3 kifs par jour ou comment se botter les fesses en douceur

Je ne sais plus comment exactement j’ai entendu parler du livre, puis de la « philosophie » de Florence Servan-Schreiber : 3 kifs par jour. Toujours est-il que, pour une fois, je n’ai pas passé mon chemin et le livre trouva rapidement sa place dans mon joyeux fouillis appartement… pour ensuite prendre la poussière pendant un bon moment.
Juin 2013 :
Je passe devant ce bouquin tous les jours. J’ai même ouvert les premières pages et j’en apprécie le contenu. Il est un peu lourd pour mon sac de tous les jours, donc je ne le prends pas pour mon trajet quotidien. Les jours défilent… Je sens bien qu’il me fait de l’œil, façon « Hep toi là-bas, tu ferais mieux de venir me lire, tu en as besoin en ce moment !« . (Je fais très bien le livre qui parle).
Septembre 2013 :
En me promenant sur Instagram, le « mot-dièse » #3kifsparjour me saute littéralement aux yeux, pouf, comme ça. Miss « En passant par la Loren » s’est visiblement piquée au jeu du kif et décide de propager la bonne nouvelle. Ok, qu’à cela ne tienne, je vais finalement tenter l’aventure, avec plus ou moins d’assiduité. Je suis, néanmoins, certaine d’une chose : ça me sera bénéfique sur le long terme.
Super ton blabla Flo, mais c’est quoi un kif exactement ?!
Kif, [kif] n.m : instant, situation, interaction, événement, perception ou émotion provoquant une sensation d’agrément, d’aise, d’amour, d’amusement, de bien-être, de bienfait, de chance, de création, de bonheur, de conscience, de complicité, de charme, de contentement, de délectation, de gourmandise, de distraction, de sens, de connexion, d’euphorie, d’expression, de fantaisie, de félicité, de grâce, de gaîté, de joie, de jouissance, de récréation, de satisfaction, de volupté pour lequel on éprouve de gratitude.
En résumé, et selon moi, c’est ce petit rien qui, chaque jour, vous colle le sourire.
L’odeur de l’herbe arrosée en sortant du métro, trouver une place assise dans ce fichu métro, trouver 1€ par terre, se faire une session « chatons » sur Pinterest ou Instagram, recevoir une invitation qui fait plaisir, réussir à manger un mille-feuille sans en foutre partout, s’acheter un parfum ou un pain au chocolat… que sais-je ?
En ce moment, je « force mon naturel ».
Quand on me demande si ça va, je réponds « Oui, ça va » ou « Fatiguée/crevée, mais ça va ». Toujours et encore ce fameux « ça va ». Mais non, ça ne va pas. Et puis si, ça va. Quand je regarde ce qu’il se passe autour de moi, quand je pose deux secondes mon regard sur autre chose que ma petite personne, ça va, forcément.
Alors j’essaie de voir les choses, mon monde, autrement et de capter ces micro instants où je souris, où je suis heureuse. C’est ça un « kif ». Dans un quotidien où tout est « morose », cela fait du bien d’accorder quelques instants à ce qui NOUS fait du bien.
Si vous prêtez attention à ce qui sort dans les médias ces derniers temps, vous vous apercevrez très vite que le « bonheur » est à l’ordre du jour. Il faut être heureux, c’est bon pour la santé visiblement. Avant, il fallait rire, un peu, beaucoup. Maintenant, il faut être heureux, parce que qui dit Français heureux, dit Français qui consomment.
Moi je ne vous parle pas de ça.
Je vous parle de moments de bonheur fugaces, qu’on attrape comme des papillons et que l’on garde pour soi ou que l’on partage sur Instagram par exemple. Ce n’est pas en se tapant l’intégrale de Friends que l’économie s’embellira, mais vous serez heureux. Tout simplement.
Je vous laisse aller voir les vidéos explicatives de FSS sur son « concept » (ici et ici) et m’en vais tenter de choper trois kifs pour aujourd’hui. Et vous alors, quels sont vos #3kifsparjour ?
Écrit par
More from Florence

Kingsman Le Cercle d’Or : plus fou, plus fort, plus wild !

Après le premier Kingsman, était-il seulement envisageable d’aller encore plus loin dans...
Lire la suite

5 Commentaires

  • J'adore de temps en temps prendre du temps pour regarder des petits moments de bonheur: un enfant qui rigole dans le métro, une petite pluie bien agréable avec la chaleur, ce genre de petites choses.

  • Oh en voilà une belle idée. Le livre a l'air sympathique, je vais essayer de voir de quel côté me le procurer. Se trouver des petits instants magiques, je trouve cela très utile au quotidien, pour le moral, pour notre entourage, pour nous tout simplement. Mon "Kiff" du matin, c'est bête, mais c'est (souvent le printemps ou l'été) quand je prends la route du travail et que 5 min avant d'arriver, la route me dévoile une vue merveilleuse sur un paysage de campagne, de verdure, de sucs… ça ne rate jamais, à chaque fois j'ai ce petit sourire aux lèvres en me disant "c'est quand même beau par chez moi" ! Merci pour cette belle découverte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *