Celle qui n’avait jamais le temps…

… ou plus sûrement, qui ne le prenait jamais.
Et si je faisais ci, et si je faisais ça ? Ah oui c’est certain, des idées, j’en ai à la pelle. Mais le temps, c’est curieux, file plus vite que la lumière. Et quand le combo manque de temps + manque de motivation (plus communément appelé syndrome de l’autruche) s’en mêle, alors là c’est la fin des haricots.
Ce manque de temps se fait surtout sentir en vacances et à la rentrée.
J’ai eu deux semaines de vacances cet été et j’avais une liste de choses à faire longue comme le bras. Comme de bien entendu, je n’ai pas tout fait. La faute à la fatigue, les impondérables de la maman qui se fait hospitaliser, le temps (météo)… bref, rien à faire, j’ai encore pris du retard dans ma to-do.

Et pourtant, ce n’est pourtant pas faute de vouloir me bouger et quoi de mieux que la rentrée pour remettre les compteurs à zéro ? En effet, c’est une période idéale. Oui mais voilà, l’agenda professionnel se remplit à vue d’oeil et je flippe. Je flippe de ne plus savoir où caser les choses.
Il va falloir que je prenne le temps d’aller (enfin) m’inscrire à la salle de sport et ça va me demander une grande discipline, puisqu’elle n’est ni à côté de mon boulot (un désert de ce point de vue), ni à côté de la casa, puisque je n’accroche absolument pas avec la salle en bas de chez moi.

Il va falloir que je me discipline également sur un autre sujet : le blog.
J’ai des idées, qui arrivent et repartent presque aussitôt. Pas le temps, pas le temps, je n’ai pas le temps… La solution ? Un petit carnet à planquer dans le sac (spéciale dédicace à Djamila) et hop, je note mes idées pour ne pas les oublier le week-end venu, moment propice à l’écriture… quand je prends le temps de le faire ! Je suis décidément indécrottable.

Et pourtant je ne rêve que d’imprévus, un week-end ici ou là, une soirée inattendue… Je rêve de pouvoir prendre le temps de vivre ma vie qui file à toute allure. J’ai bientôt 33 ans (putain, 33) et la sensation d’être passée à côté de tellement de choses !
Bref, j’ai le lapin d’Alice qui plane au-dessus de ma tête… Je suis en retard, en retard, en retard sur ma vie et il est tout de même temps que ça change ! La chose à faire, se poser et… foncer !

Écrit par
More from Florence

Rumeurs & gastronomie lyonnaise… jusqu’à plus soif

Boire le calice jusqu’à la lie. Jusqu’à plus soif.   Tout ce...
Lire la suite

1 Commentaire

  • Merci pour le clin d'oeil! Pour les carnets, tu pourras en plus te faire plaisir car il y a tellement de choix de jolis carnets. Sinon, faire une liste, c'est pas mal aussi pour te recentrer. Je le fais des fois pour organiser une journée… mais pas une journée pro, une perso! 😉 Et n'oublie pas que je suis disponible pour faire des expos! :-))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.