Je dis M’…

En ce jour dégoulinant d’amour par tous les pores de la peau (oui je sais, c’est romantique à souhait), j’ai décidé de faire un tout petit point sur les plus beaux mots de la langue française. Les mots que j’aime, que j’adore.
Bien entendu, si l’on pose la question : « Et pour vous, quel est le plus joli mot de la langue française? », nous allons quasi invariablement tomber sur :
Amour (à dire avec les mains formant un cœur, c’est tout de suite plus « love »)
– La trilogie fatale et d’actualité « Liberté et/ou Égalité et/ou Fraternité« 
Solidarité
Confiance
– Etc., etc.

En résumé, du convenu, du convenu et encore du convenu.
Donc, pour changer un peu de tout ce romantisme ambiant, voici, pour ma part, quelques mots /verbe qui me font instantanément rêver :
– Dodeliner

– Didascalie
– Plume
– Bulle (et oui sans déc’)

– Nounours
– Mélancolie
– Coquelicot
– …   

Petit aparté tant que j’y pense sur la Saint-Valentin, opération commerciale la plus rentable après Noël. Alors évidemment, je suis (pour le moment) célibataire, donc il est un peu facile pour moi de critiquer et de passer pour une jeune aigrie pas contente. Je décide tout de même de rester honnête avec mon moi-même intérieur (personnellement, je) en disant que certes, « Les fleuristes se font leur beurre ce jour-là/ Tout ça, c’est du vent, c’est tous les jours la Saint-Valentin » beula-beula, mais si mon futur chéri oublie ne serait-ce qu’un petit texto mignon pour marquer le coup, je serais quelque peu désappointée. C’est dit.

Revenons à nos moutons.
Je vocifère régulièrement contre le massacre de la langue française. Tel sujet devient « concernant ». Et non, il concerne quelque chose ou quelqu’un, basta. Un acteur n’est pas nominé, mais nommé. Je sais que cet anglicisme est passé dans le dictionnaire, mais tel un Don Quichotte de pacotille, je continue à brasser de l’air et à râler contre cette expression.

La langue française, je la kiffe.
J’aime regarder les gens dodeliner de la tête en faisant des bulles… Joli, non? Bref, en cette Saint-Valentin, aimons nos voisins (moui), nos chats (et comment!), nos collègues (re-moui), mais aussi et surtout, aimons les mots!

A contrario, il y a également quelques mots qui ne me mettent pas en joie…
Qui a eu la vraie bonne idée de créer « vomi, menstrues, aisselle, glaire »… Bon appétit. Ah la la, j’ai l’âme poète aujourd’hui. Il ne manque plus que le gazouillis des pious-pious, la flûte traversière et Pan-Pan gambadant au loin. So romantic. Je vous aimeu Parisssse!

Et vous? Quels mots préférez-vous ou détestez-vous?
Et la Saint-Valentin, pour ou contre (attention, question existentielle)?
C’est à vous!

Tags from the story
Écrit par
More from Florence

Exposition : Murano au musée Maillol

Ce jeudi, j’ai eu l’occasion, une fois encore, d’être traitée comme une...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *