Dedo met encore le feu et on en redemande !

Le Prince des Ténèbres est enfin de retour et ça fait du bien ! Pour la première parisienne de son nouveau spectacle « Killing Joke » déjà rôdé en province, Dedo a fait fort, très fort. Dans un contexte général plus que difficile, la question d’assister au spectacle ne se posait même pas.

dedo-kiling-joke

Je me suis demandée si la salle allait être pleine hier soir, si un double effet kiss not cool serait de mise avec cet état de peur qui règne sur Paris et la France ces derniers jours. Et puis non, carton plein. Tant mieux pour l’artiste, tant mieux pour nous. Tant pis pour les cons.

Dedo ne s’étend pas sur le sujet et enchaîne, vite. Les vannes fusent de toute part et le public suit dans cette petite salle intime propice au dialogue entre les spectateurs et l’artiste. J’adore. J’ai découvert l’un des rois du stand-up en juin 2014 et déjà, j’étais conquise. Hier soir, j’ai eu le coup de foudre une fois encore. Avec ma pote de rigolade Louisa (qui s’est bien tapée l’affiche deux fois, bravo miss), nous avons à nouveau passé une vraie bonne soirée de rires.

Dans le désordre, les thèmes comme les femmes (évidemment), le sexe (pas mal traité dans ce nouveau spectacle – oreilles « sensibles » vous êtes prévenues, même s’il n’y a pas de quoi casser trois pattes à un canard – private joke), les bizarreries de la langue française, les animaux, les jeux vidéos, le cinéma (ahhh le cinéma français d’Art et surtout d’Essai, une perle) sont évoqués et c’est très drôle.

Le rythme est enlevé, pas de temps mort, ça s’enchaîne presque à la perfection. Et Dieu sait que je suis un chouïa pénible sur les spectacles d’humour, je suis notamment passée à côté de la performance de Vinvin à cause de ça. Mention spéciale au lapin. Sans vous en dire trop, Dedo devait être lapin dans une précédente vie. Hilarant !

humour-wolinski

Voilà un spectacle de stand-up assez court (une petite heure et demie sans première partie) comme un petit bonbon à déguster en début de soirée, une gourmandise idéale pour poursuivre la nuit de la meilleure façon qui soit. Je n’ai pas de bémol, à part peut-être le son un peu fort (évitez le premier rang si vous ne voulez pas sortir sourd comme un pot), souci qui devrait vite être arrangé. Allez, je vous laisse et que le Prince des Ténèbres soit avec vous, pour le meilleur et pour le rire !

Écrit par
More from Florence

Visitez la Basilique Sans-Gêne…

Parfois, je me sens vieille. Une vieille conne qui n’y connaît rien....
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *