Casse-toi tu pues…

Ces derniers temps, je pense très sérieusement que les Français et touristes en goguette souhaitent revenir au temps de Cro-magnon où il faisait bon ne pas sentir bon, avec une très vague odeur de sueur en sus. Celles et ceux qui prennent le métro vers 8h30 le matin savent de quoi je parle, car ça pique déjà le nez.
Mais bientôt, tout ceci ne sera qu’un mauvais souvenir olfactif. Oui oui, vous avez bien lu. Adieu froncement et pincement de nez, auréoles sous les bras avec discret écart façon crabe quand c’est possible, parce que la personne qui refoule façon égout du samedi soir est trop proche ou pis, parce qu’elle a ses règles et qu’elle ne doit pas coller les autres….
Comment? Pourquoi?
Et bien saluons et remercions le dieu Marketing qui en produit de bien belles en ce moment! 
 
Commençons par la très poétique publicité pour serviettes hygiéniques et protège-slip Always, qui vous invite, mesdames, à « passer une bonne semaine » sans empester les autres avec vos satanées menstrues, grâce à sa nouvelle technologie Actipearls. Charmant n’est-il pas? Déjà en temps ordinaire, les publicités pour mycoses vulvaires et hygiène intime ne brillent pas par leurs classe et finesse, mais alors celle-ci dépasse l’entendement.
Donc en 2012, il est encore admis de dire qu’il ne faut pas se tenir trop près d’une nana qui a ses règles – ou non, qu’une nana qui a ses règles ne doit pas se coller aux autres – sous peine de voir le reste de la population présente dans un rayon de 100 mètres autour de soi défaillir sous l’odeur pestilentielle?
C’est une honte. Voilà.
Franchement, cela mériterait presque un déversement de serviettes usagées devant le vaisseau amiral français de Procter & Gamble… J’ai dit presque, parce que nous sommes bien élevées, mais il y a des claques qui se perdent messieurs les marketeux. A quand une couche pour faciliter la vie de monsieur qui se gratte les parties à tout va dans le métro aux yeux de tous? Passons…
Enchaînons avec les bons vieux déodorants!
Alors là vous n’avez plus aucune excuse pour dégager une odeur de poisson pas frais avec les déo à la pierre d’Alun, aux fleurs de guimauve, sans odeurs, bio, anti-transpirants (pour un déo, c’est mieux), anti taches blanches, noires et jaunes (bientôt vertes et rouges pour éviter toute discrimination) et nouveauté suprême : le déo 96h pour vous messieurs.
Le déo « invincible 96H en spray ou en bille » me laisse songeuse.
Déjà, dans la vraie vie, avez-vous déjà fait connaissance avec un déo 48h qui tient vraiment 48h? Deux jours sans la moindre odeur, la moindre trace? Tsss tsss allons… Alors imaginez 4 jours!!! C’est bon pour les aventuriers dans la pampa, et encore! Qui, de nos jours, ne se lave pas durant quatre longues journées, à moins de ne pas avoir accès aux commodités de toutes sortes et donc au déo 96h? Passons…
Enchaînons avec les bains de bouche tellement forts qu’ils décaperaient sans sourciller une coque de bateau…
Tu pues des bras, tu pues de l’entre-jambe et avec ça, tu pues en plus de la bouche? Mais va te pendre ma pauvre! Comment fais-tu pour encore oser sortir dans la cage de ton escalier?! Désormais, il faudra se balader à toute heure de la journée avec son bain de bouche sous peine de lynchage public. Non mais sans rire, désinfecte-toi au maximum, ne dégage plus aucune odeur, stérilise-toi avec une solution hydroalcoolique, rase-toi pour que les poils ne dépassent plus et vis ta vie!
A force de vouloir neutraliser les odeurs de façon si extrême – quand elles existent parce que je ne me remets toujours pas du coup des serviettes Always – notre société se dirige lentement mais sûrement vers une aseptisation généralisée de la population où la moindre odeur suspecte sera susceptible de déclencher l’ire de la foule. C’est dangereux.
Alors mesdames, allez-y tout de même mollo avec le musc-vanille de The Body Shop (qui devrait être interdit tellement c’est fort) ou le sublime L’Heure Bleue de Guerlain qui font tourner la tête, mais n’oubliez pas qu’une touche de parfum fait son effet auprès auprès de la gente masculine et ça, c’est l’essentiel! 🙂
Écrit par
More from Florence

Ma wish list de Noël : on peut toujours rêver non?

Et toi, tu veux quoi pour Noël? Chaque année la même question,...
Lire la suite

3 Commentaires

  • LOL. Bon, moi je n'utilise pas de déo, comme ça je ne me sens pas concernée. 😛 (Et crois-moi, je vis avec un homme super sensible aux odeurs ; je ne suis pas une hippie !)

    Quand ils utilisent des mannequins tout en beauté pour faire des pubs de ce genre, on finit par croire qu'absolument tout le monde dégage des mauvaises odeurs dans n'importe quel état… Regardez, même cette magnifique jeune femme qui sort manifestement d'une douche et d'un institut de beauté pue des aisselles ! Donc, vous, forcément, aussi. :- C'est n'importe quoi.

  • Bon ben voilà un article comme je les aime, je suis MDR ! Non seulement moi aussi la pub Always me fait halluciner mais j'adore ta façon de passer ce genre de petits coups de gueule. Merci pour ce bon moment, ça m'a éclaté. Après tout, je remercie les mauvais marketeux, cela nous permet de nous payer de bonnes tranches de rire parfois. Bon par contre, encore un bon exemple dans les magasins tout à l'heure, il y a VRAIMENT des gens qui puent horriblement (et je parle bien de ceux dont l'hygiène laisse à désirer, cela se voit sur eux) et désolée, mais ceux-là je les fuis avant d'avoir des pensées suicidaires tu vois… Je ne suis pas contre les odeurs qui restent "naturelles" sans que l'on tombe toutefois dans l’inconfort total pour les gens autour. Il y a des odeurs de transpiration par exemple qui restent "naturelles" et acceptables, mais parfois au secours. On va donc se dire que ces pubs leur sont destinées histoire de ne pas juger trop vite ces pubs débilitantes à souhait…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.