Changez de file avec Sarah Doraghi

J’enchaîne les belles soirées en ce moment et je cherche désespérément le temps pour vous en parler. Alors après plus de deux semaines de silence radio, je romps la malédiction avec Sarah Doraghi et son superbe spectacle, actuellement à la Comédie des Boulevards.

sarah-doraghi-je-change-de-file

Sarah Doraghi, je la « connais » via sa chronique dans Télématin (oui, je regarde Télématin et je le vis bien) et déjà, on peut y « admirer » son pep’s et sa gouaille rieuse. J’adore. Rendez-vous donc vendredi soir à 19h dans une salle qui tient dans la poche, la scène à portée de mains, pour une heure et des cacahuètes de shows, entre émotion, danses et rires aux larmes. Oui, j’ai vraiment ri aux éclats, aux larmes et c’est suffisamment rare pour être souligné.

Arrivée à l’âge de 10 ans d’Iran (et non pas d’Iranie, je ne savais même pas que l’on pouvait penser ça), Sarah doit tout réapprendre pour comprendre et parler la langue de Molière. Cela donne donc naissance à des scènes d’anthologie et tout y passe, de l’école à la télévision en passant même par la Préfecture de Police. 30 ans de vie d’immigrée en France. Drôle.

J’ai ri avec Sarah, été charmée par ses aventures, touchée aussi – impossible de ne pas l’être – et je rêve définitivement de visiter Téhéran notamment, peut-être pour devenir pile poil ce qu’elle prend un malin plaisir à mettre en boîte, celle qui pense connaître tout sur l’Iran. Mais non, quand même pas, enfin j’espère !

sarah-doraghi-je-change-de-file-affiche

Alors, on y va ?

J’aurais peut-être aimé en savoir un peu plus sur les pariraniennes justement, aller plus loin dans les clichés qu’elle a dû encaisser en trente ans, histoire de nous renvoyer à notre actualité récente, mais je chipote, vraiment. Avec une place à 20€, une séance à 19h – ce qui est parfait pour commencer la soirée – et surtout une artiste qui donne beaucoup d’elle-même sur scène, je ne peux que vous conseiller d’y aller sur le champ ! Un conseil, pointez-vous relativement tôt, premier arrivé, premier placé !

Edit de juillet 2016 : Sarah Doraghi joue cet été au Théâtre du Lucernaire du jeudi au samedi à 21h30. Tarif unique à 26€, sauf si vous passez par billetreduc !

Écrit par
More from Florence

Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée…

Une fois n’est pas coutume, je démarre ici un billet « coup de...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *