Petites toiles d’été

Qui dit vacances, dit « repos de l’esprit » et donc… cinéma !
Voilà un petit moment que je n’avais pas mis les pieds dans une salle obscure, malgré mon pass Gaumont… Je suis un poil bêtasse tout de même.
Je voulais aller voir quatre films, finalement je me suis contentée de deux toiles :
Insaisissables (« Now you see me » en VO) :
Franchement, la bande-annonce m’avait laissé un peu sur ma faim. Encore une blockbuster US réalisé à grands renforts d’effets plus ou moins spéciaux vas-y que j’t’embrouille. Et puis finalement… ce fut une vraie bonne surprise !
Résumé by allociné :
« Les Quatre Cavaliers », un groupe de brillants magiciens et
illusionnistes, viennent de donner deux spectacles de magie
époustouflants : le premier en braquant une banque sur un autre
continent, le deuxième en transférant la fortune d’un banquier véreux
sur les comptes en banque du public. Deux agents spéciaux du FBI et
d’Interpol sont déterminés à les arrêter avant qu’ils ne mettent à
exécution leur promesse de réaliser des braquages encore plus audacieux. (…) Alors que la pression s’intensifie, et
que le monde entier attend le spectaculaire tour final des Cavaliers, la
course contre la montre commence. »
Mon avis qu’il est intéressant :
L’histoire à proprement parler sert surtout d’alibi à une débauche d’effets spéciaux qui valent le détour. Franchement, j’ai été bluffée. Evidemment, l’aspect « plausible » de l’ensemble est réduit à sa portion congrue, mais ce n’est pas ce que l’on demande à ce type de films. Le scénario est assez punchy, parfois cousu de fil blanc et parfois… étonnant ! La fin en est un parfait exemple, mais chut, vous n’en saurez pas plus.
Au niveau du casting :
Rien à redire, sauf pour Mélanie Laurent qui, grosso modo, joue aussi bien que je parle anglais. Franchement, que lui trouve-t-on ?! Morgan Freeman et Michael Caine sont parfaits, mais trop peu présents à mon goût.
Woody Harrelson est peut-être un peu trop sous-exploité, tout comme Isla Ficher. Enfin, Mark Ruffalo me laisse indifférente. Il joue son rôle, mais lui ou un autre… dommage, mais pas au point de gâcher mon avis sur ce film, c’est le principal.
Bilan des courses :
Un bon film estival qui sait divertir son public pendant près de deux heures. Que demander de plus ? Pas de scène de sexe superflue comme on en a désormais l’habitude, pas de sermon genre « In God we trust », pas d’Amérique qui sauve le monde à son corps défendant, bref, ça fait du bien !
Ce n’est pas un film à garder dans sa DVDthèque, mais Insaisissables est LA bonne surprise de cet été.
Réalisatrice et 1er rôle de cette comédie française, Reem Khérici n’a pas, à mon sens, réellement réussi son pari, malgré des guests « sympathiques », François-Xavier Demaison en tête.
Résumé by allociné :
« Maya, d’origine marocaine, vit à Paris depuis 20 ans. C’est une it girl
de la mode. En pleine ascension, elle s’apprête à décrocher son premier
CDI de styliste dans la maison de haute couture pour laquelle elle
travaille. Mais un simple contrôle de police, où l’on découvre que son
permis de séjour est périmé, la renvoie en moins de 24 heures
directement au Maroc. Retour auprès de ce pays et cette famille qu’elle
voulait oublier. Choc des cultures, choc des préjugés, Maya va tout
faire pour rentrer. Vraiment tout. Quand l’avenir d’une parisienne
trendy devient la galère d’une immigrée sans papier. »
Mon avis qu’il est intéressant :
Je n’y vais pas par quatre chemins, j’ai été déçue. Trop de clichés empilés, trop de situations invraisemblables, trop de personnages surjoués. Elle avait une pépite entre les mains, elle n’a pas su tailler son diamant brut.
Cliché de la « it girl », cliché de la stagiaire « ronde » que l’on traite comme un chien avec zéro personnalité, cliché du boss, cliché du personnage qui hait sa maison, qui cherche à fuir ses racines… clichés, clichés, clichés… Quel dommage !
Au niveau du casting :
Shirley Bousquet, Florence Foresti, Joséphine Drai ou bien encore Stéphane Rousseau… on se demande vraiment ce qu’ils sont allés faire dans cette galère. Un coup de pouce à leur pote ? Une faveur ? Je ne sais pas, mais bon.
Bilan des courses :
J’attendais une petite fraîcheur d’été sans prétention, je me suis retrouvée avec du vide enrobé de paillettes et de stilettos. Bien sûr, quelques moments sont à sauver, je me suis même surprise à sourire parfois, mais payer deux places plein tarif m’aurait vraiment fait mal au coeur pour « ça ». Dommage et frustrant.
J’aurais bien voulu voir Aya de Youpogon, mais le temps de vivre ma vie pendant mes vacances, pouf, il n’était plus en salles, du moins à côté de chez moi. Frustration ! Ceci étant, je pense que je vais fouiller un peu dans les autres salles, parce que ce film d’animation français me tente vraiment.
Je me tâte aussi pour aller voir Pacifim Rim, mais en VO SANS cette put*** de 3D. Ce diktat de la 3D qui est, 90% du temps, parfaitement inutile, devient franchement énervant.
Et vous alors, avez-vous vu Insaisissables et/ou Paris à tout prix ? Qu’en avez-vous pensé ?
Quels sont les films qui ont fait votre été ?
Écrit par
More from Florence

Minute Culture Confiture – épisode 3

Après quelques jours de veille volontaire involontaire, revoici la minute la plus...
Lire la suite

4 Commentaires

  • J'ai été voir Marius, Fanny, Les salauds et American Nightmare. J'ai hésité à aller voir Insaisissables et je crois que je vais me laisser tenter après avoir lu ton post!
    J'ai aimé Marius, Fanny et American Nightmare (absolument dingue ce film, du point de vue de l'histoire). Pour ce qui est des salauds, j'ai été franchement déçue et à la limite de ne pas comprendre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.