Bulle de blues : un petit troll et puis s’en va

Hier, j’ai eu le plaisir, l’honneur, que dis-je, la joie de faire la connaissance de mon premier « troll« .
En toute honnêteté, je ne pensais pas qu’avec la notoriété de ce bébé blog, qui certes commence à faire son petit trou, un lutin aigri s’arrêterait en chemin.
Je ne reviendrai pas sur le sujet « polémique », mon cas relevant plus de l’anecdote qu’autre chose face à certaines batailles virtuelles que l’on peut croiser ici et là. Ceci étant, mon petit palpitant s’est emballé hier soir.
Alors comme ça, écrire un billet que l’on pense honnête, donc avec son ressenti sur un sujet en particulier, ça ne passe pas toujours? Lorsqu’on se rend à une soirée, pas invitée de surcroît comme énoncé mais bien « inscrite par ses blanches mimines », on se doit d’en faire un récapitulatif à sens unique, c’est-à-dire uniquement positif? Mettre le doigt sur quelques bémols peut faire de vous une fifille pourrie gâtée qui se plaint? Je ne crois pas.
Ce n’est pas comme ça que je conçois ce blog.
Je commence à me rendre à quelques soirées, et fatalement, je relève des petites choses qui me chiffonnent. Et oui, je le dis. Non, je ne suis pas ingrate et mal élevée. Je suis juste honnête. Je ne suis pas payée pour faire de la propagande, ni payée tout court d’ailleurs. J’y vais pour mon plaisir, je suis plus que ravie d’être invitée, c’est encore tout nouveau tout beau pour moi. Si tout cela doit s’arrêter parce que les marques/hôtes n’apprécient pas les critiques, soit, j’en ferais mon affaire et trouverais bien d’autres sujets à partager avec vous.
Mais pour le moment, ce n’est pas le cas.
L’organisatrice de la soirée en question ne m’a pas foudroyé via mail interposé. Rien à déclarer, hormis cet esprit chagrin qui a gâché une partie de ma soirée. Dois-je me blinder? Si je fais un blog pour m’attirer des critiques virulentes sur le contenu ou ma façon d’écrire (très mauvaise visiblement), en anonyme parce que c’est bien plus pratique, je ne vois pas à quoi cela pourrait servir.
Donc voilà.
Comment un seul petit troll peut remettre en cause beaucoup de choses, mode d’emploi.
Heureusement, j’ai des soutiens, des personnes que je connais ou non, qui même si elles ne partagent pas le même avis, me soutiennent. C’est l’essentiel.
En attendant, je vous concocte pour les jours prochains un petit billet léger et gourmand à la fois. Tout un programme. Si vous souhaitez le lire, faites le savoir!
Tags from the story
,
Écrit par
More from Florence

Putain de chat vol. 1 & 2, putain de drôlerie

Les chats, ces maîtres du Monde. Ils sont mignons, attendrissants, font « le...
Lire la suite

8 Commentaires

  • Oh, Flo, je t'ai écrit hier à propos de couilles (oups, normalement, je dis pas des mots comme ça), je peux comprendre ton état, l'honneté se paie en nerfs 😉
    ne prends pas trop au coeur et tu écris très bien!
    bisous!

  • Oh dis donc j'apprends encore un truc ! je savais pas que ça s'appelait comme ça : "troll" 🙂 c'est marrant 🙂 quand je te voyais écrire ça sur fbk je croyais que c'était un gadget :)) Moi je pense que les organisateurs de ce genre de soirées doivent assumer. Encore plus que les journalistes, les blogueurs ont le droit d'exprimer leurs avis, positifs comme négatifs sur leur propre espace. C'est le minimum de liberté… Après, on en revient toujours à ce principe de surexposition… S'exposer = prendre le risque de se faire taper dessus. Personnellement, moi qui comme tu le sais suis une révoltée expressive, je me dis souvent que finalement, peut être que je devrai m'isoler davantage avec mes pensées… mais bon… on a la communication dans le sang ou pas 😉 Alors continue petite bulle de flo et pour les bobos en cours de route… je suppose qu'il faut apprendre à les encaisser 😉 bises

  • J'ai trouvé l'article bien écrit sur la soirée 🙂 Tu as relaté ton expérience, de plus, tu as été invitée, "certes", mais pas pour rien ! Tu étais invitée en tant que BBReporter, pour faire de la pub à l'event sur Twitter, et ça ce n'est pas rien, la marque avait à y gagner autant que toi.
    Je trouve tes "plaintes" justifiées. Pour ce qui est du goodies bag, certes on ne vient pas pour ça… mais je conçois qu'on aime bien être traitée sur le même pied d'égalité que les autres, si tu n'en as pas eu par défaut de l'organisation, tu as tout à fait le droit de le signaler !
    Bref, ne t'inquiètes pas, ton post était tout à fait légitime 🙂

  • Allez ca va passer! 😉 Je ne vais pas pouvoir m'empêcher de lire le billet 😉
    Mais n'ayant jamais fait de soirée (ah moi je suis restée dans les limbes au baby bloug et au moins je ne ne croise pas de troll sur le chemin du 2.0 ;-))
    Heureusement que sur ton blog c'est ton ressenti qui s'exprime 😉
    Bisous!

  • Sincèrement tes articles sont super construits et honnêtes !
    Déranger, ça dérangera toujours et surtout les jaloux qui n'ont que ça à faire d'ennuyer les autres et d'omettre de sortir un peu de chez eux !
    Et la prochaine fois propose-leur de boire une bonne bière "troll" (bière belge) qui pourra peut-être, j'inciste bien sur le peut-être 😉 , les décoincer un peu :))
    Continue et reste telle que tu es dans ton écriture parce que c'est siouper 😀 Bisous

  • tu t'en fout de ce que les gens orgueilleux qui croient que tout leur ai du te critiquent ! ne vois que tous les commentaires de tes vraies lectrices et lecteurs fideles, y'a que ca qui compte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *