Ketchup and down… Quand un con sévit, ce n’est pas joli!

Alors là, alors là.
Les bras m’en tombent, la mâchoire avec.
En surfant tranquillement sur Twitter et notamment sur le compte de Papilles et Pupilles, je tombe sur le lien d’un article de Courrier International : « Et maintenant, ils s’en prennent au ketchup! » où l’on peut lire qu’un homme, manifestement anti américain primaire, président de l’Association nationale des directeurs de la restauration municipale (rien que ça), a purement et simplement décidé de supprimer le ketchup dans les cuisines des écoles primaires françaises.
Pour le fond de l’histoire, je vous laisse lire l’article très intéressant. Sur le reste, plusieurs choses me chiffonnent vraiment. Comment un seul mec peut-il décider unilatéralement d’imposer son point de vue de la sorte? Pas de débat constructif? Pas de discussion? Pas d’intervention de « médecins spécialisés nutrition blabla »? Comment est-ce possible?!
Si je n’étais pas tombée sur le tweet de Papilles, si elle n’avait pas lu l’article, comment l’aurais-je su? Je n’ai pas le souvenir d’en avoir entendu parler plus que ça… Un détail pour les médias sans doute? Et puis cette parution en catimini au JO… Ah ça, le tripotage de cerveau sur la présence ou non de frites à la cantine et en quelle quantité, on y a eu le droit! Mais quid du ketchup?
En fait, le ketchup, c’est américain. Donc c’est mauvais. CQFD.
Mais où va-t-on comme ça sérieusement?! Après le ketchup, le Coca, après le Coca, le chewing-gum, etc., etc. C’est ridicule! Je vais être grossière, mais que ce bon môsieur aille péter un coup et ça ira mieux! Le but de la manœuvre étant de promouvoir notre gastronomie et d’éduquer le palais des enfants aux Roquefort, tripes et autres langues de bœuf, je lui souhaite bon courage!
C’est un fait établi, le ketchup n’est pas spécialement mauvais pour la santé, il fait partie des exhausteurs de goût qui permettent à des enfants (et même des adultes) de manger des légumes, entre autres. N’est-ce donc pas ce qui est préconisé depuis des années?
Vite, je dois sauver le Ketchup !
Plus loin qu’une simple histoire de sauce tomate, c’est le pouvoir que peut avoir un seul homme avec une idée préconçue et c’est aussi cet antiaméricanisme primaire qui colle à la peau de certains qui sont en cause ici. C’est également notre gastronomie qui est en jeu. A ne pas vouloir s’élargir à d’autres horizons, à trop vouloir rester figés dans notre bonne vieille marmite, nous allons laisser passer le train de l’évolution et de la modernité. Si je ne m’abuse, les meilleurs restaurants du monde ne sont pas français, et depuis un sacré moment!
Bref… Je suis navrée de l’attitude de certains, je suis navrée que certaines absurdités passent sans soulever la moindre contestation, je suis navrée qu’on en soit encore à la chasse aux mauvais produits US bouhou qu’ils sont mauvais pour la santé parce qu’ils sont américains. Et oh, ça va les gars!…
Je ne sais même pas comment terminer ce billet tiens tellement cette situation m’énerve. Je lui enverrais bien une caisse de ketchup à cet abruti, mais je m’en voudrais de gaspiller de l’argent pour lui. Allez, je le laisse à ses cuisses de grenouilles… avec un peu de ketchup peut-être?
Écrit par
More from Florence

Le Petit Cabaret de Clara au Pink Paradise

Le Pink Paradise, ça vous parle ? Le burlesque ? Clara Morgane...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *