[Expo] Osiris, Mystères engloutis d’Egypte

Voilà une exposition que j’avais prévu de visiter depuis fort longtemps, mais il y a toujours eu quelque chose pour m’en détourner. Alors le 31 décembre, direction l’Institut du Monde Arabe et ses mythiques moucharabiehs avec une seule envie : découvrir les mystères engloutis d’Égypte !

Osiris-expo-IMA-collage_ok

Première impression : je ne suis, visiblement, pas la seule à avoir eu la même idée. Que de monde, que dis-je, que de glue devant chaque pièce… Pénible, mais c’est certainement la rançon du succès. Deuxième impression : j’ai le souffle coupé devant tant de beauté, notamment l’imposante statue de granit rose d’Osiris qui surplombe l’exposition.

Plus de 290 pièces sont ainsi présentées au grand public sur 1100 m2. Celles-ci sont issues des musées du Caire, d’Alexandrie, mais aussi et surtout des fouilles sous-marines de IEASM (Institut Européen d’Archéologie Sous-Marine). L’intégralité des œuvres viennent donc d’Égypte.

Osiris : une mise en scène splendide.

La pénombre, les lumières savamment orientées vers chaque pièce, les explications ni trop longues, ni trop courtes, les vidéos… cette exposition est à voir pour se cultiver et se divertir en même temps, grâce aux trois séquences proposées : le mythe d’Osiris et ses « protagonistes », les rites de célébrations de ce mythe (et les lieux de découvertes de ces œuvres inédites) et enfin, son adaptation dans le temps. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de l’expo très bien réalisé.

deesse-thoueris

Je n’ai pas choisi de visiter l’expo via l’audio-guide, car, en général, je déteste ça. La seule fois où j’ai apprécié le principe était lorsque j’ai visité la célébrissime Tapisserie de Bayeux. Honnêtement, ça ne m’a pas manqué plus que ça, d’une part parce que j’avais tout de même accès aux explications en jouant un peu (beaucoup) des coudes et d’autre part, parce que j’ai l’habitude de faire les expos au pas-de-course. Je sais, ce n’est pas bien.

osiris-expo-IMA-buste-ISIS_ok

La beauté du granit « classique » et du granit rose, la transparence des tissus gravés sur le buste d’Isis (à voir pour comprendre) et la minutie des détails sur chaque pièce font de cette exposition un must de ce début d’année. Et vous avez intérêt à faire vite, puisqu’elle est encore à l’affiche jusqu’au 31 janvier (mise à jour du 7 janvier > l’expo est prolongée jusqu’au 6 mars 2016 ! Yeah !).

12357922_442350392628908_1248320945_n

Quelques photos sont disponibles sur ma page Facebook. Tarifs : 17,30€ en plein tarif / 12,30€ pour les 12-25 ans.

Écrit par
More from Florence

Paris, un jour de… en route pour la saison 2 !

En juillet dernier, je vous parlais d’une websérie un peu « OVNI », atypique,...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *