« Coup de coeur » ou coup d’épée dans l’eau ?

Lundi 24 décembre. Malade, comateuse, je suis une larve sur mon canapé, concentrée que je suis pour être suffisamment en forme le soir venu et ne pas louper mon spectacle. La TV en fond sonore, je laisse mon esprit vagabonder quand soudain…
… Une chanson dans le Top Clips de D17 (j’ai la zappette malade également) me tire de ma torpeur. Les paroles m’interpellent et je commence à me dire que le message véhiculé semble être plus intelligent que d’habitude, quand la fin du clip me fait redescendre sur Terre. Essai raté!

« Coup de coeur » de Kenza Farah « featuring » Soprano a pour cadre un couple récemment marié, heureux, c’est le bonheur youpla boum. Mais voilà, un jour, c’est le drame, Kenza s’effondre, elle a besoin d’une transplantation cardiaque et est mise en sur liste d’attente.
Monsieur s’effondre et délaisse sa belle, peut-être ne peut-il supporter de voir sa douleur? Bref… Il « l’aimeuuuu » sa belle et finit par… se suicider pour qu’elle puisse avoir son coeur. Si ce n’est pas de l’amour ça! J’en aurais presque la larmichette à l’oeil si…
Si, dans la réalité, dans la « vraie vie », ça se passait de cette façon. Oui, mais non!
Le message secondaire de ce clip a beau être « Le don d’organe sauve une vie« , c’est plus ou moins raté et participerait presque aux clichés véhiculés sur ce fameux don.
En France, non seulement le don d’organe est anonyme, mais en plus, il est impossible de « donner » l’un de ses organes à l’un de ses proches vivants, sauf dans certaines procédures ultra balisées, comme le don d’un rein par exemple.
Inutile de se suicider pour que l’être aimé reçoive le coeur. En effet, si une personne compatible X ou Y se trouve 1°) compatible et 2°) prioritaire sur la fameuse liste, l’organe ira à cette personne. En outre, il faut que le « suicidé » soit trouvé en état de mort cérébrale, rapidement après le grand saut, pour que les organes puissent être encore « sains ». Vous voyez tout le pataquès.
Donc voilà pourquoi ce clip, malgré tous les bons sentiments dégoulinants qu’il dégage, passe le mauvais message. Etre donneur d’organes sauve des vies, mais à moins d’avoir un lien de parenté ou être affectivement lié de façon pérenne avec le malade pour un don de son vivant – donc pas pour un coeur par exemple, le donneur serait vite en manque d’un petit quelque chose, il est impossible de savoir à qui ira votre « don ».
Après tout, je me dis aussi que je suis peut-être la seule personne sur Terre à voir un message dans cette chanson (que je me suis tapée en entier du coup, un exploit) et à la décortiquer ainsi. Que voulez-vous, quand on est barbouillée le jour du réveillon, il faut bien se trouver une activité! 😉
Si vous souhaitez en savoir plus sur le don d’organes (avec de vraies réponses), c’est par ici.
Sinon, connaissez-vous aussi des chansons/pubs qui vous interpellent parce que le message véhiculé n’est pas forcément le bon ?


PS : je n’arrive pas à mettre cette fichue vidéo dans le billet, donc vous avez le lien… sorry!

Écrit par
More from Florence

Habille-toi comme un sac…

Vous êtes tous plus ou moins au courant, je suis grosse. Voilà,...
Lire la suite

1 Commentaire

  • A propos de pub qui passe le mauvais message… Mon cousin de 14 ans, fait son stage de 3ème avec ma mère qui travaille à la Société Générale à la Défense.
    Dans son rapport de stage il écrit "les personnes qui travaillent à la Société Générale sont comme un troupeau de manchots". Stupeur, ma mère lui dit qu'il peut critiquer mais pas insulter etc…
    Et mon cousin, interloqué par la réaction lui explique qu'il y a dans le hall, des écrans qui diffusent la publicité où l'on voit des manchots sur la banquise avec en slogan "l'esprit d'équipe"… Voilà, on peut dire que les manchots c'est mignon, mais quand on fait l'analogie, ça devient tout de suite moins flatteur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *