Et ça pétille à la Girls Geek Party, 7ème du nom ! #GGP7

Sandrine Camus est une cuisinière, mieux, une barmaid de renom. La Girls Geek Party est son bébé et sa recette du succès est à chaque fois validée par 200 filles ultra chanceuses. Prenez une pincée de folie, car il en faut pour mettre en place chaque année une nouvelle édition d’une telle ampleur, ajoutez deux trois lichettes d’inconscience, une grosse poignée de professionnalisme et de sérieux, mélangez avec un réseau de geekettes au taquet. Enfin, saupoudrez le tout d’une pluie de rires et gentillesse et vous obtenez… la Girls Geek Party !

Sandrine-Camus_GGP
Sandrine Camus, la seule, l’unique
A chaque édition, Sandrine améliore son cocktail pour en faire un must des soirées entre filles dont on se refile le nom de copines en copines. Comment ça, tu ne connais pas la #GGP ?! Nan, spa possible !

Cette année, place donc à un nouveau lieu qui a fait l’unanimité et c’est peu dire : Le Comptoir Général, près du Canal Saint-Martin. Pour ma part, je ne connaissais pas, mais j’en avais entendu du bien. Bouche à oreille confirmé en découvrant l’endroit ! Splendide et grand, tout ce qu’il faut pour une GGP des plus réussies !

Ce n’était pas gagné pour que je me rende à cette 7ème édition, vu la giga angine cognée que je me traîne depuis le début de la semaine. C’est donc avec l’autorisation express de mon médecin (!) et l’assurance de ne pas contaminer les 199 autres invitées que je suis rendue sur place, tout en veillant à ne pas rester trop tard non plus.

Heureusement, la Girls Geek Party est si dense, sans temps mort, que même en un peu plus d’une heure et demie il y a moyen de passer une excellente soirée.

Passons aux choses sérieuses : photocall Fleurette, photo Tropicana, cabine photo Oral B… Il y avait de quoi se faire plus que belles pour les filles ce soir-là. Evidemment, votre serviteuse a sciemment évité tous ces petits flash, mais j’aurai l’occasion de vous en reparler plus tard. Si vous souhaitez jeter un coup d’oeil aux clichés qui pétillent, rendez vous sur la page FB de l’événement.

Côté partenaires, ce fut la fête !

J’ai fondu sur le stand FitBit tel un aigle repérant sa proie, l’occasion de voir les petites nouveautés de cette marque que j’affectionne étant trop belle. Le Fitbit One est génial, le Zip est choupinou… J’espère avoir une nouvelle occasion de les tester !

Pas le temps de dire ouf! qu’en tournant la tête, je tombe, avec miss Elikxir, sur le stand Tucano. Kezako ? Etuis et « covers » pour smartphones et tablettes, tout y était ! D’habitude, je ne suis pas trop tentée par ce genre de petites choses, mais là, j’ai cra-qué ! La marque nous a proposé les nouveaux modèles printemps-été des housses pour smartphones entre autres et pour iPhone 5 en particulier avec le Filo. Vert anis, rose… Maman j’le veux !!!

Hop hop, pas le temps de décéder d’envie, le stand Bare Minerals nous attend.
Je ne connais pas du tout cette marque, mais quelque chose me dit qu’avec l’un des jolis petits goodies offert après cette soirée de folaïe, je vais pouvoir combler ce manque. Il était possible, lors de cette GGP, de se faire maquiller et ce stand a eu un joli succès.

Enchaînons avec Oral-B, Blackberry et son Z-10 qui a bien intrigué (et séduit ?) du monde, Epson et ses imprimantes dernière génération, Baileys et son cocktail rose spécial GGP, Fleurette et ses crudités mises à disposition de toutes et appréciées d’ailleurs, Pure Tentation et son « cake design »…. piouf, n’en jetez plus !

Mais la GGP, c’est aussi et surtout l’occasion de se revoir entre copines et de mettre un visage sur des filles que l’on suit quasi au quotidien via Twitter et ça fait du bien ! J’ai donc pu papoter plus ou moins longtemps avec (dans le désordre) The Parisienne, Elikxir, Louisa, United States of Flo, Nipette, Sandra dans tous ses états, Stéphanie, Madame Parle, Lucile des Filles Electriques, Nalou… Un vrai bon moment !

Il est temps de rentrer et nous avons toutes les bras chargés… de cadeaux !
Une fois encore, Sandrine et son équipe ont frappé très fort.
Un seul conseil à vous donner : rester aux aguets pour la prochaine édition, histoire que vous aussi, vous puissiez faire partie des 200 chanceuses qui vendraient presque père, mère (et médecin) pour y aller !

Un énorme merci, et ce n’est pas suffisant, à Sandrine et son équipe toujours au top : Noémie, Anne-Frédérique, Laurent – l’homme de Sandrine (c’est @emanu124 qui va être jalouse), Anna and Co. Vous avez déchiré !
Écrit par
More from Florence

C’est l’heure du tea-time aux Bulles de Paris !

La balade des gens heureux continue avec le nouveau compte-rendu d’un tea-time...
Lire la suite

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *