Où déjeuner et dîner à Paris, part.4 : Papy aux Fourneaux

C’est un fait, grâce au blog, je fais de jolies découvertes que ce soit dans le domaine culturel, beauté ou bien encore gourmand. Continuons donc notre série des lieux à découvrir pour passer un bon moment entre amis avec le petit nouveau : Papy aux Fourneaux.

Papy aux Fourneaux : une table d’hôtes « moderne »

Convivialité, déco moderne et so « campagne » à la fois (j’ai tellement aimé la serviette à carreaux joliment dressée dans son rond de serviette)… Le petit nouveau Papy aux Fourneaux tient sa promesse de fournisseur officiel de moments de partage et de détente.

Un concept original et « rafraîchissant »

Concrètement, Papy aux Fourneaux est une table d’hôtes où les plats (de l’entrée jusqu’au dessert), directement servis en centre de table par les chefs, se partagent à partir de 2 personnes, jusqu’à… beaucoup plus !

Vous serez chaleureusement accueillis, puis orientés vers l’une des nombreuses tables communes où vous attend le menu qui ne manquera pas de vous mettre l’eau à la bouche. Vous aurez au choix deux entrées, deux plats et/ou deux desserts cuisinés à partir de produits issus d’une agriculture biologique et raisonnée, sélectionnés auprès de producteurs locaux. Et bim, rien qu’avec ça, on sait que ça va être bon.

Confortablement calées dans une salle à la déco tout à fait charmante (canapé, balançoire, babyfoot, tables en bois et luminaires ma foi fort sympathiques), nous avons rapidement choisi nos plats : lasagnes végétariennes aubergines et courgettes en plat et plateau de fromages en « dessert », le tout agrémenté d’un Lillet Tonic et d’une limonade régionale (que j’ai descendu en moins de temps qu’il ne faut pour le dire).

Oh les belles lasagnes végétariennes !

Franchement, c’était très bon. Les lasagnes étaient parfaites et le plateau de fromages alléchant. Côté table d’hôtes, nous étions placées à côté de petits garnements qui se sont bien excités au babyfoot pendant et puis miracle, l’heure de dîner a mis tout le monde d’accord. En résumé : une jolie soirée dans un nouveau lieu qui devrait trouver son public.

Côté tarifs, nous en avons eu pour 68€ à deux avec le plat pour deux (minimum 19€), le plateau de fromages pour deux et les deux apéros. Un peu cher pour être transparente, mais si l’on tient compte de la provenance des produits… bon. Sachez qu’à partir de trois personnes, plus vous partagez, moins vous payez, les tarifs sont dégressifs.

Situé à deux pas du métro Pernety (ligne 13), à 10 minutes de la Gare Montparnasse, Papy aux Fourneaux est un restaurant un peu « planqué » dans une petite rue qui ne bénéficie pas d’un passage de fou. J’espère que le lieu ne pâtira pas de cet emplacement pas franchement central (même si pas situé dans le Mordor non plus). Donc je n’ai plus qu’une chose à ajouter : laissez-vous tenter par Papy !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Tags from the story
,
Écrit par
More from Florence

Quand UPS me prend pour une conne…

Et hop, ça faisait bien longtemps que je n’avais pas poussé un...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *