout droit venu de chez Jean-Paul Hévin (à côté de mon boulot le vilain), j’aime le chocolat, même si je ne suis pas une véritable amatrice du petit carré noir. En effet, ne dit-on pas que le chocolat au lait n’est pas un vrai chocolat? Hors moi et Milka, c’est une histoire d’amour, tout comme avec l’Ourson Guimauve que j’aime plus que tout décapiter avec un plaisir non dissimulé. Je suis une Femme Chocolat et j’aime ça.
Jean-Paul Hévin donc, Arnaud Lahrer, Pierre Hermé… mais aussi les mignonnettes de chocolat noir de Côte d’Or, le Nestlé dessert corsé, le chocolat chaud de la Maison du Chocolat (oh mon Dieu), que dire de plus? Mais attention, ne vous méprenez pas, je ne passe pas mon temps à en manger, loin de là. Je garde le contrôle, parce que le chocolat a beau être bon pour le moral, il ne l’est pas forcément pour mon bidon et mes hanches à haute dose. Et puis comme je l’ai dit plus haut, je n’ai pas non plus le budget pour.
Et puis un jour, je suis tombée sur plusieurs tweets et billets de blogs estampillés « Sugar Free« . Gné? Quoi t’est-ce? Il s’agit tout simplement du livre de Christophe Felder, ancien chef pâtissier du Crillon, qui propose avec Canderel et son sucralose des recettes allégées en calories. Que voulez-vous, quand on tombe sur ce genre de recettes alléchantes au chocolat (what else?), on ne peut qu’être intrigué(e)! Alors bientôt, je vous proposerai une petite bulle de recette gourmande, avec du chocolat bien entendu, pour les fêtes de fin d’année. Je suis trop sympa.

Vous me direz que j’ai certainement trouvé mon bonheur au Salon du Chocolat? Et bien figurez-vous que… non! D’une part parce que l’entrée est chaque année trop chère (même si pléthore de blogs proposent de gagner des entrées) et d’autre part parce qu’à chaque fois que j’y suis allée, j’ai été plus ou moins déçue. Ce salon devient de plus en plus un simple étalage de boutiques avant d’être une vitrine de l’art du chocolat. Je fais peut-être fausse route, qui sait? Je compte bien y aller en 2013 pour me faire une nouvelle opinion.

Quoi qu’il en soit, je suis et resterai une adepte du chocolat, mes truffes sont à tomber (en toute modestie) et mieux qu’un Mars, une mignonnette et ça repart! Et vous alors, êtes-vous chocoladdict ou non? Quel chocolat vous ferait quitter père, mère, mari ou femme?

Écrit par
More from Florence

Journées du Patrimoine 2016, un programme alléchant

Les 17 et 18 septembre prochains, les célèbres Journées du Patrimoine font...
Lire la suite

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *