Le slow blogging, une tendance qui me parle.

C’est fou comme le temps passe vite. C’est fou comme je n’ai rien vu venir, ces cinq mois qui ont filé comme l’éclair. Hier encore, je travaillais et puis mon congé « sabbatique » est arrivé. Pour respirer, pour prendre soin de moi. Je n’avais rien prévu de particulier, si ce n’est prendre le temps d’avoir le temps. Et bien on repassera !

just-breathe-slow-blogging

Le slow blogging : écrire moins, mais mieux ?

Pendant les premiers mois de ce qui s’est révélé être, paradoxalement, tout sauf des vacances, j’ai enchaîné les événements pour le blog, à tel point que j’ai oublié de vous parler de certains qui, pourtant, étaient vraiment bien fichus. J’ai voulu tout faire, tout le temps.

Je voulais vous parler d’un superbe après-midi « beauté » pour Cien – la marque beauté de Lidl – avec ma jumelle Louisa. Je voulais aussi vous parler plus en détails de ma soirée e-story summer des e-parisiennes, réalisée dans un superbe endroit, l’hôtel Renaissance. Je voulais vous raconter ma soirée au théâtre de l’Odéon dans le cadre de la Gladparty… Je voulais, je voulais…

Je pensais que j’aurai le temps de tout partager, l’envie surtout. Et puis j’ai été malade (encore), et puis les jours ont passé et puis, et puis… remplir le blog, coûte que coûte, pour vous plaire, pour vous satisfaire, pour ne pas « tomber dans l’oubli ».

Tenter de respecter les jours et les heures de parutions optimales pour une « meilleure visibilité » du blog – parce que oui, il y a des règles. Tenter d’établir une ligne éditoriale peut-être un peu plus fine pour mon blog, parce que je ne m’interdis aucun sujet – parce que oui, il « faut » une ligne éditoriale bon sang de bois, tous les guides du meilleur blogging vous le diront. Ne plus savoir comment parler de son blog, avoir presque honte de le catégoriser en lifestyle – parce que ça veut dire que c’est un blog fourre-tout ?

slow-blog-bullesdeflo

Le slow blogging : respirer un peu et bloguer pour le plaisir.

Et puis être enfin en vacances dans sa tête. Constater que publier « à outrance » ou à un rythme plus anarchique ne change, au final, pas grand-chose à mon modeste niveau – parce que je ne suis pas une grande blogueuse reconnue, je le sais bien.

Se dire que si je ne publie pas le lundi, mais le mardi n’est pas un drame national. Se dire que même s’il n’y pas d’article publié jusqu’au mercredi, voire le jeudi, ce n’est pas grave ! Écrire, planifier et publier pour le plaisir, enfin ! Prendre le temps d’avoir le temps et découvrir que je ne suis pas la seule avec l’émergence de la tendance dans la blogosphère du slow blogging ou l’art de publier quand on en a envie.

Je veux continuer à faire le choses comme je l’entends. Je veux continuer à vous proposer des articles peut-être un peu longs, mais à mon image, avec mon ressenti. Et puis il y a les outils qui m’offrent une visibilité, peu importe le jour de parution : Hellocoton évidemment, quand on a la chance d’être parmi les heureux élus, Feedly ou Pocket qui vous offrent la possibilité de lire vos blogs préférés quand vous le souhaitez. Sans oublier les réseaux sociaux.

Le blog et les réseaux sociaux, complémentaires.

Twitter, Facebook, Instagram ou Snapchat, je suis aussi sur ces réseaux, en plus du blog. Twitter au quotidien, la page Facebook du blog pour relayer son actualité, avec en bonus des astuces et vidéos que je prends plaisir à partager, Instagram pour les photos et Snapchat (@bullesdeflo) pour des petits moments de folie.

Et n’oublions pas la newsletter qui reprendra vie à la rentrée ! Piouf ! Voilà pourquoi il faut absolument que je privilégie la qualité à la quantité. Peut-être que je ne resterais pas longtemps sur Snapchat, qui sait. Mais au moins, j’aurais essayé.

Tout ceci est parfaitement complémentaire du blog. Parce qu’il reste mon espace de liberté, où je peux dire ce que je veux. Dans l’espace, personne ne vous entend crier. Ici c’est un peu pareil, mais avec quelques personnes en plus quand même. Je peux partager avec vous ce que j’aime, mes découvertes, mes petites flâneries. Et si ça peut en intéresser certains, alors tant mieux et bienvenue chez moi.

En attendant le prochain billet qui paraîtra… bientôt, je vais continuer à viser la Lune, ça ne me fait pas peur, toujours le poing levé, mais en prenant mon temps ! (Vous l’avez dans la tête ? ^_^)

Tags from the story
, ,
Écrit par
More from Florence

Des papilles en folie avec la meilleure boulangerie de France

Le pain, c’est la vie. J’aime le pain, même s’il est vrai...
Lire la suite

11 Commentaires

    • Je pense que c’est un « mouvement de fond » qui va s’amplifier. Moins pour mieux… ça fait du bien de prendre son temps ! ^_^

  • Merci Amel .. euh Flo !
    Moi aussi je me suis un peu mise la pression pour mon blog, mais je me suis fait une raison. Pour le moment il y a beaucoup de changements dans ma vie personnelle, et j’ai moins de temps, et moins d’envie, moins de concentration, donc je laisse un peu le blog de côté et tout qui est réseaux ou je suis moins assidue (il faut dire qu’avant j’étais ultra connectée). Ca reviendra quand ça reviendra. Comme tu dis, si je ne publie pas le lundi ou le mardi, ni même le mercredi, qui s’en souciera de toute façon ? La vie est ailleurs 🙂
    Bises
    Elsa

  • Salut ! Je découvre ton blog et c’est sur cet article que je tombe! Du coup, je suis encore plus contente de t’avoir trouvé! Ça fait du bien de penser qu’on est pas seule à penser ainsi ! Et une très jolie plume ! Bravo! Hâte de lire tes autres articles du coup!
    Bises

  • Hello,
    Alors la tu tombes pile poil. Je n’ai rien publié depuis plusieurs semaines et tout va bien. Ne plus publier pour publier que ce soit sur le blog ou sur Youtube, pas de pression. Je publierais quand j’aurais envie (et le temps) de partager ce quelque chose. Et bien je me suis aperçu que si je ne publiais pas la terre ne s’arrêtait pas de tourner….ouf.
    Le blog est un loisir pas une compétition ni une obligation.
    Bisous et merci pour ton article tellement déculpabilisant.
    Estelle

Répondre à Melle Bon Plan Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.