L’Italie, Paris et Ober Mamma !

Et voilà, ça y est, l’Italie a pris possession du 107 boulevard Richard Lenoir dans le 11ème arrondissement de Paris avec Ober Mamma, le petit frère de l’uber célébrissime East Mamma (que l’on ne présente déjà plus, pour les heureux qui ont l’occasion d’y mettre un pied avec une attente interminable).

Hier soir, en compagnie d’à peu près toute la blogosphère (à deux/trois blogueuses mode près), sans compter les nombreux journalistes culinaires ou non zé people (Joyce Jonathan, si tu m’entends), j’ai donc accédé au nouveau temple de la cuisine italienne, que dis-je, de l’aperitivo à l’italienne.

ober-mamma-trattoria
La trattoria Ober Mamma

Ne tournons pas autour du pot : c’était génial.
Même si notre petit groupe a du prendre ses quartiers d’été dans un premier temps dans le couloir pour espérer déguster nos assiettes de jambons et de fromages, l’ambiance était là pour nous mettre dans le bain. Ambiance survoltée d’ailleurs, que ce soit par les invités et surtout par le staff qui a mis (presque) littéralement le feu tout au long de la soirée. Les boss étaient également très accessibles, heureuse surprise.


Une team survoltée


Mais revenons au début de l’histoire.

N’ayant pas pu me rendre à l’inauguration du East Mamma (damned), je n’allais pas manquer cette nouvelle occasion de goûter aux plaisirs de l’Italie. Et bien m’en a pris. Le lieu est vraiment… magique et recèle bien des trésors dont une arrière-salle des plus jolies et une verrière de 120 m2. N’hésitez pas à pousser la curiosité jusqu’au fond de l’établissement pour la découvrir.

Sinon, le concept général est aussi excellent : tous les jours, de 18h à 20h, Ober Mamma vous propose son aperitivo, soit l’occasion de déguster à volonté fromages et jambons tranchés à la minute. Les produits maison en provenance directe d’Italie sont au top de la qualité avec des prix « bas » (accessibles dirons nous et ça, c’est déjà bien). J’achète !



Menée par l’équipe du East Mamma, la présentation d’hier était un supplice pour les « régimeuses » de tous poils. De la charcuterie de Toscane à mourir sur place, du fromage diablement bon et original (coucou la mozza fumée direct from Naples !), une pizza qui fait encore rêver mes papilles… sans oublier les pâtes à la truffe qui, visiblement, valaient plus que le détour… J’en salive encore. Quant au dessert, je ne suis pas arrivée jusque là, je vais donc être obligée d’y retourner (plaignez-moi).

Côté boissons, le choix en vins n’est pas mal du tout visiblement avec 120 références à prix cavistes – je fais confiance aux adeptes – et les cocktails terriblement bons. J’ai tenté le « Big Mamma » (avec de la vodka et des fruits frais dedans) : magnifaïque ! Le Limoncello était assez (ok très) corsé, une seule gorgée m’a suffit.
Tous les cocktails sont à 8 ou 13 €, les plats, dont les pâtes fraîches et les pizzas napolitaines cuites au feu de bois coûtent entre 10 et 15€ et les desserts sont à 6.50€. Pas mal du tout.

 

On reparle de la pizza ?

 

Bref, en compagnie d’acolytes premium (Miss Papotages, Jade et son homme, Aurélie ou encore Sophie), nous avons vraiment passé une super soirée. Un peu « chaude » au niveau température, un peu bruyante (tu m’étonnes vu la foule), mais chaleureuse (un service au top, même dans un rush total) et gustativement parlant délirante.

Evidemment, il faudra voir ce que ça donne en situation « réelle » avec l’équipe dédiée au Ober Mamma et de vrais clients, avec un service normal. Mais vu le succès de la grande soeur, cette trattoria devrait encore attirer les foules. Pensez d’ailleurs à arriver un peu tôt (genre 19h) si vous voulez être sûrs de ne pas rester plantés sur le trottoir.

Et pour  finir, en un mot comme en cent : viva Italia !
Tags from the story
, ,
Écrit par
More from Florence

How to become a parisian in one hour ? Easy !

Il y a trois ans (déjà) je vous parlais de ce one-man...
Lire la suite

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *