Un peu, beaucoup… beaucoup de BDs!

La BD à acheter d’urgence!
Pour fêter l’avènement de la nouvelle mouture de « Bulles de Flo » (d’ailleurs, vos commentaires sont les bienvenus), voici un nouveau petit post sur mes premières lectures de l’été!
Voilà un moment que je cherchais désespérément Serial Shoppeuse de Tokyobanhbao. J’accroche vraiment à l’univers de l’illustratrice. C’est simple : j’adore!! Et puis soyons honnêtes, même si les soldes et moi, nous ne sommes pas très potes, je suis tout de même un peu fashion presque pas victime à mes heures perdues. Alors c’est avec un enthousiasme sans limite que je me rends chez Virgin avec la ferme intention de trouver l’oiseau rare. 

Déjà, premier choc, les trois étages à se « taper » (sans ascenseur pour les personnes à mobilité réduite, donc moi) pour qui souhaite acheter ne serait-ce qu’une seule BD. J’ai la haine à ce moment-là. Bref… Me voici enfin au dit étage et je cherche, je fouille, me voilà dans la peau d’un chercheur d’or. Non mais parce qu’il faut bien se rendre compte que si vous voulez acquérir « Cadavre Exquis » de Pénélope Bagieu, rien de plus simple, il y en a partout! Mais point de Serial Shoppeuse à l’horizon… 

Je cherche et je tombe (enfin) sur ma petite BD toute mignonne. Il ne reste que quatre exemplaires, je fonds donc sur ma proie tel un faucon affamé. Je sens que je vais bien me marrer. Et j’ai raison.

Les situations, l’humour, les dessins (ah si j’osais, j’aimerais bien avoir ma bouille croquée par l’auteur(e)), tout est drôle et tellement vrai. Bien entendu, les clichés pleuvent, mais c’est cela qu’on attend. Je vous aurai bien mis une ou deux planches, mais je doute que ce soit apprécié, droits d’auteur obligent. Alors je n’ai qu’un seul conseil, foncez ou cliquez, mais n’attendez plus et attrapez la fièvre acheteuse!!!

Bon et puis tant que j’y étais, j’ai cédé à l’actualité en prenant également Tamara Drewe de Posy Simmonds, actuellement dans les salles obscures et mis en scène par Stephen Frears. A la base, je n’étais pas trop attirée par ce roman graphique et par l’histoire elle-même. Et puis j’ai plongé et aimé. Les dessins sont « sympathiques » et le mélange des genres (roman + BD) n’est pas plus gênant que ça contrairement à ce que je pensais.

L’histoire, une jeune journaliste s’étant fait refaire le nez revient dans sa petite bourgade anglaise, dans le trou du biiip (censuré) du monde si vous me permettez l’expression. Évidemment, autour de cet événement, toute une galaxie de personnages gravite avec leurs histoires personnelles et dans l’air du temps.

En résumé, c’est frais, l’intrigue est intéressante et le dénouement inattendu. A conseiller pour celles et ceux qui aiment l’humour et le grinçant léger à l’anglaise!

Sur ce, je vais incessamment sous peu commencer à lire quelques polars dont je vous ferai bien entendu le résumé sur ce blog!
Fin de la transmission

Tags from the story
Écrit par
More from Florence

« Dites-leur 100 000 fois Merci » : la Croix-Rouge remercie ses bénévoles

Deuxième petit billet de ma série sur la solidarité en général, après...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *