Miaou Christmas tout le monde!

En cette fin de jour de Noël, je décide d’un commun accord avec moi-même de vous faire partager l’histoire de ma vie, du moins, celle que je vis au jour le jour depuis un mois. On n’a pas des vies faciles que voulez-vous! (Je gagne 5 croquettes à chaque fois que j’écris le mot « vie »).
Levée généralement vers 4h30 du matin, je m’étire et entreprends de faire ma toilette. Et pas qu’un peu. J’aime faire des slurps. Heureusement pour moi, ma colocataire est assez sympathique pour ne pas m’envoyer un coussin à travers la poire.
Ceci fait, je m’étire (encore), fais mes griffes sur le griffoir généreusement mis à ma disposition, la moquette ayant provoqué un roulement de billes assez significatif de la part de l’autre colocataire de notre deux pièces… Elle n’a pas l’air comme ça, mais elle est plutôt « cool ».
Ce n’est pas tout ça, mais j’ai faim.
Je réveille donc ma colocataire number 1. Je sais, il est 4h30, voire 5h dans mes bons jours, mais mon estomac ne sait pas attendre. Elle cède, parce qu’elle veut dormir encore quelques heures. Ce qu’elle ne sait pas (ou trop bien), c’est que maintenant, j’ai envie de jouer. Attendez, je suis une Lady, je dois éliminer les graisses superflues!
Après tout ce pataquès, la maison entière finit bien par se réveiller.
Comme je suis de bonne humeur, je réclame mes caresses en faisant gros dos et surtout en m’exprimant à fendre l’âme. Peut-être que mes cris désespérés sauront convaincre l’assistance. Encore un peu? Pas de soucis, mes cordes vocales se portent bien. Normal, je n’ai tout de même que quatre ans, ou cinq selon mon médecin qui me pique à chaque fois que je la vois, une véritable manie…
La journée a bien commencé, je peux donc aller me recoucher sans état d’âme, au chaud sur mon coussin. De temps en temps, je lève le bout de mon nez pour humer l’air du temps, lève une patte pour un petit câlin bienvenu ou je fais l’effort intense de me lever et de me traîner pour grignoter quelques petites douceurs. Une fois tout cela fait, hop, à la sieste! On n’a pas des vies faciles je vous dis!
Je m’appelle Mantille, Lady Miaou « écaille de tortue » arrivée chez mes maîtresses il y a un mois et une semaine. Toute une vie. En ce jour particulier, je grimpe donc sur le clavier de ma petite maîtresse, pattonne ici et là et vous souhaite à tous de…
JOYEUSES FÊTES DE FIN D’ANNÉE!!!
Tags from the story
Écrit par
More from Florence

Idun Minerals, Emani : quand les cosmétiques se mettent au naturel « de qualité »

J’ai longtemps été sceptique sur les cosmétiques naturels (qui regroupent pour moi...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.