Chère mamie, ici tout va bien. ll fait beau…

Cher papa, chère maman.
Ici, tout va bien. Il fait très beau et je m’amuse bien.
Je ramasse beaucoup de coquillages à la plage et on s’amuse bien au centre aéré.
Peux-tu m’envoyer des timbres et des bonbons?
 
Chers amis,
La mer est bleue, tout comme le ciel. Le soleil tape fort!
Ici, tout va bien. Nous nous reposons bien et pensons fort à vous.
 
Bonne Année et Bonne Santé!
Que cette année soit synonyme de joie et d’amour dans ton quotidien!
Écrire. Écrire sur du vrai papier s’entend. Joie de recevoir.
Mettre la clé dans la boîte aux lettres, la tourner, ouvrir la porte et oh joie, découvrir une carte/lettre à son intention. Pas une facture ou une publicité pour la pizzéria voisine non, une vraie belle lettre manuscrite.
Depuis combien de temps n’avez-vous pas eu le bonheur et la surprise de découvrir une lettre, rien que pour vous? Personnellement, je ne sais plus. E-card, mails, la dématérialisation est en marche et nous n’y faisons même plus attention.

Un bon petit mail, c’est rapide, facile à écrire, et on se fiche un peu (beaucoup) de l’orthographe. 

Ne parlons même pas du bon vieux SMS du jour de l’An qui nous exempte d’un appel ou d’une carte en bonne et due forme. Nous tombons dans le « fast-info », on communique de plus en plus vite, de façon de plus en déshumanisée.

Et la « e-card »? Dromadaire et les autres sites sont sur les startin’ blocks, les fêtes de fin d’année approchant. Qu’allez-vous choisir? La bouteille de mousseux qui fait « plop » quand la souris passe dessus ou une valeur sûre, le bon Papa Noël remastérisé façon 2010? Avec ou sans son? Avec ou sans animation? Mais quel choix me direz-vous! Et puis on peut cocher l’option de recevoir un accusé de réception/lecture, alors tout va bien.

Moi-même, j’ai été une adepte de ce type de cartes qui s’envoient en nombre, en moins de cinq minutes. D’ailleurs, j’en trouvais même certaines assez bien fichues. Et puis cette année, j’ai décidé d’y mettre un terme et de revenir aux fondamentaux : une carte que mes destinataires pourront tenir dans leurs mimines.

Tout a commencé il y a quelques semaines.

Passant régulièrement devant une papeterie qui est une véritable caverne d’Ali-Baba pour fans de papiers, cartes et autres carnets beaux à croquer, je me demandais bien comment utiliser ces jolies choses. 

Première étape, je lance un micro sondage : « Et vous, quand avez-vous reçu une carte/lettre pour la dernière fois?« . Réponses unanimes : cet été et au moment des fêtes de fin d’année. Julie Adore, MaOdeParis et Ubu89 sont, par exemple, des petits chanceux. Et oui parce que me concernant, oui, j’ai (deux/trois) e-cards pour la nouvelle année… et c’est tout!

Deuxième étape : avoir les adresses de mes amis, les vrais, pas uniquement ceux qui me suivent sur Facebook. Je n’ai pas encore tout reçu, mais la moisson s’annonce bonne.
Troisième étape : faire une razzia dans MA papeterie. C’est fait. J’ai hâte de prendre la plume, de personnaliser le tout et d’envoyer mes « œuvres ».
Et voilà. C’est simple, ça prend un peu plus de temps, mais le « retour sur investissement » est largement bon. Rien que d’imaginer les gens trouver ces petites attentions me font plaisir. J’adore.

Personnellement, je trouve que Facebook et consorts phagocytent un peu cette magie d’écrire. On ne fait plus d’efforts, on ne pense plus. On se contente de taper sur son clavier et d’appuyer sur la touche « Envoi ». C’est froid et encore une fois, sans âme. Et puis quid du plaisir de raconter ses aventures, plaisirs, états d’âme à ses ami(e)s quand ceux-ci savent déjà tout en allant sur la page ad hoc? Pourquoi annoncer telle ou telle chose sur son « mur » au risque de blesser les personnes quand une petite lettre aurait tout changé?

Alors bien entendu, je ne fais pas d’intégrisme primaire du type « A bas Flick’r, retour aux diapos! » (et encore, ça a son charme), il y a du bon dans toute évolution des habitudes quotidiennes. Je pense simplement qu’un petit retour aux bases de la communication traditionnelle ne ferait pas de mal.

A l’ère du tout numérique, du virtuel, un peu de « concret » serait une vraie bonne idée. Tellement 2011!

Tags from the story
Écrit par
More from Florence

Les Animaux Fantastiques : la magie est de retour !

Harry Potter. La saga est terminée depuis un moment, mais la ferveur...
Lire la suite

6 Commentaires

  • J'adore envoyer des cartes postales et en recevoir, cet été sur la blogo certaines filles ont fait des concours et j'en ai reçue comment j'était trop heureuses.
    a noel j'éssaie d'en envoyer a mes amis proche,famille mais pour ceux plus loin c'est soit apel soit sms, mais je n'envoie pas de cartes virtuelle je n'aime pas.

  • Je reçois peu mais j'adore écrire.
    Fafouiller dans une papeterie à la recherche d'une jolie carte ou de stickers pour personnaliser un banal bout de carton. Et comme j'écris (pour le nouvel an, les vacances, les anniversaires) on me répond 😉

  • Ça fait plaisir de voir que "tout n'est pas perdu" pour ces bonnes vieilles cartes/lettres!
    De mon côté, je suis passée "du côté obscur" quand je me suis aperçue que mes lettres restaient sans réponse. Question de génération peut-être! En tout cas, c'est parti pour le changement!
    Merci à vous pour vos commentaires!

  • tellement d'accord! "ouvrir la porte et oh joie, découvrir une carte/lettre à son intention. Pas une facture ou une publicité pour la pizzéria voisine non", c'es trop ca!!
    moi j'en envoie quand je pars en vacances, meme si elles arrivent pares mon retour, apres que j'ai posté les photos sur facebook … mais je n'en reçois que de mes parents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *