Menu
Cuisine

Etre ou ne pas être… une quiche en cuisine

Admirez le jeu de mots dans le titre, c’est tout un art… du néant, comme mes capacités inexistantes en matière culinaire. Un peu, beaucoup, passionnant.
Attraction répulsion.
Toute petite déjà – je savais faire un soufflé – j’admirais les talents de cuisinière de ma chère mère. Mais il fallu rapidement se rendre à l’évidence, sa facilité à pétrir la pâte n’était pas héréditaire, loin de là. Moi, je me contente juste de regarder, d’observer, de contempler. Parce que je suis quiche, une vraie comme on n’en fait plus.
Je suis gourmande… grâce aux autres !
Mon fait d’armes le plus fameux : ne pas réussir à réchauffer mon plat de pâtes au micro-ondes. J’avais juste oublier de vérifier que le curseur n’était pas sur décongélation, mais bien sur cuisson. Quand on arrive à ce stade, on se dit que tout est fini, qu’il n’y a rien à sauver.
Je ne suis pas douée et pour tout dire, il y a certaines choses avec lesquelles j’ai encore du mal :
Le four : j’ai peur du feu, j’ai peur de la chaleur, j’ai peur de me brûler. Vous avouerez, c’est légèrement embêtant quand on doit se servir d’un four. Hop, à dégager.
Pétrir une pâte : je ne sais pas d’où ça vient, mais j’ai une sainte horreur du « pétrissage de pâte ». Je n’aime pas mettre les mains dans le cambouis, malaxer et malaxer encore, en avoir plein les doigts… Certains trouvent leur bonheur dans un bol, pas moi.
Utiliser un fouet : vous me direz, il y a maintenant une chose merveilleuse, le robot. Mais bon, parfois, il faut savoir utiliser sa force herculéenne avec un bon vieux fouet. Une mouche a plus de force que moi. Vous pouvez largement concevoir le désastre quand je me mets derrière les fourneaux.
Même Ratatouille est plus doué que moi !
Et pourtant…
Pourtant, il y a UNE chose que je sais et d’ailleurs, peu de chocolatiers m’arrivent à la cheville (sauf Jean-Paul Hévin peut-être, soyons honnêtes) : les truffes en chocolat. Alors là, attention, c’est à se damner sans fausse modestie. Je sais faire un « plat » (pour autant que des truffes puissent être catégorisées en plat), autant qu’il vaille le coup!
C’est tout.
Comme j’aimerais pouvoir vous montrer des plats de ma composition comme sur des blogs alléchants type Griottes, Papotages de Nana, Anna Panika ou bien encore Chef Doudou!
Ce n’est pas faute de tenter, car je suis en plus une fan absolue des petits livres de recettes des éditions Marabout. Le petit dernier en ma possession, Un Goûter à New-York, ne risque pas de freiner mes ardeurs : une tuerie en perspective.
Autre petit bouquin fort alléchant : les recettes de cookies de Laura Todd. Miam, miam, miam! Même une quiche universelle comme moi devrait y arriver, n’est-ce pas?!
Cuisiner, faire de bons petits plats, régaler les autres tout en me régalant par la même occasion, j’en rêve. En attendant, je dois me contenter d’être une cuisinière assez médiocre, mais qui n’empoisonne pas ses invités, c’est déjà ça.
Et vous? Etes-vous plutôt du genre Top Chef ou Cauchemar en cuisine?
About Author

Bulles de Flo, c'est le résultat de mes coups de cœur lifestyle du moment : culture (livres, cinéma, etc.), décoration, balades... Bienvenue chez moi !

7 Comments

  • uneraisonparjour
    juin 28, 2012 at 9:11

    Ahahaha, c'est comme pour tout, il faut de l'entraînement. Et les bons ingrédients. Par exemple, j'ai en ma possession le livre pour les cookies Laura Todd, que j'aprécie tout particulièrement. Mais si tu n'as pas les bons ingrédients (quasiment introuvables d'ailleurs, à part chez eux à des prix exorbitants), tu n'arriveras pas à leur qualité, et du coup c'est très décevant. Au final, ca me revient moins cher un cookie à 3€ chez eux, plutot que les bons eclats de chocolats bio qui a poussé sur un arbre solitaire protégé du froid en haut de l'himalaya et de la farine équitable mis en boîte par des soldats afghans en reconversion thérapeutique. Haha. 😉
    Bon courage, la cuisine, faut être bête et disciplinée : suivre à la lettre les recettes, ne pas chercher à innover (surtout en patisserie). Après quand tu maîtrises tes appareils, tu laisses une part à ta créativité !
    Bises
    Victoire.

    Reply
    • Florence
      juin 28, 2012 at 9:16

      Tu m'as bien fait rire avec ton arbre solitaire! Mais c'est tout à fait ça! 🙂 Je suis trop fan des cookies Laura Todd pour les massacrer :))

      Reply
  • auroreinparis
    juin 28, 2012 at 10:52

    Ah oui j'ai vu ça ce midi en me rendant au Virgin, le livre de Cookie de Laura Todd !
    Je pense qu'il suffit de prendre du temps, et d'aimer ça, la cuisine ça se fait avec amour ! Enfin je crois 🙂
    Chez moi c'est pas Cauchemard en cuisine mais c'est " Allons au plus simple" !

    Reply
  • Ophélie Blibli
    juin 29, 2012 at 9:57

    moi je suis une quiche et je crois que ça ne s'améliorera jamais… sauf si on m'enferme dans une cuisine pendant une semaine, je crois que je n'aurais pas le choix de m'y atteler pour passer le temps ^^
    Contente de savoir que je ne suis pas la seule 🙂

    Reply
    • Florence
      juillet 5, 2012 at 3:22

      Pareil, si on m'enferme, je n'aurais pas le choix! ;))

      Reply
  • Mély
    juillet 5, 2012 at 3:00

    Je t'assure : ça s'apprend 🙂
    Parole d'une jeune fille qui, il y a 7 ans, ne savait pas faire cuire un oeuf sur le plat ^^

    Reply
    • Florence
      juillet 5, 2012 at 3:21

      C'est rassurant quelque part 🙂

      Reply

Répondre à auroreinparis Cancel Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.