Crowdfunding – à tes souhaits !

Le financement participatif a la cote en ce moment, et c’est peu dire. Les plateformes pullulent ici et là, en France et partout ailleurs. Mais le « crowdfunding » ou financement participatif, qu’est-ce que c’est exactement ?
Vous connaissez obligatoirement LA plateforme qui fait très régulièrement parler d’elle en la matière : My Major Company. Musique, mais aussi, livres, BD, presse, technologies, arts et patrimoine… Faites votre choix, il y en a pour tous les goûts ! Grâce à nos/vos dons, car il s’agit bien de dons et non de prêts, des projets, qui n’auraient aucune chance face à nos chers banquiers, peuvent voir le jour si la jauge prédéfinie au départ de l’aventure se remplit suffisamment. Si cette fameuse jauge n’atteint pas son « but », certaines plateformes remboursent purement et simplement les donateurs, d’autres non. A vous de faire correctement le tri.
Vous trouverez sur le Figaro.fr et Locita notamment des petits articles qui résument assez bien l’esprit de cette nouvelle « tendance » économique.
J’ai sauté très récemment le pas du financement participatif pour deux « causes », la première via Ulule, « leader européen du financement participatif«  pour WWF et la protection des gorilles de montagne. Pour les chiffres relatifs à cette plateforme, je vous invite à vous rendre dans l’espace presse dédié.
Second projet auquel j’ai souhaité participé : la ceinture de lumière du Palais Garnier (Opéra de Paris). En gros, il s’agit de restaurer les éléments de décoration et les luminaires qui entourent le Palais Garnier, ce qui sera un important chantier en perspective.
Pour le moment, je me contente de peu, car je démarre « dans le métier » qui devient de plus en plus important chaque jour. A mon avis, voilà un moyen de s’impliquer dans des projets innovants, solidaires, artistiques, etc. sans forcément prendre beaucoup de risques, à condition cependant de savoir gérer ses envies et son porte-monnaie. Et oui, 10, 20 ou même 30€ ici et là font vite monter la facture !
Dernièrement, une opération de crowdfunding a fait parler d’elle avec le lancement de la rénovation du Panthéon. J’ai failli craquer… et puis non. Comme quoi, il ne faut pas céder à ses premières impulsions.
Parmi les plateformes les plus connues, vous avez donc MMC, Ulule, mais aussi Indiegogo, Kickstarter en version internationale, Sponsorise.me pour les sportifs, etc., etc.
Une autre plateforme connue relève elle plus du micro-crédit, c’est-à-dire que vous ne faites plus un don, mais un crédit qui sera remboursé si le projet abouti : Babyloan.
Bref, avec le financement participatif, vous pouvez devenir mécène sans être forcément une grande société ou riche à ne plus savoir qu’en faire. Il est désormais possible de faire partie d’un projet plus grand que soi ou qui compte énormément pour la personne qui le propose et c’est ça, ça change beaucoup de choses.
Bien entendu, tout n’est pas rose dans cet univers, loin de là. Certains peuvent être déçus, perdre de l’argent ou que sais-je, mais j’ai choisi aujourd’hui de m’attarder sur le « bon » côté des choses.
Et vous alors, tenté(e)s par l’aventure ?
Écrit par
More from Florence

Sport en ligne, en salle… SOS d’une bulle en détresse !

Le sport et moi, on ne s’aime pas. On ne se hait...
Lire la suite

3 Commentaires

  • Tu vas peut-être pouvoir m'éclairer, car je me posais la question concernant My Major Compagnie. J'avais cru comprendre que ceux qui participent pour les artistes deviennent en quelque sorte les actionnaires. Donc ils peuvent gagner de l'argent si leur poulain cartonne. C'est vrai ou pas ?

    • Tu as tout à fait raison ! Ceux qui ont participé à l'album de Gérgoire par exemple ont fait un beau "retour sur investissement". C'est une des particularités de MMC. Après, comme je le mets, le revers de la médaille peut être moins joli joli, à savoir des artistes dont la "jauge" est pleine, mais l'album ne sort pas ou à très peu d'exemplaires, etc. C'est une des controverses du moment. Il faut miser sur le bon… cheval 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *