Génération Kitsch et c’est ça qui est bon!

Lundi de Pâques, je fais (encore) l’étoile de mer sur mon canapé, la zappette infernale à la main.
De la merde, de la merde, encore de la merde et soudain, je reste scotchée devant le clip tout droit sorti des années 80 diffusé sur W9. Je viens de tomber sur « Génération Top 50 » et le clip « Tarzan Boy » de Baltimora. Du lourd, du très très lourd et qui pique les yeux. C’est pour vous, c’est cadeau.
Passons sur la présentation vintage et passablement pourrie d’Alexandre Devoise, gomina en option, pour se concentrer sur les clips et la musique des années 80. Ma musique, mon époque.
Il faut savoir que je suis née en 81, donc il y a bien des petites choses que j’ai zappé, mais l’essentiel y est et se replonger dedans le temps de deux émissions (oui, je les ai enchaînées), c’est bon!
Les daubes de Madonna (encore plus que d’habitude), Les Démons de Minuit (qui oserait dire qu’il n’a pas dansé ou chanté en boucle cette chanson cultissime?), Papa chanteur de Jean-Luc Lahaye (Hum…), Comme un Ouragan de Steph’ de Monaco, Gold, Jeanne Mas et j’en passe et des meilleurs pour les charts nationaux.
A l’époque, les « hits » restaient des semaines en haut du podium et les couleurs de base étaient le rose, jaune, vert fluos bien entendu. Tiens, le fluo n’est-il pas de retour d’ailleurs en 2012? Trêve de digression et filons jeter un coup d’oeil au Top 10 des chansons des années 80 : Elsa avec son T’en va pas, Guesh Patti et son Etienne, Julie Pietri et « Eve lève-toi »… Que du bon vieux frenchy qui restera dans les têtes pendant encore quelques respectables décennies.
Côté US and co, on sort des placards les cultes Wham!, Modern Talking (You’re my heart, you’re my soul… mais si, vous connaissez! Admirez la fumée derrière les brushing, on dirait que les cheveux prennent feu), A-Ha et Take on me (intemporelle celle-là), etc., etc.
On dit souvent que « c’était bien mieux avant », certes, je le pense assez souvent. Mais parfois, en ressortant quelques pépites catégorie or, ces émissions kleenex ont le mérite de nous faire prendre conscience (un bien grand mot) que certains chanteurs et chansons feraient mieux de rester dans les limbes des années passées. Pour le bien de tous. Amen.
Allez, comme je suis sympa, je vous ressors deux trois tubes dont je ne me lasse pas, même 20 ans après :
Et vous, quelles sont vos Madeleines de Proust version 80’s?
Tags from the story
, ,
Écrit par
More from Florence

Le musée Maillol : Artemisia en ligne

Aujourd’hui, jour gris et moite – comme d’habitude – j’ai décidé de...
Lire la suite

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.