BD : La femme parfaite est une connasse !

J’aime bien laisser traîner mes yeux un peu partout.
J’ai du hériter ça de ma mère qui ne cessait de me dire quand j’étais petite : « On touche avec les yeux ! ». Ok, ok, j’ai compris ! Du coup, quand mon regard s’est posé sur le sac de ma compère Louisa, j’ai immédiatement tilté sur la BD qui en sortait : « La femme parfaite est une connasse » ou quand la célébrissime Margaux Motin rencontre les auteurs de ce livre (déjà) culte.

Culte, c’est bien le mot.
Ce livre à destination de toutes les femmes imparfaites a bien fait rire tout une frange de la population féminine (et masculine sous le manteau). En s’associant à une illustratrice qui n’a pas froid au string, les auteurs – Anne-Sophie et Marie-Aldine Girard – ont clairement misé sur le bon cheval pour donner à leur œuvre l’occasion de répandre à nouveau la bonne parole, avec des images cette fois-ci !

Qui n’a pas de chansons plus ou moins honteuses dans sa playlist ?!
Cette BD, qui reprend les principaux passages du bouquin, est drôlissime, fraiche et légère. Attention, la team premier degré est priée d’aller voir ailleurs si j’y suis ! Margaux Motin s’en donne à cœur joie et donne vie aux 50 commandements de la femme imparfaite, parce qu’elle le vaut bien. On rit devant chacune des planches et on repense avec nostalgie (ou pas) aux situations rocambolesques, humiliantes et/ou pathético-comiques que l’on a toutes plus ou moins vécues. Il y a du lourd.

Les chaussures spécialement conçues pour rester assises, les textos envoyés par notre subconscient totalement bourré, le Nouvel An foireux, les stars du collège qui prennent cher dix ans plus tard… tout y passe et franchement, ça fait du bien de se moquer un peu de soi-même (et des autres). On connaît toutes plus ou moins la femme parfaite qui gère tout d’une main de maître quand, de notre côté, on sort les rames de douze. Et bien c’est un mythe ! Et oui, elle aussi pète (des paillettes roses peut-être).

Le coiffeur + la photo du people du moment = un désastre
Bref, si vous cherchez un petit bouquin à vous enfiler en un après-midi sur la plage ou un cadeau pour (re)donner le sourire à une pote, voilà ce qu’il vous faut. Disponible dans toutes les bonnes librairies ou en ligne pour la modique somme de 16€, « La femme parfaite est une connasse » fera bientôt partie de votre bibliothèque, parce parfaites (pleine d’humour et d’auto-dérision) vous êtes. What else ?!
Écrit par
More from Florence

Olympia Écran Live : des concerts de légende sur grand écran

Petit préambule : en tant que consultante RP, j’ai l’occasion de travailler...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *