De la hiérarchisation de la blogueuse en soirée…

Hier soir, j’ai eu l’occasion de me rendre à la soirée de lancement de l’espace éphémère d’une célèbre marque de pâte à tartiner composée pour près de la moitié d’huile de palme. Oups bon ok, j’étais à la soirée Nutella. Mais nous en reparlerons en toute fin de billet.

La chose qui m’intéresse aujourd’hui est cette « ségrégation » faite par certaines agences de RP (pas toutes, ne sortez pas vos griffes chères consoeurs) entre les blogueurs/gueuses au moment de l’entrée en piste et de la sacro-sainte remise du sac de goodies. Elle peut être amusante sur le coup et passablement agaçante après-coup.

Revenons à nos moutons. En substance, plus t’es une grosse huile, plus ton entrée se fera sous les vivas de la foule et ton sac de goodies sera lui aussi bien rempli, sous-entendu, t’es connu(e), tu ne fais pas mystère de ta pseudo influence sur la Toile, t’es un winner/neuneuse, donc on t’aime.
Hier soir pour reprendre cet épisode précis, ma co-rédactrice du blog Tendances Com’, pas inconnu non plus dans le secteur de la com’/mk, rentre dans la salle avec Miss Intelligently Sexy. Cette dernière, fort sympathique d’ailleurs, est visiblement assez connue pour qu’on lui fasse des courbettes et qu’on zappe allègrement Céline, l’humain qui se tenait à ses côtés.
J’arrive 10/15 minutes après et moi aussi, me présentant de Tendances Com’, j’ai le droit à mon petit mur de jeunes demoiselles tout sourire figé à l’appui pour m’accueillir, façon t’es qui toi? Manque de bol je suis invitée, c’est qu’il y a une raison.
Nous papotons nous papotons et vient le temps de partir, nous avons bien rigolé, hop hop hop.
Au vestiaire, l’évidence s’impose, nous sommes du menu fretin en comparaison de notre collègue de la soirée. Nous avons le petit sac, tandis qu’elle en a un grand bien rempli.

Entendons-nous bien et pour parer à toute vélleité de petits trolls qui passeraient par là, le sujet n’est pas une pseudo plainte de la pauvre blogueuse qui n’a pas eu son sac de goodies (je vous vois venir), mais la différence manifeste et ouverte de traitement faite entre les blogueuses.

Edit : Et j’ajoute suite à une remarque pertinente de Plastie qu’il ne s’agit pas de moi en l’occurence, puisque j’étais la +1 de Céline. Bref, Céline & moi n’étions pas les seules à avoir eu le petit lot. En gros, je parle de la différence de traitement « visible » selon les blogueuses, pas forcément les +1. Suis-je claire? Voilà 🙂

Maintenant que les faits sont posés, et en tant qu’attachée de presse qui a donc la vision des deux côtés de la barrière, je trouve cette situation assez perverse. Soit « on » a TOUS et TOUTES un sac de goodies quand la distribution se fait aux yeux de tous, peu importe son contenu et sa taille façon tu l’as vu ma grosse influence, soit « on » s’en passe! Dois-je rappeler qu’une grande majorité de blogueurs qui se rendent en soirée le font sans arrière-pensée? Les goodies sont un petit plus fort apprécié et je suis la première à le reconnaître, mais voilà, c’est un « plus » et non l’objet de la soirée.

Alors bien entendu, il y a les professionnels des goodies qui poireautent 5 minutes dans la salle pour faire acte de présence et s’emparer du précieux colis dans la foulée et malheureusement, certains sont « influents » et donc redoutables s’ils n’ont pas eu leur biberon sucré, mais est-ce une raison pour établir une sorte de hiérarchisation de la sorte de façon aussi ostensible?

Une bébé blogueuse ouvertement moins bien reçue qu’une « influente » quinze secondes plus tôt le prendrait comment? Adieu article ou bonjour article assassin?

Je ne vis pas dans un monde de bisounours et pour l’avoir fait, je sais pertinemment qu’on déshabille Paul pour habiller Pierre (ou l’inverse) et que toutes les blogueuses ne sont pas traitées de la même façon selon leur « niveau » – ce qui me semble assez logique – mais dans ce cas-là, faisons-le de manière plus discrète!

D’autres, comme Sandrine Camus et sa GGP, font du sac de goodies un véritable événement et un enchantement assurés. D’autres se contentent d’un communiqué de presse, mais si la soirée fut réussie, quelle réelle importance au final?

Enfin voilà, cet espace est aussi le vôtre, alors si vous souhaitez en discuter ici, libre à vous!

Pour terminer, la galerie Nikki propose donc de découvrir l’univers enchanté, éphémère et gratuit de Nutella jusqu’au 23 décembre. Un conseil, regardez bien les boules de Noël sur le sapin! D’ailleurs, en parlant de sapins, vous ne serez pas déçus! Et tant que j’y suis, jetez-vous également sur les 30 recettes cultes de petites douceurs faites avec du Nutella aux éditions Marabout, car ça vaut le coup d’oeil!
Allez, lâchez-vous, mais restez poli(e)s quand même, on ne sait jamais comment peut réagir une blogueuse vexée ;))
Tags from the story
, , ,
Écrit par
More from Florence

PEPLUM ou le déclin de l’Empire Romain en prime time sur M6

PEPLUM ou PEPLVM, si l’on veut rester dans le ton, est le...
Lire la suite

11 Commentaires

  • Merci Flo pour ce post coup de gueule !Parce que ça fait effectivement moyen plaisir de ne pas exister parce que la nénette en face de toi considère que le blog que tu représentes n'en vaut pas "suffisamment" la peine pour sa marque 😉

  • Salut! C'est délicat comme sujet. Effectivement, l'idéal serait que les sacs de goodies soient pareils pour tous et que tous repartent avec un sac. Or, il vaut mieux repartir avec un petit sac que rien du tout. En effet, il y a des journalistes et/ou des blogueurs privilégiés car plus pertinents et plus influents. Ça ne veut pas dire que les autres n'en valent pas la peine, mais qu'il faut choisir. C'est normal, on ne peut pas faire plaisir à tout le monde et on doit privilégier les gens "clés" (ex: ceux qui sont le plus attendus par son client, ceux qui sont leaders d'opinion, etc). Dans ce cas, effectivement, il vaut mieux rester discret mais comment voulais-tu qu'ils lui donnent le sac sans que tu le remarques si vous repartiez ensemble? Ne préfères-tu pas qu'ils t'aient donné un petit qqchose alors que l'autre option aurait été de ne rien te donner et de quand même donner un sac à ton amie? Qu'en penses-tu? Bises : )

  • je crois que malheureusement le monde des blogs c'est exactement comme le monde de la comm, tout pourrit! et pourtant, ces bloggueuses, ces graaaaanndes bloggueuses, ne sont connues QUE sur leurs blogs et dans la blogo, ce qui donc n'est pas non plus supra important .
    C'est cool pour toutes celles qui sont invités a ces soirées, mais c'est vraiment Puant de faire ouvertement une telle difference aux yeux de tous! a la limite ils ont cas faire des soirées bloggeurs VIP privés, si ces bloggeurs la sont si importants a leurs yeux …. pff

  • @Pauline: je suis globalement d'accord avec toi. Un truc : la même taille de sac. Après, elles en discuteront entre elles, mais au moins le côté "déceptif" ne sera pas immédiat…
    @Pat': attention, la majorité des agences font les choses correctement et "délicatement", tout le monde n'est pas à mettre dans le même panier 😉

  • @Pat': Il ne faut pas dénigrer l'importance ni la pertinence des blogueurs. Ils sont importants car ils ont une opinion qui, à eux tous, représentent l'opinion public. Les blogs sont un nouveau média qui permet aux marques et aux entreprises d'avoir un feedback plus "honnête". Tous reçoivent la même attention et leur opinion a de la valeur d'où le fait qu'il serait dommage de se cantonner à des soirées blogueurs VIP. La blogosphère évolue, les grands font place à des nouveaux… Un goodie bag ne veut rien dire. Un blogueur lambda peut s'avérer plus pro d'un point de vue qualitatif qu'un blogueur d'influence; il n'en reste pas moins que les RP doivent penser à l'instant T et qu'à cet instant T, certains blogueurs ont plus de visibilité que d'autres. Et je suis d'accord avec Flo, il ne faut pas mettre tout le monde de la Com' dans le même panier.

  • je ne suis ni bloggeuse, ni attaché de presse, mais j'ai une question toute simple, n'est ce pas normal de hierarchiser entre bloggueuses selon leur pertinence et leur influence?

  • Tout à fait et c'est exactement ce que je dis dans cet article. Seulement il y a manière et manière de faire. Différencier les blogueuses/journalistes devant les personnes concernées ne me semble pas être la chose à faire. Question de politesse on peut dire.
    Les contenus peuvent être différents si les contenants sont de taille identique par exemple…

  • Sans déconner? Je trouve ça vraiment limite comme attitude, ou comment te sentir 'rabaissée' parce que tu ne fais pas 10 000 visites par jour !!

    Une telle différence, surtout devant les gens c'est vraiment impoli!

  • J'aime le ton et les idées : j'abonde dans ton ton sens.

    Malgres ca, je ne comprends pas ta demarche. Je repars de tes propos pr expliciter cette idée :

    "le sujet n'est pas une pseudo plainte de la pauvre blogueuse qui n'a pas eu son sac de goodies (je vous vois venir)".
    1. "Tu" as le niveau d'attention que "tu merites" (et tu sembles l'approuver)… Je vois ca comme etant une question "d'argent". Il faut mettre en balance ce que tu as a offrir, face a ce que tu apportes. Remplir les "bons" sacs semble etre un choix pertinent.

    "mais la différence manifeste et ouverte de traitement faite entre les blogueuses"
    2. Ca permet d'officialiser le jeu marques/blogger. Ainsi je pense que ca permet d'établir une sorte de compétition : profitable aux marques, pas bloggers.

    Pr finir, j'ai envie de dire "C'est la vie". Les differences entre classes sociales sont flagrantes, pourquoi pas entre bloggers? politesse? le jeu bloggers/marques est une question d'argent, une place ou la politesse a sa place? ? ? ? ? ( j'aimerais ne pas pauser la question 😉 )

    Au final ton article transpire la vérité, l'implication, la volonté etc… J'aime! Mais a l'inverse, j'y retrouve pas ma vision du réel (pessimiste p-e) ; j'y percoie un coté bisounours ; que je ne comprends pas : dsl.

  • Cher Anonyme (comme c'est pratique), je ne dois pas être assez claire sans doute, y compris dans mes commentaires, mais il ne s'agit pas ici d'un billet sur les "castes" de blogueurs, tout comme il y a des journalistes et des pigistes, mais bien la façon dont "on" est traité de façon ouverte.
    Tu parles de jeu profitable aux marques? Je ne crois pas au contraire. Vu les nombreux retours que j'ai eu suite à ce billet, l'agence qui gère cette marque n'a pas tout gagné, loin de là… Ce n'est pas parce que la marque est connue qu'il faut se permettre ce genre de choses… Personne n'y gagne.

    Je n'approuve décidément pas cette différence de traitement aux yeux de tous, c'est un fait. Soit le sac est de format identique, soit il n'y en a pas.
    Enfin voilà, j'espère, cette fois-ci avoir été plus explicite…
    PS : et oui, la politesse, ça compte encore pour moi 😉

  • Et mes excuses "Anonyme ou pas", je me suis levée du pied gauche et donc tu n'es pas réellement anonyme et je viens de le voir. C'est bêta… Bref, à ta dispo pour en discuter plus "en avant" après le petit-déj pour que je sois moins grognon 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *